Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Spawn : Simonie
Scénario : Alex Nikolavitch (d’après un synopsis de Jean-François Porcherot) Dessin : Aleksi Briclot / SEMIC (A.L.B.U.M)


Al Simmons, agent spécial du gouvernement américain assassiné en mission, fait un pacte avec un démon afin de retrouver sa famille... Vous connaissez la suite du marché de dupes qu’a imaginé Todd McFarlane lorsqu’il créa son personnage fétiche, l’âme torturée la plus sombre des comics américains, la cape rouge la plus sanguinolente de leurs pages.

Spawn est mondialement connu, a été partagé par de nombreux illustrateurs réputés des States et a régulièrement établi leur réputation (Greg Capullo, Angel Medina).

Alors, ne voilà-t-il pas que de petits frenchies s’imaginent s’approprier la bête !!!

Impensable il y a encore très peu d’années, le projet s’élance d’un Festival angoumoisin, du stand des éditions Semic. L’envie séduit les créateurs américains, encourage les producteurs, le talent d’Aleksi Briclot (n’est-elle pas belle sa couverture ???) n’a plus qu’à se répandre sur une aventure publiée tout d’abord en France (épisodes 71 72 en kiosques en France, puis un format cartonné en librairies - février 2004) avant d’aller s’installer dès la première semaine sur la plus haute marche du podium des ventes américaines de Graphic Novel (mai 2004).

Intrusion française en terres américaines pour un débarquement de Spawn sur les berges de la Seine, au sommet d’une célébrissime cathédrale. On y cherche un morceau d’étoffe vieux de 2000 ans, la source d’un pouvoir redoutable que les HellSpawns, ou soldats de l’Enfer, cherchent à faire fructifier dans les catacombes et les égouts de Paris.

Politiques et religieux se mêlent alors d’un débat qui les dépasse. Ils vont le payer chèrement...

Si les avis peuvent être très partagés sur cet album, notamment sur la consistance de l’histoire, les fanatiques d’innovation graphique se régaleront des prouesses d’auteurs qui multiplient les expérimentations entre dessins, photos et images très largement retouchées à la palette graphique. L’ambiance générale est du côté très sombre du personnage, les auteurs n’ont pas intégré l’humour ou la folie déjantée qu’on peut retrouver sur des épisodes concernant Violator (voir épisode 78 - sept. 2004) mais plutôt l’univers glauque et cauchemardesque de Spawn. Quelques-uns de ses démons intimes sont au rendez-vous, dans un déluge de trahisons, de mensonges et une explosion de meurtre qui vire au carnage.

Glauque et saignant, tel est ce Simonie qui appelle à d’autres tentatives de prouver un savoir-faire très différent des habituelles transcriptions des épisodes de la série Spawn (à vrai dire, cette expérience se rapproche plus des HellSpawn réalisés par Brian Michael Bendis et Ashley Wood et publiés en Semic Books).

L’aventure est en tout cas déjà une réussite puisque le Studio Semic bosse sur son second Spawn, intitulé Architects of Fear.

La guerre entre Ciel et Terre se perpétuera à New York, dans les ruelles sombres des quartiers défavorisés de Manhattan (voir dépliant bonus dans Spawn 78). L’histoire s’annonce indépendante de Simonie même si quelques échos des troubles parisiens viendront y faire quelques résonances. Plus proche encore de l’univers de HellSpawn , le scénariste Jeff Porcherot annonce le retour d’une vieille connaissance, mais ne se mouille pas trop encore car Big Cheaf McFarlane n’a pas encore tout accepté !!!

Thierry Mornet gère le staff côté Semic et Aleksi Briclot propose quelques approches graphiques pour ce projet espéré pour 2005.

A noter également une collaboration déjà évoquée entre TMP et Semic pour une création sur la série Sam Twitch (deux détectives nés dans Spawn et qui ont maintenant leur propre série, éditée chez Semic Books - 5 titres publiés). Quatre épisodes de 22 pages sont prévus. Affaire à suivre dans un prochain numéro du Spawn délivré dans les kiosques français.

Fabrice Leduc (23/09/04)



Fabrice Leduc
24 septembre 2004




JPEG - 9.6 ko
Spawn Simonie (éd. Semic)



JPEG - 6.1 ko
Architects of Fear par Aleksi Briclot



JPEG - 5.5 ko
Des ambiances plus proches de HellSpawn



JPEG - 8.2 ko
A suivre... bientôt !



Chargement...
WebAnalytics