Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Guerres civiles (Deuxième partie)
Sylvain Ricard, Jean David Morvan & Christophe Gaultier
Futuropolis, public ado/adulte, aventure, 104 pages, 18 euros

Dans une France secouée par une guerre civile, Jean-David Morvan et Sylvain Ricard quittent la capitale pour se rendre chez Christophe Gaultier, leur ami dessinateur. Mais les séquelles des aventures survenues au cours du premier volume sont là, et c’est dans une atmosphère tendue que se déroule le trajet.
De nouvelles visions d’horreur viennent s’ajouter aux précédentes. Des hommes profitent sans scrupule du chaos et de l’effondrement des valeurs morales pour faire leur loi et commettre pillages et atrocités.
Un contexte peu engageant pour un exode ponctué de rencontres plus ou moins heureuses, comme par exemple celle avec un fan inconditionnel de Morvan, membre d’une milice improvisée…



Dans ce deuxième opus en suite directe du premier (la série en comptera trois), nous retrouvons les personnages sous le choc des actes qu’ils ont dû commettre, taillant la route vers Reims.

Sans s’attarder sur les raisons de cette émeute, ses implications politiques ou ses enjeux, les scénaristes mettent l’accent sur les personnages et leur réaction fasse à la situation ambiante.
David Morvan le dit dans une de ses interviews : « Le contexte n’est pas le sujet. […] Avec Sylvain, nous voulons rester au niveau de l’être humain. ».

Et, en effet, le récit comporte une véritable réflexion sur ce qu’on se révèlerait capable de faire en temps de guerre, des actes nécessaires à la survie aux atrocités commises par des groupes profitant d’un chaos prolifique, en passant par divers degrés d’implication.
Ni héros, ni lâches, les auteurs se mettent en scène simplement et avec humanité. Ils sont spectateurs d’un monde en guerre et agissent de manière vraisemblable.
Certains autres personnages peuvent sembler un peu trop caricaturaux, mais en les considérant comme des personnifications de réactions et avec les prétextes narratifs qu’ils donnent, cela reste excusable.

Malgré le contexte dramatique, l’humour reste présent. Autodérision, clin d’œil, absurdité, les auteurs jouent sur différents degrés, allégeant ce récit inquiétant. Des situations servent de prétexte à une réflexion sur la carrière des différents protagonistes, également avec légèreté et humour.

Le tout est soutenu par le dessin au trait nerveux et spontané de Christophe Gaultier. L’illustrateur va à l’essentiel, représentant les scènes avec une efficacité qui peut ne pas plaire à tout le monde.
Le trait s’adapte très bien à ce récit qui est comme pris sur le vif, témoin d’une réalité brusquement bousculée.

« Guerres civiles » est une bande dessinée plaisante, rapidement lue, mêlant drame et humour sur fond de réflexion sociale.


Guerres civiles, deuxième partie
Scénario : Sylvain Ricard et Jean David Morvan
Dessin : Christophe Gaultier
Couleur : Marie-O Galopin
Éditeur : Futuropolis
Dépôt légal : avril 2008
Format : 21 x 29,5 cm
Pagination : 104 pages couleurs
ISBN : 978-2-7548-0056-3
Prix public : 18 €


A lire sur la Yozone :
- Guerres civiles (épisode 1)
- 32, une épatante collection chez Futuropolis


Droits photos et illustrations : Éditions Futuropolis et ayant-droits originaux (2008).




Myriam Bouchet
4 juillet 2008




JPEG - 121.5 ko
qui voit toujours Morvan, Gaultier et Ricard réagir face à l’écroulement...



JPEG - 108.4 ko
de leur pays, cette bonne vieille France !



JPEG - 68.9 ko
Seconde partie pour « Guerres civiles »...



JPEG - 9.6 ko
Guerers civiles (Première partie)



Chargement...
WebAnalytics