YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Homme sans Visage (L’)
Opening - 10/2007
Édition Simple DVD


Premier film de Mel Gibson à la réalisation, cette ré édition DVD de « L’Homme sans Visage » est une bonne surprise. L’histoire, un rien moralement correcte sur le fond dans son dprétexte initial, nous entraîne sur les pas d’un jeune garçon qui rêvant de devenir pilote, en arrive à fréquenter un personnage mystérieux, défiguré par les aléas de la vie.

Il y a peu d’effets de manche dans la réalisation et c’est très bien ainsi. Cette fable ou ce conte initiatique n’avait nul besoin d’être supporté par des tonnes d’effets de caméras. La dimension onirique qui l’anime dès la première scène -le pouvoir des rêves qui peut tout transcender- se suffisait à elle-même.
Certes, Mel Gibson (l’acteur) surjoue un peu son personnage de reclus de la vie, mais la bonne surprise vient incontestablement du jeune Nick Stahl.
Cet acteur que l’on retrouvera plus tard avec grand plaisir dans l’étonnante série « Carnivale », dans le bon « Terminator 3 » ou dans l’éblouissant « La Ligne Rouge », y interprête déjà avec beaucoup de sensibilité le rôle de cet enfant aux prises avec ses rêves.

Phénomène intéressant et contenu en forme de leçon de morale, c’est en se confrontant à ses cauchemars que l’on rend possible l’existence de ses rêves...
Le temps passant, un autre aspect, plus artistique et personnel, émerge et concerne directement Mel Gibson. Sa fascination à filmer les cicatrices ou les blessures physiques et morales de ses héros annonçait déjà les thématiques centrales de sa future oeuvre et ses prochains projets (« Braveheart », « La Passion du Christ », « Apocalypto »).
En cela, « L’Homme sans Visage » est aussi un film à voir car il nous en apprend tout autant sur le cinéaste et l’ensemble de sa présente carrière que sur un scénario finalement classique.
L’histoire aurait pu inspirer un film à la Disney, Mel Gibson, en tordant la réalité vers ses penchants un rien sado-masochistes, la rend beaucoup plus intéressante et touchante (et consistante) qu’elle n’était.

Bien vu, entre dimensions réelles et univers fantasmé, le film s’incruste avec une belle émotion.

BONUS - DÉTAILS :
- Film annonce : 4/3, VO
- Interviews d’époque (4/3 - VO-ST) : Mel Gibson & Nick Stahl : (24’) deux interviews séparées du réalisateur et acteur et d’un jeune garçon dont c’était le premier rôle).
- Se souvenir de « L’Homme sans Visage » (4/3 - VO-ST) : M. Gibson et N. Stahl de nouveau interviewés sur le film, leurs parcours, etc.

FICHE TECHNIQUE

L’Homme sans Visage (The Man Without a Face)
Sortie en salle : 26 Janvier 1994
Film américain réalisé par Mel Gibson (1993)
Avec Mel Gibson, Nick Stahl, Margaret Whitton, etc.
Durée : 1h 44min.
Production : Warner Bros
Distribution : Bac Films France

DVD
Format : PAL
Région : Zone 2
Format vidéo : 16/9
Audio : Anglais (DD5.1, DD 2.0 Stereo), Français (DD5.1, DD 2.0 Mono)
Sous-titres : Français
Chapitres : 12
Versions : VF mono et 5.1, VOST Stéréo et 5.1
Édition DVD : G.C.T.H.V.
Distribution : Opening
Date de sortie du DVD : 5 septembre 2007
Références : EDV 701
ASIN : B000S8SDMQ
Prix moyen : 15€


Stéphane Pons
20 février 2008






JPEG - 15.2 ko



JPEG - 11.1 ko



WebAnalytics