YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Anna M.
TF1 Vidéo - 27 septembre 2007
Edition Simple DVD

Anna M. est amoureuse, follement. Persuadée que sa passion est partagée par le Docteur Zanevsky, ce qui n’est malheureusement pas le cas...
Alors Anna M. va déprimer, puis devenir furieuse et persécuter son Roméo, inconscient du danger qui le guette.



Comédie dramatique très classique par sa réalisation, « Anna M. » trouve sa place sur la Yozone grâce à une approche puissante et émouvante de sa thématique centrale.
Qu’est ce que l’amour, surtout quand il devient obsessionnel et fou dans toutes les acceptations du terme, sinon une maladie mentale incontrôlable ?
Et puis, la jeune Anna M. est-elle victime du pouvoir de séduction d’un homme dans la force de l’âge qui fuit ses responsabilités ou s’est-elle tout simplement enfermée dans une illusion et dans la projection de ses désirs profonds ?

Tout d’abord timide et fébrile, Isabelle Carré (Anna M.) devient au fil des minutes monstrueusement terrifiante. Adoptant des tactiques mûrement réfléchies, son obsession la pousse sur des chemins dangereux. Elle va ainsi passer du statut de supposée victime à celui de quasi criminelle machiavélique.
Certaines scènes sont d’une tension assez terrifiante. On déconseillera par avance le passage où Anna décide de se faire passer pour une étudiante auprès du voisin du docteur, juste pour pouvoir garder ses enfants et avoir un accès à l’immeuble (et à l’appartement !) de son amour déçu.
La violence psychique et psychologique déployée par le scénario est parfaitement retranscrite à l’écran et l’interprétation du duo d’acteur (Isabelle Carré et Gilbert Melki, le docteur) n’y est pas pour rien. L’une exprime parfaitement la froide détermination de celle qui sait, l’autre nous communique son trouble et son incompréhension face à une situation qui dépasserait n’importe qui.

Film d’ambiances et d’approches psychologiques, Anna M. est parfois d’une extrême lenteur (volontaire) dans les plans et les cadrages. Ce principe du contraste entre le système de narration choisie et la dureté du propos (et du suspense) est un habile compromis. Sur la durée, il peut néanmoins s’avérer un peu décevant pour des spectateurs habitués à des réalisations plus basiques et rythmées.
On y retrouve les qualités d’un cinéma “à la française”, pensé et maîtrisé, mais aussi les défauts inhérents (parfois) à une trop grande réflexion sur la façon de le retranscrire à chaque image, à chaque plan. Ainsi, on n’évite pas quelques passages pas forcément utiles au récit et à sa compréhension quasi intuitive.

« Anna M » est une histoire dans laquelle on entre assez facilement et que l’on n’oublie pas. Premier film de Michel Spinosa, c’est aussi et incontestablement une réussite.

BONUS - DÉTAILS DVD
Versions Dolby Stereo & DD 5.1
Chapitres : 8
Entretien avec Michel Spinosa & Isabelle Carré
Une comédienne au travail (prises alternatives, 7 mn)
Scènes commentées : Anna et les fillettes et Le Refuge (épilogue)
Bande Annonce (VF) : « Anna M. »
Filmographies : Michel Spinosa, Isabelle Carré et Gibert Melki
Espace Diaphana & Crédits : Quatre BA (VF)

FICHE TECHNIQUE

Anna M.
Film dramatique Français de Michel Spinosa (2006)
Réalisation, scénario : Michel Spinosa
Avec : Isabelle Carré (Anna M.), Gilbert Melki (Dr Zanevsky), Anne Consigny (son épouse), etc.
Sortie en salle : 11 avril 2007
Distribution : Diaphana Films, France

Édition Simple DVD
Formats : Couleur, Dolby, PAL
Langue : Français
Région : 2
Studio DVD : Ad Vitam Interactive
Production DVD : Diaphana
Distribution : TF1 Vidéo
Presse : Darkstar (Paris)
Date de sortie du DVD : 25 octobre 2007
Références : EDV 1509 - DIV 526
ASIN : B000TXY2NE
Prix moyen : 17€


Stéphane Pons
16 février 2008






JPEG - 17.9 ko



JPEG - 7.6 ko



JPEG - 6.1 ko



JPEG - 13.7 ko



WebAnalytics