YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ruban de Mœbius (Le)
Édition Simple DVD & Blu-Ray Disc - FIP
22 octobre 2008

Édition DVD simple et Blu-Ray Disc d’une animation 3D américano-chinoise, adaptation directe d’une histoire de Jean Giraud dit Gir, dit Mœbius.

Passé relativement inaperçu lors de sa sortie (absent des écrans de l’hexagone, critiques mitigées lors des rares projections en festival, réactions molles des professionnels lors du Festival de Cannes 2005), « Le Ruban de Mœbius - Thru the Mœbius Strip » n’est pourtant pas un mauvais film d’animation.

Bien que les créations graphiques du génial auteur Français et son travail important sur le projet soient passés à la moulinette scénaristique US et au filtre de la production technique Chinoise -dont c’était le premier essai dans le domaine de la 3D- il reste quand même un peu de magie dans tout ça et une histoire SF qui se laisse regarder avec plaisir.

À découvrir ou à re découvrir.



LE SUJET


Lors d’une expérience destinée à voyager dans l’espace à l’aide d’une porte ouvrant sur autres mondes, le père du petit Jack (7ans) disparaît.
Le problème, c’est que Jack réside alors avec sa mère sur une station spatiale agricole et que durant sept ans, personne ne sait ce qu’il est arrivé au papa.
Sept ans plus tard, le petit Jack devenu adolescent est persuadé que son père essaie de lui parler et il finit par convaincre sa mère de partir à sa recherche.
Ils vont finalement trouver l’ancien laboratoire du papa, réactiver la porte et atterrir sur une planète de géants où une meurtrière guerre de succession se prépare.

CE QUE L’ON EN A PENSÉ


Souffrant de mauvaises critiques et d’attentes trop fortes, ce Ruban de Mœbius n’est pourtant pas une animation inintéressante. Si l’histoire n’est pas en soit révolutionnaire (la recherche du père par un adolescent qui débarque sur une planète alien où le bien et le mal s’affrontent), si la technologie 3D utilisée a pris quelques rides (mouvements un peu saccadés, impressions de « collage » artificiel des personnages sur les décors ou paysages), le résultat est un film très honnête et plutôt agréable.
On y retrouve quelques dadas du maître : importance et omniprésence des cristaux comme facteurs d’énergie et de pouvoir, abondance des formes géométriques (ronds, triangles) dans des décors bien souvent « lissés » à l’extrême, bestiaire animalier domestique et sauvage d’inspiration préhistorique, alliage des hautes technologies futuristes avec un environnement médiéval et pourtant évolué, présence d’une race de géants aux looks tout à la fois reptiliens et humanoïdes, architectures grandioses, clin d’oeil graphiques multiples à de nombreux classiques de la bande dessinée, ambiances SF et Fantasy teintées de métaphysique, etc.
Certes, on devine que la production US a tenu simplifier l’histoire pour la rendre accessible au plus grand nombre (l’erreur habituelle), tentant par-dessus tout de gommer les aspérités adultes du scénario.
Néanmoins, après plusieurs visionnages intensifs, on ne regrette pas le temps passé sur ce « Ruban de Mœbius ». L’histoire est lisible et possède de nombreux rebondissements plutôt agréables. Destinée aux enfants et adolescents, elle remplit son rôle dignement. Dommage cependant qu’une musique symphonique grandiloquente et sans originalité s’impose aux oreilles.

Quant aux fans de SF, ils noteront avec plaisir les participations vocales crédibles (dans la VO) de l’acteur emblématique de la saga « Star Wars » Mark Hamill (Simon Weir, le papa) et de Michael Dorn, (l’impeccable Lieutenant Commander Worf dans Star Trek The Next Generation) dans le rôle du grand méchant roi Tor.
Pour l’anecdote, carton jaune hexagonal au site Allocine dont le casting publié et en ligne est par contre une poilade d’erreur géante grâce au sommet des sommets de la bourde : Daniel Davis (acteur dans de nombreuses séries US et voix du droïde Arthur dans cette animation) transformé en pseudo du « plus mauvais réalisateur de l’histoire du cinéma », Ed Wood himself (mort quelques années avant) ! Bref, les liens automatiques, c’est bien, mais faut se relire de temps à autre :-)

L’ÉDITION DVD


Le rendu image 3D est excellent (même trop parfait car faisant encore plus émerger les défauts originels de 2004) et le film est délivré avec une VO (une bonne Dolby Stéréo) et une VF (très correcte en DD 5.1).
Le menu permet une lecture en VF ou en VOST mais la zapette pourra désactiver l’option de sous-titre même si cela n’est pas proposé.
Chapitrage classique (plus ou moins par scènes) et un bonus intéressant sous forme d’une interview de Thierry Smolderen centrée sur le travail de Jean Giraud - Mœbius et son rapport à la SF (plus la BA en 4/3-VOST et un diaporama des principaux personnages de l’animation).
On regrette l’absence de bonus centrés sur les dessins et les travaux préparatoires de Mœbius ou une interview du maître, mais il faut croire que rien de tout cela ne fût possible. Sans savoir le pourquoi du comment, on ne glosera pas sur les raisons (économiques ou refus de l’auteur) de ces manques.
Une édition Blu-Ray Disc que nous n’avons pas testé, est également à la vente et devrait satisfaire les plus exigents des videophiles.

CONCLUSION


Peu vu, quasi inconnu ou sous estimé depuis sa création, nous conseillons ce « Ruban de Mœbius - Thru the Mœbius Strip » qui sans être un chef d’œuvre de l’animation (ou du créateur d’« Arzach »), n’en reste pas moins un film agréable, dont la vision intéressera les enfants tout comme les passionnés de Jean Giraud - Mœbius (qui avaient eu peu de chance de se le mettre sous les mirettes auparavant).

JPEG - 13.6 ko


NOTA : Le Ruban de Möbius
Le titre du film est un clin d’oeil au célèbre « Ruban (ou anneau ou bande) de Möbius » du nom du mathématicien August Ferdinand Möbius (1790-1868) qui trouva cette forme avec son compère Johann Benedict Listing (1808-1882) (mais seul le nom du premier sera retenu).
Il s’agit d’une figure géométrique simple dont la simple torsion crée un objet unique d’une seule face et d’un seul côté.
Dans le film, c’est à l’aide des principes physiques et mathématiques de ce ruban que Simon Weir crée sa « Porte des Étoiles » à lui (hasards ou coïncidences, un double épisode de la série « Stargate » s’intitulera également “Mœbius”).
Sa forme n’est pas sans rappeler non plus le symbole mathématique de l’infini en position horizontale.

Il s’agit évidemment et aussi d’une allusion claire à Jean Giraud dès qu’il « fait » de la SF et prend le nom d’auteur de... Mœbius !

Le Ruban de Mœbius
Titre original : Thru the Mœbius Strip
Film d’animation 3D américano-chinois (2001-2004)
Réalisation : Glenn Chaika
Scénario : Jim Cox, Paul Gertz, Jean Giraud
D’après une histoire de : Jean Giraud - Mœbius
Production : Franck Foster, David Kirschner, Anthony Neoh
Coproducteur : Jean Giraud, Arnie Wong
Musique originale : Nathan Lanier, Olivier Liboutry
Animations supervisées par : Bob Koch
Production : GDC Entertainment LTD., Fantastic Films International LLC.
Avec les voix de (version originale) : Mark Hamill, Michael Dorn, Daniel Davies, Dee Bradley Baker, John DeMita, John Di Maggio, Jack Fletcher, Peri Gilpin, Chris Marquette, Kellie Martin, Jean Simmons, etc.

SITES INTERNET
- Jean Giraud - Mœbius
- Jean Giraud - Mœbius (bis)
- 
- 
Édition Simple DVD (et Blu-Ray Disc)
Pal, Zone 2, couleurs, Animation 3D
- Master Haute Définition
- Format du film respecté : 1.77 soit 16/9 compatible 4/3
- Presse : Way to Blue
- Parution : 22 octobre 2008
- Édition : FIP
- Distribution : Gaumont Columbia Tristar
- Prix public conseillés : 19€ & 29,99€

DVD
Son : VO en 2.0 et VF en DD 5.1
Sous-titres : Français et sans
Chapitres : 12

BONUS
Le Monde de Mœbius (VF) : interview très intéressante de Thierry Smolderen (professeur à l’école des Beaux-arts d’Angoulême)
Bandes annonces (VOST) Wolfhound
Galerie Photo : images du film


Stéphane Pons
26 octobre 2008






JPEG - 19.8 ko
L’édition DVD Simple



JPEG - 16.6 ko
L’édition Blu-Ray Disc



JPEG - 5.1 ko



JPEG - 6.6 ko



JPEG - 5.7 ko



JPEG - 6.4 ko



JPEG - 6.1 ko



JPEG - 5.8 ko



JPEG - 6.5 ko



JPEG - 23.4 ko



WebAnalytics