YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Île aux trente cercueils (L’)
sortie DVD le 20 octobre 2004
Coffret 2 DVD (Koba Films Vidéo)


Genre : Thriller Fantastique (série TV)
Durée : 6 épisodes de 45 mn environ

Avec Claude Jade (Véronique d’Hergemont), Yves Beneyton (Philippe Maroux), Georges Marchal (Monsieur d’Hergemont), Jean-paul Zehnacker (Vorski), Marie Mergey (Honorine), Armand Babel (Coréjou), Julie Philippe (Elfride), Pascal Sellier (François/Eric), etc,.

« Quatre femmes en croix, trente cercueils ; la Pierre-Dieu qui donne mort ou vie... ». Phrases énigmatiques ou malédiction celte censée s’abattre sur tous les habitants de l’île de Sarek surnommée « L’Île aux trente cercueils » ? A la recherche de son passé et attirée par l’apparition de son paraphe sur une porte de cabane entr’aperçue dans un film muet, une jeune infirmière décide d’aller explorer la Bretagne profonde. Sa quête l’amènera sur cette fameuse île où une étrange conspiration se trame. Entre légendes druidiques, énigmes policières et cadavres qui disparaissent, Véronique d’Hergemont va devoir combattre son passé pour trouver un présent.

A l’origine, « L’île aux trente cercueil » était le titre d’un roman du grand Maurice Leblanc où Arsène Lupin résolvait l’énigme centrale du récit. L’ingéniosité du scénariste Robert Scipion, fut de modifier suffisamment le scénario pour enlever Arsène Lupin et focaliser l’attention des téléspectateurs sur l’héroïne, Véronique d’Hergemont (superbement interprétée par la très belle Claude Jade).

Ce classique de la TV française, diffusé en septembre et octobre 1979, frappa les imaginations. Marcel Cravenne qui venait de réaliser un autre chef d’œuvre fantastique du petit écran avec « La Poupée Sanglante », livrait alors un second classique, plus surréaliste et gothique mais tout aussi impressionnant. L’art du réalisateur fut aussi de livrer un certains nombres de plans fixes se terminant irrésistiblement sur les yeux des principaux interprètes afin de mieux suggérer l’effroi. Un peu comme s’il souhaitait renouer avec une certaine école du muet.

Paysages bretons durs comme le granit et propres à la rêverie, interprétation classique et contrôlée des acteurs, intrigue compliquée mais rendue très lisible par un scénario limpide, « L’Île aux trente cercueil » est un classique incontournable. Tout au plus, le téléspectateur du XXIème siècle devra-t-il s’habituer à une certaine lenteur, avouons-le. Cependant, passée la première demie heure d’échauffement, on se rend très vite compte que la magie opère toujours.

Une série où chacun des six épisodes se termine par un cliffhanger, un scénario à toute épreuve, une interprétation irréprochable, c’est bien simple, on se demande si une chaîne contemporaine oserait diffuser un tel feuilleton à part Arte tellement la barre est placée haut.

Un double DVD immanquable pour qui s’intéresse au Fantastique télévisuel.

Stéphane Pons

FICHE TECHNIQUE
Titre original : L’Île aux trente cercueils
D’après le récit éponyme de Maurice Leblanc
Réalisation : Marcel Cravenne
Scénario, adaptation et dialogues : Robert Scipion
Musique : David Aubriand et Karl Schäfer
Production : France 2 & Pathé Télévision

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES EDITION DVD
Format image-vidéo : plein écran, 4/3 (Pal, zone 2), format d’origine 1.33. Menu en français.
Format son : français en 2.0.
Sous-titres : néant.
Prix Conseillé : 35 euros
Distribution : Koba Films/Warner

DVD 1
DVD 9. Durée, 146 minutes. Menu d’introduction sur la collection « Mémoire de la Télévision » par Pierre Tchernia, (1’). Lecture en continue des 3 épisodes via l’option « film ». Accès directs aux épisodes via l’option « chapitre » : « Premiers Mystères », « Retour aux Sources » et « La Prédiction ».
DVD 2
DVD 9. Durée, 142 minutes. Lecture en continue des 3 épisodes via l’option « film ». Accès directs aux épisodes via l’option « chapitre » : « François », « Jumeaux » et « Chantage ».

BONUS
DVD 1 : Filmographies de Marcel Cravenne (Réal.), Robert Scipion (Scén.), Claude Jade (Actrice) et Georges Marchal (acteur).
DVD 2 : Filmographies de Jean-Paul Zenhacker, Yves Beneyton, Pascal Sellier et Julie Philippe (tous acteurs de la série). Biographie écrite de Maurice Leblanc.

APPRECIATION GENERALE
Un grain parfois gênant et omniprésent sur certains gros plans, des couleurs clairement saturées mais naturelles, un son très correct. Pas de défauts majeurs en terme de transfert compte tenu des spécificités techniques de l’époque. Une anomalie que l’on ne s’explique pas par contre, la présence dans le menu d’accueil des DVD de scènes importantes pour le suspense global des épisodes concernés. Une édition cependant très correcte car il y a très peu de chance de trouver mieux un jour. On attend et on espère avec impatience une édition équivalente de « La Poupée Sanglante », autre grand classique réalisé par le même Marcel Cravenne. Croisons les doigts !


Stéphane Pons
16 novembre 2004






JPEG - 13.1 ko



JPEG - 8.2 ko
Julie Philippe (Elfride)et J-P. Zenhacker (Vorski)



JPEG - 6.5 ko
Claude Jade (Véonique d’Hergemont)



JPEG - 4.2 ko
Claude Jade (Véronique d’Hergemont) et J-P. Zenhacker (Vortsky)



WebAnalytics