YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Est-ce que vous êtes vivants ?
FFF met le feu aux Solidays
7 juillet 2007

Après 10 ans d’absence, la Fédération Française de Funk était de retour ce week-end pour un concert explosif.



JPEG - 26.9 ko

Au cri de « Solidays, est-ce que vous êtes vivants » Marco Prince et les siens ont investi la scène Bagatelle et entamés leur set par un « Silver Groover » sans basse, en raison d’un problème technique, puis enchainés, dès la basse revenue, par « Le pire et le meilleur », « La camisole (Drugs) », « Get on Down », « Act up » (titre de circonstance pour le festival Solidarité Sida), « Morphée »...

Si le choc était déjà grand pour les curieux venus rejoindre les fans, le meilleur était encore à venir.
Le groupe, trop heureux de retrouver la scène, relançait son cri de guerre « Solidays..... est-ce que vous êtes vivants » pour entrainer les milliers de spectateurs présents dans une danse géante sur « I want You » et « Barbès » qui devait normalement conclure leur prestation.

JPEG - 20.1 ko

Mais c’était sans compter sur l’effet FFF. Alors que les organisateurs étaient parvenus, jusque là, à tenir les horaires (une heure pour chaque artiste), le public, plus vivant que jamais, ne voulait pas que cela s’arrête.
Devant son insistance, Krishou, le batteur, armé d’un tom, revenait sur le devant de la scène pour lacher un « Mama Krié » repris en coeur par les spectateurs. Puis, le groupe au grand complet revenait pour une reprise du « Don’t Stop » de Michael Jackson et d’un « Niggalize it » d’anthologie avant de se jetter dans la foule pour un bain de public bien mérité.

Nous étions bien vivant et FFF réssucité !!!!


A noter également, samedi, le très bon passage de Superbus, dont la pop-rock fourre-tout se montre en « Live » particulièrement efficace.

Ayant raté la délicieuse Lauryn Hill vendredi, c’est armé d’un parapluie que j’attendais Ayo sous la pluie dominicale avec quelques milliers d’autres mordus. Le temps ne prêtait pas à la fête, mais la douce voit de la belle est parvenu à convaincre le soleil de ne pas nous laisser tomber.

Spéciale dédicace à Grand Corps Malade et à sa poésie universelle du quotidien, à Abd Al Malik et à son Slam-Jazz engagé ainsi qu’aux parisiens de Stuck in the Sound et à leurs rock-songs bien troussées.

INTERNET

Solidays : http://www.solidays.org

Abd Al Malik : http://www.abdalmalik.fr/
Ayo : http://ayomusic.artistes.universalm...
Lauryn Hill : http://www.lauryn-hill.com/
FFF : http://www.myspace.com/fffparis
Grand Corps Malade : http://www.grandcorpsmalade.com/
Stuck in the Sound : http://www.stuckinthesound.com/
Superbus : http://www.superbus.com.fr/


Bruno Paul
10 juillet 2007






JPEG - 29 ko



JPEG - 8.7 ko



JPEG - 9.7 ko



JPEG - 12.4 ko



WebAnalytics