YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Paprika
Animation japonaise de Satoshi Kon (2006)
6 décembre 2006


Genre : Animation SF
Durée : 1h30

Sélection officielle Festival de Venise 2006

Avec les voix de Megumi Hayashibara (Paprika/Chiba Atsuko), Tôru Furuya (Tokita Kohsaku), Kôichi Yamadera (Osanai Morio), Katsunosuke Hori (Shima Tora-taroh), Toru Emori (Inui Sei-jiroh), Akio Ôtsuka (Detective Kogawa Toshimi), Hideyuki Tanaka (Guy), Yasutaka Tsuitsui (Kuga), Satoshi Kon (Jin-nai)

En seulement 3 long-métrages - « Perfect Blue », un thriller extra-sensoriel que ne renierait pas Brian de Palma, « Millennium Actress », le portrait d’une star de l’âge d’or du cinéma nippon, « Tokyo Godfathers », une comédie sociale mettant en scène 3 SDF dans la capitale de l’archipel - et une courte (13 épisodes) série télévisée toujours inédite chez nous (« Paranoïa Agent »), Satoshi Kon s’est imposé comme l’une des valeurs sûres de la japanimation contemporaine.
Si, le temps de son dernier film, le mangaka (comprendre dessinateur de BD) devenu réalisateur avait laissé de côté l’altération du réel par l’imaginaire, il nous livre ici une œuvre foisonnante et débridée où s’entrechoquent à chaque instant rêves et réalité.

Adaptation du dernier roman de Yasutaka Tsuitsui (en grève créatrice pour protester contre les visions limitées des éditeurs japonais), « Paprika » nous projette quelques années dans le futur, au moment où un petit groupe de chercheurs s’apprête à révolutionner la psychothérapie. Grâce au « DC Mini », un petit appareil que l’on plaque derrière l’oreille, les thérapeutes sont désormais en mesure de partager et d’enregistrer les rêves de leurs patients pour une analyse approfondie de leur psyché, de leurs fantasmes, obsessions et traumatismes. Mais au retour de l’un de ses voyages dans l’esprit de l’inspecteur Kogawa Toshimi (son patient test), le Dr. Chiba Atsuko apprend que l’un des prototypes du DC Mini a été dérobé et que son inventeur a disparu.
La petite communauté scientifique est en effervescence. Dans de mauvaises mains, l’usage pernicieux de la machine pourrait avoir des effets dévastateurs. Loin d’être infondées, leurs craintes se confirment lorsque certains membres du projet plongent dans un état de rêve éveillé inexpliqué. Sous l’impulsion de son patron et de ses collègues, le Dr. Chiba Atsuko devient Paprika, l’agent onirique du labo, et va tout mettre en œuvre pour comprendre et déjouer les plans machiavéliques du voleur de rêves.

Joignant la mise en scène à la thématique de son propos, Satoshi Kon joue à fond la carte du rêve animé. Tout d’abord perdu par l’enchaînement, apparemment sans queue ni tête, des premières séquences, on est rapidement séduit par le ton décalé de la narration et la virtuosité de la mise en abyme de cette intrigue à tiroirs. Alors que l’inspecteur Kogawa Toshimi poursuit dans des rêves filmiques (polar, fantasy, thriller, ...), le meurtrier d’une affaire non classée, les rêves piégés par le voleur du « DC Mini » s’agglutinent pour former une parade cauchemardesque de grille-pains, d’aspirateurs, de poupées désarticulées, emmenés par une troupe de grenouilles musiciennes qui baladent les victimes à travers la version onirique de la cité. Les frontières entre le monde réel et celui des rêves sont sur le point d’exploser.

Grandiose, foisonnant, poétique, totalement barré, « Paprika » est un joyau pimenté, une expérience animée à vivre, à savourer, mais qu’il est difficile d’expliquer. Comme le dit Satoshi Kon : « Ne cherchez pas à comprendre mon film. Installez-vous confortablement et laissez-vous emporter ». Un conseil avisé que nous vous recommandons de suivre.

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Satoshi Kon
Scénario : Satoshi Kon, Seishi Minakami d’après le roman de Yasutaka Tsutsui

Producteurs exécutifs : Jungo Maruta, Masao Takiyama
Producteur associé : Masao Maruyama
Coproducteur : Satoki Toyota

Musique originale : Susumu Hirasawa
Image : Michiya Kato
Montage : Takeshi Seyama
Direction artistique : Nobutaka Ike
Son : Masafumi Mima
Création des personnages : Masashi Ando
Coloriste : Satoshi Hashimoto
Direction de l’animation : Masashi Ando

Production : Paprika Film Partners Mad House, Sony Pictures Entertainment
Distribution : RezoFilms

Relation Presse : Michel Burstein pour Bossa-nova

INTERNET

Site officiel : www.paprika-lefilm.com


Bruno Paul
8 décembre 2006






JPEG - 30.6 ko



JPEG - 10.8 ko



JPEG - 8 ko



JPEG - 9.6 ko



JPEG - 14.6 ko



JPEG - 7.9 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 5.9 ko



JPEG - 9.7 ko



JPEG - 11.5 ko



JPEG - 10.4 ko



WebAnalytics