Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Nävis (T4) Il vous reste de l’énergie ?
Morvan, Buchet & Munuera
Delcourt

En voulant rebooster un peu Nsob qu’elle trouvait mollasson, Nävis a provoqué une surcharge d’énergie et a fait griller les circuits de son robot adoré. Seule sa tête fonctionne encore, attachée à une grosse batterie qui ne durera pas longtemps. Nävis doit récupérer de toute urgence un chargeur localisé... dans le vaisseau crashé, hanté par un robot sans pitié. (Delcourt)



La série Nävis est une saga parallèle à celle de « Sillage ». Jean David Morvan et Philippe Buchet nous y dévoilent la jeunesse de notre héroïne préférée.
Le ton est beaucoup plus léger que dans la série mère et aurait tendance à l’orienter vers un public plus jeune. Mais au fond, il n’en est rien. Le traitement est plus loufoque et les dialogues plus enfantins mais dans chaque tome des points clefs de l’épopée « Sillage » y sont abordés sans être complètement explicites.
Notre duo est passé maître dans l’art de nous faire languir les ultimes révélations qui, ne nous le cachons pas, signeront malheureusement la fin de l’aventure.

JPEG - 55.7 ko

Ici, Nävis retourne dans l’épave pour y récupérer des « piles » pour « Nsob ». Elle se retrouve nez à nez avec le robot, accroc à toutes sortes d’énergie, déjà apparu dans de précédents volets. Je ne pense pas m’avancer en disant que ce toxico des kilos Watt aura un rôle à jouer dans l’aboutissement de la saga.
Cet épisode ne déroge pas non plus au fil rouge de la série et nous déballe son lot d’humanisme qu’il est bon de ne pas oublier et d’inculquer à notre jeunesse.
Côté dessin, c’est avec bonheur, que l’on retrouve José Luis Munuera avec son style toujours aussi cartoonesque. Il s’impose comme un parfait lieutenant de Philippe Buchet. Son image manga de la petite « Nävis » avec ses grands yeux et les scènes de mouvement au rendu dynamique surdimensionné, se mélangent allègrement au style d’Hanna-Barbera et autre Tex Avery.
La scène du vilain monstre bleu qui enseigne l’art de la chasse à son fils n’est pas sans rappeler la traque de la souris géante (Oups !!! le bébé kangourou) par « Gros Minet ».

JPEG - 71.6 ko

Un excellent visuel qui s’harmonise à merveille avec l’écrit.

Une belle série qui poursuit son petit bonhomme de chemin et qui continue de faire passer un agréable moment aux grands et petits « z’enfants ».


La série

JPEG - 67.7 ko

Il vous reste de l’énergie ?
- Série : Nävis (T4)
- Scénario :Jean David Morvan, Philippe Buchet
- Dessin : José Luis Munuera
- Couleur : Christian Lerolle
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Néopolis
- Dépôt légal : avril 2008
- Format : 32 x 24 cm
- Pagination : 48 pages couleur
- ISBN : 978-2-7560-0868-4
- Prix public : 12,90 €


© Illustrations : Delcourt, Morvan, Buchet et Munuera (2008)




Bison 13
29 juin 2008




JPEG - 58.4 ko
Ah ! L’amour !



JPEG - 55 ko
Il vous reste de l’énergie ?



Chargement...
WebAnalytics