YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Chroniques de Riddick : Dark Fury (Les)
Film américain de Peter Chung (2004)
Sortie DVD le 4 août 2004

Réalisée par Peter Chung, cette animation est le chaînon manquant entre Pitch Black et Les chroniques de Riddick.



EDV 764 - 822 516 1

Genre : Science-Fiction (Animation, direct to video)
Durée : 34’

Avec les voix (en VO)de Vin Diesel (Riddick), Keith David (Imam), Rhiana Griffith (Jackie), Nick Chinlund (Toombs), Roger L. Jackson (Junner), Tress MacNeille (Chillingsworth), etc,.

Riddick, la jeune Jackie et l’Iman sont capturés à bord de leur navette de secours par un vaisseau de mercenaires. Une étrange capitaine, collectionneuse des grands criminels de la galaxie sous forme de statues en état de stases, s’apprête à intégrer Riddick dans sa collection. C’est évidemment sans compter sur les qualités et la rage de survivre de celui qui voit et n’a pas peur dans le noir.

Ce DVD, présentant le dessin animé « Dark Fury », s’intercale historiquement entre le film « Pitch Black » et « Les Chroniques de Riddick ». Il démarre donc en reprenant très exactement les derniers plans du film « Pitch Black » sous forme animée.

Peter Chung que l’on avait déjà connu pour son « The Animatrix : Matriculed », a donc eu la charge du développement graphique et créatif de cette suite des aventures du antihéros de la SF. Si on peut être surpris, au premier abord, par le passage sous forme dessinée d’un tel personnage, on doit vite reconnaître que l’on se laisse accrocher par cette animation. L’intégration des voix des acteurs réels, en post synchronisation des voix des personnages animés, est de ce point de vue une belle réussite qui valide le caractère réaliste de « Dark Fury ».

Stylistiquement, l’aspect technologique et dur de la graphie de Peter Chung et de son studio colle assez bien avec l’imagerie froide et sans scrupule véhiculée par le personnage Riddick. Techniquement, on n’atteint pas des sommets et on reste sur une ligne intégrant un ou plusieurs personnages animés sur un fond fixe. De la pure 3D assistée par ordinateur, en somme.

Il n’empêche qu’un bon scénario et une bonne histoire font vite regretter que l’effort ne se soit pas poursuivi plus de 34’. On aurait aimé en voir plus et s’attarder un peu sur la psychologie des personnages. Tout particulièrement sur la capitaine du vaisseau des mercenaires même si « Dark Fury » intègre un second rôle clef des « Chroniques de Riddick » en la personne du chasseur de prime Toombs (l’acteur Nick Chinlund prêtant également sa voix à son personnage dans « Dark Fury »).

Ce nouveau concept de développement ou de prolongation d’un film via un dessin animé, qui va également servir pour Van Helsing , n’est pas désagréable en soit et ne sent pas trop la pelle à ramasser les euros supplémentaires. Il est par contre évident que ce genre d’exercice ne peut s’appuyer sur un mauvais scénario et implique un bon contrôle des événements par les créateurs des personnages originaux.

Vin Diesel et David Twohy semblant très concernés par l’affaire, ce « Dark Fury » garde tout son intérêt surtout si on est attiré par le phénomène Riddick et que l’on épargne une réserve d’attention pour les nombreux bonus présents sur ce DVD.

« Dark Fury » est donc un projet doublement hybride dont la décision d’achat pourra se justifier sous plusieurs angles (dessin animé et/ou bonus). On n’est pas dans l’indispensable mais dans l’investissement curiosité qui suscite un intérêt réel.

FICHE TECHNIQUE

Titre original : The Chronicles of Riddick - Dark Fury
Réalisation : Peter Chung
Scénario : Bret Mathews d’après une histoire de David Twohy basée sur les personnages de Jim Ken Wheat.

Producteurs : Jae Y. Moh John Kafka
Producteur Associé : Lewis Foulke
Producteur Animation : Soon-Hong Park

Montage : Young-Ho Kim Ken Solomon
Musique :
Machine Head
Direction des acteurs et Casting :
Jack Fletcher
Personnages et créatures dessinées par : Peter Chung Fil Barlow
Modélisation 3D : Fil Barlow Kyung-Hwa Hong
Son : Glynna Grimala Scott Martin Gershin
Studio Animation : Sunwoo Entertainment DNA Animation

Production : Universal Home Entertainment Productions
Distribution : Universal Studio

Fiches Techniques et critiques des films « Pitch Black » et « Les Chroniques de Riddick » disponibles dans la Yo-Files Cinéma .

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

DVD : DVD 9, Pal Zone 2.

Format image vidéo : 1.85.1 (anamorphic widescreen) pour le dessin animé et 4/3 pour les documentaires (format ciné pour les extraits et bandes annonces).

Format Son : 5.1 Surround (Français et Anglais).

Sous-Titres : Anglais*, Français*, Italien*, et sans sous-titres (*Menu disponible dans ces langues).

BONUSDVD

Ecrans animés et sonorisés 5.1. Tous les bonus sont disponibles en version originale anglaise avec possibilité de sous-titres en anglais, français, italien et sans sous-titres. Les minutages ont été pris télécommande en main.

« De Pitch Black à Dark Fury et aux Chroniques de Riddick » (8’31) : Un documentaire avec des interviews de Vin Diesel, David Twohy, Brett Matthews (scénariste de « Dark Fury »), George Zakk (Prod. Exécutif) et Peter Chung. Explications sur le pourquoi et le comment du développement de cette idée à partir du tournage de « Pitch Black ». De nombreux extraits de la saga Riddick (« Pitch Black », « Dark Fury » et « Les Chroniques de Riddick »).

« L’animation dans Dark Fury » (32’48) : le dessin animé en version crayonnée intégrale (croquis et esquisses montés) et voix des principaux acteurs enregistrées sur le timing du projet.

« Peter Chung : dans l’esprit de l’animateur » (5’03) : une interview de Peter Chung qui précise son idée de départ et sa façon de travailler sur les outils actuels 3D.

« Vue sur la lumière » (5’03) : Interviews de Vin Diesel et de David Twohy ou comment passer d’un film d’horreur et de SF (« Pitch Black ») à un film de SF et d’aventures (le space opera « Les Chroniques de Riddick »).

Bande annonce « Van Helsing : la mission de Londres » (0’57) : un dessin animé dont la sortie servira de prologue explicatif aux aventures du James Bond du Fantastique. La ressemblance entre le Van Helsing du dessin animé et Hugh Jackman, interprète du film, est moins évidente qu’entre les adaptations animées de Riddick et l’acteur Vin Diesel. Hugh Jackman prête également sa voix à cette animation.

Bande annonce du jeu « Les Chroniques de Riddick - Evasion de Butcher Bay » (1’46) : jeu qui sortira le 27 août sur XBox et dont la qualité est vantée par tous les magazines spécialisés (Playmag, Jeux Vidéo Magazine, etc,.). Conseillé aux plus de 16 ans.

APPRECIATION GLOBALE

Coté qualité technique, le tout est irréprochable. Coté intérêt, il s’agit d’un DVD que certains pourront autant acheter pour les différents et imposants bonus que pour le dessin animé qui est, somme toute, assez court... Ce DVD, sans doute destiné à un public assez jeune (adolescents), comporte cependant la même optique de documentaires concis -une moyenne de 5 à 10 minutes- et fractionnés par sujets. Un grand reportage abordant tous les angles de cette aventure eut peut-être été plus adapté. Question de goûts (et d’âge ?) cependant.


Stéphane Pons
9 septembre 2004






JPEG - 9.6 ko



WebAnalytics