YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Dark Knight (The)
Fantastique US de Christopher Nolan (2008)
13 août 2008


Genre : Super-héros
Durée : 2h27

Avec Christian Bale (Bruce Wayne/Batman), Heath Ledger (Joker), Aaron Eckhart (Harvey Dent/Double Face), Michael Caine (Alfred), Maggie Gillenhaal (Rachel), Gary Oldman (Jim Gordon), Moragn Freeman (Lucius Fox), ….

Entre les interventions musclées de Batman (Christian Bale), les arrestations du lieutenant de police Jim Gordon (Gary Oldman) et la nomination d’Harvey Dent (Aaron Eckhart) au poste de procureur, les activités maffieuses de Gotham City se réduisent peu à peu à une peau de chagrin. Bruce Wayne pense même à raccrocher son costume pour reconquérir le cœur de Rachel (Maggie Gillenhaal). C’était sans compter sur l’émergence du Joker. Super-vilain aussi imprévisible qu’incontrôlable, ce dernier n’a que faire des lois, des règles du milieu ou d’une quelconque morale, et rallie de force les parrains de la pègre locale à sa cause : la destruction du Batman.

Il y a 3 ans, Christopher Nolan et David S. Goyer (co-scénariste) créaient l’événement en relançant la carrière cinématographique du super-héros de la DC comics. « Batman Begins » revisitait, en effet, les origines du personnage imaginé par Bob Kane tout en s’inscrivant comme le premier chapitre d’une nouvelle saga marquée du sceaux de la noirceur et du réalisme. Un message filmique en forme de « oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur Batman » qui avait partagé la rédaction (cf : la critique de Stéphane Pons) et auquel je n’avais pas totalement adhéré en raison de ses séquences de bastons aussi illisibles que celles de « Daredevil ».

Sur ce point, « The Dark Knight » corrige parfaitement le tir. Le réalisateur londonien, profitant de la technologie IMAX pour mettre en boite ses scènes d’action, a pris soin de contrecarrer l’effet pervers du système de prise de vue extra-large, à savoir une réduction de la profondeur de champs, en offrant de l’ampleur aux gesticulations de ses personnages.

Mais au-delà de ses prouesses techniques et pyrotechniques (cascades, effets spéciaux), ce nouvel opus vaut surtout pour son approche réaliste, son ton résolument désenchanté et l’interprétation de très haute volée de son casting de luxe. Il faut dire qu’à l’exception de Katie Holmes, remplacée par Maggie Gyllenhaal, les comédiens du premier film ont répondu une nouvelle fois présent. Un gage de qualité éprouvé sur lequel sont venus se greffer Aaron Eckhart et le regretté Heath Ledger, dans les rôles respectifs d’Harvey Dent et du Joker. Et quel Joker ! A des années lumières du « Batman » burlesque de Tim Burton et de son Joker bon enfant interprété par l’excellent Jack Nickolson, Christopher Nolan, son frère Jonathan et David S. Goyer dressent le portrait d’un psychopathe imprévisible et sans passé dont la seule motivation est de plonger Gotham City dans l’anarchie et le chaos. Magistral tout au long des 2h26 minutes du long-métrage, l’acteur de « Chevalier » et du « Secret de Brokeback Mountain » éclipse ses partenaires (Batman compris) chaque fois qu’il pénètre le cadre. Le personnage d’Harvey Dent n’est pas mal non plus et la rivalité amoureuse qui l’oppose, sans qu’il le sache, à Bruce Wayne (ou plutôt Batman) pimente savamment ce récit d’excellente facture.

On pourra, certes, regretter que les auteurs aient compilé les destins tragiques du Joker et de Double Face, deux personnages emblématiques de l’univers Batmannien, dans un unique film de plus de 2h plutôt que de leur accorder chacun un épisode. Il n’empêche que malgré quelques longueurs, ponctuées de raccourcis narratifs un peu faciles (la première capture du Joker), ce « Dark Knight » est une authentique réussite.

Alors, oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur le Batman, Burtonneries comprises, et laisser vous emporter par la sombritude de la saga Nolannienne inspirée des meilleurs comic-books, ceux de Frank Miller ou d’Alan Moore, du Chevalier Noir.

FICHE TECHNIQUE

Titre original : The Dark Knight

Réalisation : Christopher Nolan
Scénario : Christopher et Jonathan Nolan d’après une histoire de Christopher Nolan et David S. Goyer et les personnages créés par Bob Kane

Producteurs : Emma Thomas, Charles Roven, Christopher Nolan
Producteurs exécutifs : Benjamin Melniker, Michaelb E.Uslan, Kevin de la Noy, Thomas Tull

Images : Wally Pfister
Décors : Nathan Crowley
Montage : Lee Smith
Musique originale : Hans Zimmer, James Newton Howard
Effets visuels : Nick Davis
Effets spéciaux : Chris Corbould
Costumes : Lindy Hemming
Casting : John Papsidera
Ingénieur du son : Ed Novick

Production : Syncopy, Legendary Pictures, Warner Bros. Pictures
Distribution : Warner Bros. Pictures France

Relation presse : Carole Chomand assisté de Sabri Ammar

INTERNET

Le site officiel : http://www.thedarkknight.com


Bruno Paul
29 août 2008






JPEG - 19.5 ko



JPEG - 8.5 ko



JPEG - 11.9 ko



JPEG - 8.2 ko



JPEG - 12.2 ko



JPEG - 8.1 ko



JPEG - 8 ko



JPEG - 9.1 ko



JPEG - 14.7 ko



WebAnalytics