Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Esprit du vent (T2) La danse des spectres
Gianfranco Manfredi & Frisenda
Mosquito

« Ned Ellis fût soldat dans une autre vie, un chaman indien l’a recueilli grièvement blessé lors de l’attaque d’un train blindé. Il lui enseigna les rites et les secrets de la magie indienne. À présent il est connu et respecté par toutes les tribus sous le nom d’ Esprit du Vent et va connaître de nombreuses aventures fantastiques. »



Voilà, c’est le bruit qu’on peut entendre sur la série en passant sur le site des éditions Mosquito.
Un éditeur qui ne fait pas dans la facilité mais plutôt dans le coup de cœur vis-à-vis d’auteurs oubliés par un système ultra-commercial qui se fige dans l’uniformité et la médiocrité.
Inutile de dire qu’en général les auteurs choisis ne sont pas des manchots !!!

Gianfranco Manfredi est un auteur protéiforme qui a abordé la chanson, le cinéma et la télévision (acteur et scénariste), le roman et, pour notre gand plaisir, la bande dessinée à partir des années 90. On le retrouve sur des scénarios de « Dylan Dog » ou de « Nick Raider » avant qu’il ne crée pour les éditions de l’italien Bonelli cette série « Magico Vento » ou « Esprit du vent » en 1997.

JPEG - 80.5 ko


« La danse des spectres » porte dans son titre cet esprit de récit fantastique que Manfredi veut imposer à cette série western. Si dans le premier titre paru, « La main gauche du diable », cette force fantastique se laissait déborder par les codes classiques du genre, cette deuxième aventure entre dès les premières pages dans l’irrationnel et cette extraordinaire magie du monde indien. L’homme blanc, Ned Ellis, y montre beaucoup plus son âme rouge et les forces spirituelles du chaman qu’il est devenu. Au milieu d’un tourbillon de forces destructives, il joue l’équilibriste entre ceux qui se craignent, ceux qui s’ignorent et ceux qui tirent.
Frisenda apporte sa science du dessin efficace, du cadrage et d’une exposition entre noir et blanc tout à fait saisissante. C’est remarquable d’aisance, les ambiances sont là, comme dans ces bons vieux westerns au rythme trépidant.

Si vous vous régaliez de petits formats, jetez-vous sur cettes série qui est un exemple de BD de genre diablement bien réalisée.


Comme nous prenons souvent notre temps sur la Yozone (oui, c’est un luxe que nous aimons !!), sachez qu’à l’heure où cette critique paraît, le troisième épisode d’ Esprit du vent vient de paraître en librairies (du moins les bonnes !). « Torches humaines » évoque de mystérieux cas de morts violentes par embrasement spontané... oui, ne me dîtes pas que les cas de combustions humaines spontanées ne vous impressionnent pas ! Passionnante, je vous l’ai dit, cette série !

Titres à suivre : « Wendigo » en juin 2008 et « La bête » en octobre 2008.
Info sur le site des éditions Mosquito.

Déjà sur la Yozone : Esprit du vent (T1) La main gauche du diable


La danse des spectres
- Série : Esprit du vent (T2)
- Scénario : Gianfranco Manfredi
- Dessin : Frisenda
- Editeur : Mosquito
- Date de publication : septembre 2007
- Format : 18 x 25 cm, cartonné
- Pagination : 100 pages, noir et blanc
- ISBN : 2-35283-0006-0
- Prix public : 10.00 €


Illustrations © Frisenda et Éditions Mosquito



Fabrice Leduc
13 janvier 2008




JPEG - 58.6 ko
Esprit du vent (T3) Torches humaines



JPEG - 58.7 ko
Esprit du vent (T2) La danse des spectres



JPEG - 32.5 ko



JPEG - 32.2 ko



JPEG - 26.1 ko



JPEG - 33 ko



Chargement...
WebAnalytics