YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Brave Story, le Film
Kaze
Edition collector 2 DVD

Wataru est un jeune garçon qui, comme tous ceux de son âge, aime à se faire peur. Mais il ne s’attendait pas, en entrant dans cet immeuble abandonné, à découvrir un passage vers un autre monde.

Ce sera un nouveau camarade de classe, Ashikawa, qui lui apprendra le véritable sens de cette immense porte et quelle destinée attend ceux qui la franchissent.




Nous vous avions présenté « Brave Story », le manga, voici maintenant son adaptation cinématographique.

Pour les habitués du manga, les graphismes du film montrent immédiatement que la cible visée est bien plus grand public. Autant Wataru ressemble à un ado, avec ses raisonnements d’ado et un début de libido dans la BD, autant il ressemble à un jeune garçon d’une huitaine d’années dans l’anime.
Le personnage de Kaori disparait aussi, mais qu’importe puisque les émois amoureux des jeunes japonais n’entrent plus du tout en jeu dans le film.

Pour revenir sur l’histoire, nous ne sommes pas dépaysés. Wataru découvre l’entrée vers “Vision” par l’action -bien malgré lui- de Ashiwara. Mais ce qui poussera le garçon à franchir cette porte, est un événement tragique. Après avoir pris de plein fouet la demande de divorce de son mari, la mère de Wataru est retrouvée inaminée. Une seule solution est à la disposition de notre héros pour aider sa famille : partir pour “Vision”, atteindre la Tour du Destin et faire exhausser son vœu par la déesse.

JPEG - 12.5 ko


Dans l’autre univers, il est pris sous la coupe de maître Lau qui lui apprend les règles de base de « Vision » et l’envoi, assez rapidement, affronter sa destinée. Nous retrouvons sur son chemin Kee Keema, l’homme reptile et les Highlanders. Pour pouvoir accéder à la Tour, Wataru doit récupérer cinq sphères. Monstres marins, dragons, le garçon devra franchir bien des obstacles et traverser un monde au bord de la rupture.

Je ne vais pas vous gâcher le plaisir de découvrir la fin proposée par le film, surtout que le manga est loin de celle-ci. Mais bien sûr, Wataru devra faire un choix entre ses désirs personnels et l’avenir de « Vision ».

Graphiquement, « Brave Story, le film » associe parfaitement les décors 3D avec les personnages en deux dimensions. La technique utilisée permet de donner plus de profondeur et de possibilités. La scène où les ténèbres envahissent « Vision » est très impressionnante et l’on oublie vite le dessin enfantin des héros.
Les bonus de cette édition collector vous révèleront également les secrets de la réalisation de ces animations.
À noter, les combats se retrouvent adoucis par rapport au manga, mais ils sont remarquables d’esthétisme.

JPEG - 16.5 ko


On ne peut qu’être sous le charme de cet animé d’une grande qualité, au scénario toujours très intéressant et qui saura réjouir les petits comme les grands enfants –votre serviteur en faisant partie.


Brave Story, le film
- Production : Studio Gonzo
- Réalisateur : Koichi Chigira
- Scénario : Ichiro Okochi
- Chara designer : Takuhito Kusanagi
- Compositeur : Juno Reactor
- D’après l’œuvre de : Miyuki Miyabe

Edition collector 2 DVD
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 2.35 - 16.9
- Audio : 5.1 et 2.0
- Langues : Japonais – Français - Allemand
- Sous-titres : Français- Néerlandais - Allemand
- Navigation : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 27 aout 2008
- Prix public conseillé : 34,95 €

Bonus
- Making of « Les cinq gemmes »
- Les coulisses de la promotion
- Films-annonces
- Spot TV et clips
- Les jeux vidéo
- Livret de 34 pages sur l’unvers du film


© Editions Kaze - Tous droits réservés


À lire sur la Yozone : les critiques du manga, Brave Story T.1 à 4, Brave Story T.5


Frédéric Leray
24 septembre 2008






JPEG - 14.1 ko



JPEG - 3.9 ko



JPEG - 6.5 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 5.4 ko



JPEG - 8.8 ko



JPEG - 6.5 ko



JPEG - 10.8 ko



JPEG - 9.6 ko



WebAnalytics