Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Missionnaire (Le) (T2) In Nomine Patris
Alfio Buscaglia & Alessandro Crippa
Bamboo, Grand-Angle

Jonah Bellato, envoyé spécial du Vatican, poursuit son enquête à Montelago, petit village paumé des Alpes italiennes où sévit le choléra.

Exploration sans concession des tréfonds de l’âme humaine dans une période qui de plus est troublée, ce second tome intitulé « In Nomine Patris » confrontera le pauvre Jonah à ce qui fait la grandeur de l’homme tout comme à ses bassesses les plus détestables.



« Le Missionnaire », série qui nous avait fortement touchés dès son premier tome (cf. « Messages »), se conclut avec cet « In Nomine Patris », œuvre troublée et troublante en forme d’exploration pure et dure des tréfonds de l’âme humaine.

Évidemment, il n’y avait rien à espérer de l’enquête que mène Jonah à Montelago en 1939. Le village, parabole à peine voilée de l’Italie fasciste, est malade. Ses habitants sont victimes d’une épidémie de choléra et le bon peuple, entre terreurs inexpliquées mais bien naturelles et espoirs irraisonnés, se terre dans le silence et place ses derniers espoirs dans la religion.
Seuls quelques individus luttent au jour le jour contre l’ignorance et la bêtise. Jonah, astuce du scénario car c’est l’envoyé du Vatican, propose par contre une démarche sensée et rationnelle.

JPEG - 23.8 ko

Montelago, petit village paisible torturé par ses démons... et le choléra... (« In Nomine Patris », Le Missionnaire, T2).

Fidèles à leur projet narratif originel, Flavio Buscaglia et Alessandro Crippa, déjà auteurs de la trilogie « 100 Âmes » chez Delcourt, continuent sur leur lancée et exploitent une double grille de lecture.
Primaire et centrée sur l’intrigue de base (Mariangela accomplit-elle vraiment des miracles ?) ou franchement sociopolitique en se référant en permanence à l’histoire de leur pays. La période était complexe, difficile, la BD est donc forcément à décrypter.
Côté graphisme, on note cependant une stylisation encore plus poussée des formes et des architectures. Le trait s’est radicalisé, les couleurs tirent de plus en plus vers les pastels, les noirs définissant les formes sont poussés, de franches zones de blancs envahissent les arrières plans, les cadrages sont de moins en moins classiques et les visages s’enlaidissent. Est-ce à dire que la BD a radicalement changée ? Absolument pas !
Il faut juste y voir une volonté appuyée de durcir le propos et de construire un lien tangible entre la contamination des esprits constatée dans le scénario (le fond) et le rendu forcément pessimiste et sombre du dessin (la forme). Le résultat est atteint, voire dépassé, et la fusion totale. Du coup, on a parfois l’impression que la noirceur du récit déborde un peu ses créateurs, et que d’optimisme, il n’en restait plus beaucoup.

S’il y a quelque chose de pourri en ce bas monde, tout n’est pas perdu cependant. On le comprendra d’ailleurs en découvrant la dernière page de cet « In Nomine Patris », conclusion radieuse et illuminée qui confirme la parabole d’ensemble.

Y croire ou pas, telle était la question posée par la mission de Jonah lors du premier tome, tout en bouclant leur intrigue fort logiquement, Alfio Buscaglia et Alessandro Crippa persistent et signent, laissant le lecteur sur une dernière page qui remet finalement les compteurs à zéro..


In Nomine Patris (T2)
Série : Le Missionnaire
Tome 1 : Messages
Scénario : Alessandro Crippa
Dessins & Couleurs : Alfio Buscaglia
Éditeur : Bamboo, 116, rue des Jonchères, BP3, 71012 Charnay-Lès-Mâcon Cedex
Collection : Grande-Angle : La BD comme au Cinéma
Site Internet : fiche BD (site éditeur)
Pagination : 48 pages couleur
Format (en cm) : 24 x 1,2 x 32
Parution : 16 avril 2008
ISBN : 978-2-35078-391-8
Code Hachette : 5808837
Prix  : 12,90€



© Illustrations et photos : Bamboo, collection Grand-Angle, 2008.



Stéphane Pons
12 octobre 2008




JPEG - 13.2 ko
Un second tome à lire attentivement (Bamboo, coll. Grand-Angle, 2008).



JPEG - 8.4 ko
Alessandro Crippa.



JPEG - 10.4 ko
Alfio Buscaglia.



JPEG - 18.5 ko
« Messages » (T1), une BD au ton déjà très original (Bamboo, coll. Grand-Angle 2007).



JPEG - 14.7 ko
Où Jonah rencontre un médecin en qui il aura confiance (« In Nomine Patris »).



Chargement...
WebAnalytics