YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ergo proxy
Dybex
Coffret 5 DVD, intégrale slim pack

Dans un monde post apocalyptique, dont la surface a été ravagée, les humains vivent repliés dans des cités dôme.

Rei-l est inspectrice au Bureau de Renseignement de Romdo, une de ces cités. En enquêtant sur la défaillance d’AutoReivs, des androïdes humanoïdes, elle reçoit un message prémonitoire l’avertissant d’un « Réveil » prochain…



Un monde aseptisé


Romdo, une des cités dôme. Ces villes ont été créées pour protéger les hommes de la contamination du monde extérieur. Comme toutes les cités, elle est sous le contrôle d’un gouvernement appelé l’Entourage, n’apparaissant que sous le couvert de statues dignes de la Renaissance. Les cités sont peuplées d’humains et de robots, les « AutoReivs ». Ces androïdes permettent aux cités de survivre car les humains ont perdu toute véritable autonomie de pensée. Ce sont des êtres génétiquement créés pour remplir une fonction précise. Les fondamentaux de l’humanité ont totalement disparu, laissant place à une société de consommation figée avec comme leitmotiv : « consommez plus, produisez plus de déchets ! ».

Mais ce monde doit faire face à deux catastrophes pour son bon fonctionnement. Tout d’abord l’apparition d’un virus détraquant les « AutoReivs », le Cogito. Le second et non le moindre est l’apparition d’une créature capable de faire trembler l’ordre établi : un « Proxy ».

La tyrannie de Romdo


Rei-l est la petite-fille du régent de Romdo et membre du Bureau de Renseignement. En enquêtant sur des victimes d’« AutoReivs » touchés par le Cogito, elle rencontre Vincent Law, un immigrant travaillant dans la division de contrôle des « AutoReivs ». Cette rencontre va définitivement bouleverser sa vie oisive. Rei-l est soudain agressée par une étrange créature qui se révèlera être le « Proxy ». Et toutes les pistes relient cet être au mystérieux Vincent.

JPEG - 32.9 ko

Dans leur chassé-croisé, nos deux héros finiront à l’extérieur, parmi les survivants de l’Apocalypse. Le poison dans l’atmosphère est toujours présent mais surtout, pour garantir la sûreté de Romdo, les forces de sécurité de la cité n’hésiteront pas à exterminer toute graine de rébellion.
En se confrontant avec ces villageois, Vincent va s’apercevoir qu’il ne se souvient quasiment pas de son passé, hormis un lieu : Mosk. Accompagné de Pino, une petite « AutoReiv » atteinte du Cogito, et de Rei-l, un peu malgré elle, Vincent part à la recherche de ses souvenirs, et en réalité à la découverte de l’origine des « Proxys ».

Un monde oscillant entre science-fiction et gothique


Ergo Proxy” n’est pas un énième animé développant le cauchemar récurrent de nos frères nippons : un monde ravagé par une catastrophe nucléaire. Tout d’abord, quand je vous apprends que son scénariste n’est autre que celui ayant travaillé sur “Ghost in the shell : Stand Alone Complex”, vous relevez immédiatement le sourcil. Ensuite le réalisateur est celui de “Witch hunter Robin” : là, j’ai toute votre attention.

Le visuel d’“Ergo Proxy” ne peut laisser indifférent. Commençons par le personnage de Rei-l, véritable incarnation d’Emy Lee, la voix du groupe Evanescence, la représentation gothique par excellence. Ce personnage crève l’écran, subjuguant malgré son manque d’émotion. Elle est le contraire de Vincent, être effacé timide mais courageux, et surtout cachant cette terrible créature, l’Ergo Proxy.

JPEG - 9.7 ko

Ce couple incroyable va explorer un monde convalescent où la force physique n’a parfois aucune importance face au pouvoir de l’esprit : l’épisode où Vincent se retrouve chez un étrange bibliothécaire ne possédant que des ouvrages sur sa vie en est le flagrant exemple. Ce monde est en fait la proie des Proxys encore vivants, chacun défendant sa cité comme il peut, allant de la violence pure au délire le plus complet comme le Proxy ayant créé le Cauchemar Quizz, un jeu télé totalement déjanté.

Ergo proxy” est une série parfois fermée, parfois explosant dans tous les sens. Les rythmes des épisodes sont d’une incroyable hétérogénéité, oscillant entre drame et humour, Pino étant le petit guignol, le rayon de soleil dans ce voyage menant des cités immaculées à la décrépitude du monde extérieur.

Un scénario passionnant armé de graphismes de grande qualité, avec très peu d’images 3D. Mais une perfection du dessin, symbolisé par la beauté de Rei-l mais aussi la beauté étrange des différents Proxys.

Vous resterez accrochés à votre fauteuil, prenant de plein fouet les 23 épisodes, sans pouvoir reprendre votre souffle. “Ergo proxy” est une grande série, méritant largement sa place à coté de celles de Masamune Shirow.

A posséder impérativement.


Ergo Proxy
Episodes 1 à 23
- Production : Geneon Entertainment Inc., Manglobe Inc., WOWOW
- Réalisateur : Shukou Murase
- Scénario : Dai Sato
- Compositeur : Yoshihiro Ike
- Studio : Manglobe Inc.

DVD 9- Zone 2- pal
Coffret 5 DVD, intégrale slim pack
- Format image : 4/3
- Audio : 5.1 & 2.0
- Langue : Japonais – Français
- Sous-titres : Français
- Navigation : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Editeur : Dybex
- Sortie : 25 septembre 2008
- Prix public conseillé : 69,99 €


© Edition Dybex - Tous droits réservés



Frédéric Leray
28 septembre 2008






JPEG - 16.8 ko



JPEG - 66.3 ko



JPEG - 5.9 ko



JPEG - 5.7 ko



JPEG - 4.6 ko



JPEG - 5.3 ko



JPEG - 23.8 ko



JPEG - 5.3 ko



JPEG - 4.8 ko



JPEG - 5.2 ko



JPEG - 5 ko



JPEG - 5.8 ko



JPEG - 66.8 ko



WebAnalytics