Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




William Gibson en dédicace
Stand : Au Diable Vauvert
Salon du Livre de Paris 2008

Les remarquables éditions « Aux Diable Vauvert » l’ont accueilli depuis plusieurs années, elles viennent d’éditer son tout dernier Code Source (Spook Country).

Le père du cyberpunk est en France et tout particulièrement au Salon du Livre.

Allez le rencontrer, découvrir un auteur charmant et passionnant.



Séance de dédicace quasi obligatoire pour les amateurs de SF, William Gibson est à Paris, au Salon du Livre, grâce aux éditions Au Diable Vauvert.

height='230' swLiveConnect='false' menu='true' wmode='window' salign='TL' type='application/x-shockwave-flash'
pluginspage='http://www.macromedia.com/shockwave/download/index.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash'>


Cela se passe à partir de 17h sur le stand M 64 (allée centrale M, numéro 64) à Paris, Porte de Versailles dans le 15e arrondissement et vous pourrez rencontrer enfin l’un des auteurs les plus remarquables de ces dernières décennies.

« Hollis, ancienne chanteuse de rock dans les années quatre-vingt-dix, travaille pour un magazine d’art en cours de création pour lequel on lui demande d’enquêter sur des artistes virtuels. Son enquête la conduit à Chombo, un ancien ingénieur de systèmes de guidage devenu “producteur”. Il est paranoïaque, reclus, très secret.
Tito a la vingtaine. Sa famille vient de Cuba. Il parle couramment le russe, habite un studio dans un entrepôt de Manhattan et remplit des missions sensibles dans le transfert clandestin de données.
Milgrim est un drogué de première, accro aux calmants et braqueur de talent. Il ne survivrait sans doute pas vingt-quatre heures si Brown, un homme mystérieux qui l’a sauvé d’un malentendu avec son dealer, cessait de lui fournir ses médicaments. Milgrim ignore ce que cherche Brown, mais le soupçonne d’être un espion.
Sur la trace d’un mystérieux container pisté par Chombo, tous vont converger et se retrouver à Vancouver, Canada…
Artistes en réalités virtuelles, trafiquants de technologies, anciens espions de la guerre froide, leurres et écrans de fumée : une guerre de l’information et du contre-renseignement à l’heure des réalités virtuelles ! »
(texte de présentation de « Code Source », © site internet Au Diable Vauvert).

Comme vous pouvez le constater, William Gibson n’a pas changé son arme d’épaule et continue d’explorer les grands thèmes qui lui tiennent à coeur.

Grâce à l’aide de son éditeur et de son service de presse (merci Anne !), la Yozone a pu passer une bonne heure avec cet écrivain passionnant et plus de 45 minutes de vidéo sont dans la boîte pour vous (prochainement sur la Yozone avec la critique de son roman « Code Source »). Cool, non ?

En attendant, rien ne vaut la vraie rencontre avec l’auteur et tout cela sera encore possible ce dimanche 16 mars 2008.

N’hésitez-pas, allez-y !

« Code Source »
William Gibson
Éditeur : Au diable vauvert
ISBN-10 : 2846261563
ISBN-13 : 978-2-84626-156-2
Année de publication (USA) : 2007

Prix recommandé : 22€


Stéphane Pons
15 mars 2008


JPEG - 15.4 ko



JPEG - 15.6 ko



Chargement...
WebAnalytics