YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Caché
Édition Prestige Double DVD Opening Edition, Snap Case
19 avril 2006

Un grand film sur la culpabilité et l’oubli. Sous des airs de thriller interrogatif et futé, Michael Haneke réussit à ne livrer aucune réponse précise. Étonnant, hors norme et époustouflant.



Après « Le Temps du Loup » qui flirtait avec les rivages de la SF, Michael Haneke nous revient avec un film malin et une distribution 100% française (Daniel Auteuil, Juliette Binoche, Maurice Bénichou, Annie Girardot, Bernard Le Coq, Walid Afkir, etc.)

Une histoire de vidéaste amateur et voyeur, forcément anonyme, qui vient retourner les tréfonds de l’âme humaine de Georges (Daniel Auteuil), journaliste littéraire TV à succès (tendance “Apostrophes-Bernard Pivot”).
Tout commence par une étrange cassette vidéo filmée devant la maison du journaliste puis se poursuit par l’envoi de dessins bizarres et d’autres cassettes vidéos. Georges a beau prendre toutes ses précautions, il n’arrive pas à identifier le vidéaste amateur et puis, comme aucune menace explicite n’accompagne ces étranges livraisons, la police s’en tape la coquille...
Bref, la pression s’accentue et Georges commence à craquer.

Évidemment, Michael Haneke n’est pas un cinéaste américain (ou européen) formaté par les modes de l’époque. Il ne faut donc pas espérer un thriller sanglant (quoique), tout en tension et en chocs cardiaques. Pas question de trouver une fin explicite non plus. Le réalisateur autrichien précisant justement dans les bonus qu’il déteste par dessus tout, “les films qui expliquent tout”.
Film du non-dit, du non exprimé, de la mémoire qui flanche faussement sous le poids de la culpabilité et de l’oubli, l’œuvre s’équilibre via un scénario foncièrement original et par la grâce d’une remarquable distribution au diapason d’un réalisateur atypique et inspiré. Daniel Auteuil est épatant, Juliette Binoche (sa femme) est bien la grande actrice que l’on connaît et Maurice Bénichou exprime en peu de scènes la détresse morale passée et présente de son personnage.
« Caché » est une expérience cinématographique surprenante, à contre-courant des styles expressifs en vogue, sans doute dépaysante pour le téléspectateur qui débarquerait en terra incognita Hanekene. Une œuvre en forme de point d’interrogation perpétuel.

L’édition DVD Opening est un petit modèle du genre. Le film et rien que le film sur le premier DVD, presque deux heures de bonus passionnants sur le second. Au final, on n’explique rien mais on comprend tout.

Du grand art, justement récompensé à Cannes (prix de la mise en scène, de la critique et du jury œcuménique) et au European Film Awards 2005 (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur pour Daniel Auteuil, meilleur montage et prix Fipresci de la critique).

Une avalanche totalement justifiée pour ce que le réalisateur avoue être un “conte moral” sur la culpabilité.

FICHE TECHNIQUE
« Caché »
Film français de Michael Haneke (2005)
Édition Prestige : Double DVD, Snap Case
Édition DVD : Opening Edition
Presse : Dark Star (Élodie Avenel).
Parution : 19 avril 2006
Références : EDV 701 - Asin B000E6EN4O
Prix indicatif : 24,99 €

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
2 DVD 9 (7,17 & 6,85 Go), Pal, Zone 2, Couleur.
Menu d’entrée en français direct sur les deux DVD

DVD 1 : navigation via les items “Film”, “Chapitres”, “Audio”.
Durée : 1h 53’ 14"
Chapitres : 7
Audio : version française en DD 5.1 et Stéréo 2.0
Format Image : 1.75 (16/9 compatible 4/3)

DVD 2 : navigation via les items “Face Caché”, “Entretien avec Michael Haneke”, “Le Pari de Haneke” et “Film Annonce”
Durée : 31’49 + 25’25 + 52’15 + 2’
Chapitres : néant
Audio : Stéréo 2.0
Format image : 4/3

DVD 2
Suppléments
Face Caché (31’49) : le making of. Extraits du tournage et interviews exclusives de Daniel Auteuil et Juliette Binoche. De la conception à la livraison finale du film (bonus non chapitré).

Entretien avec Michael Haneke (25’25) : une interview remarquable où Michael Haneke explique très clairement les tenants et les aboutissants de son film. Une petite leçon de création scénaristico-cinématographique au passage (en vf et bonus non chapitré).

Le Pari de Haneke (52’15) : Le pari du réalisateur est évidemment un pari sur l’intelligence des spectateurs ! Un portait de Michael Haneke réalisé par Jean Jacques Bernard. Une interview d’une rare intelligence et un documentaire au top. Bien que la présentation ait un petit côté Arte (sérieux et austère), le tout s’avère parfaitement intelligible et détendu. On en redemande. Du doc bien loin des séances d’autosatisfaction habituelles sur 99% des DVD édités actuellement (bonus non chapitré).

Film Annonce (2’) : la bande annonce du film « Caché » en VF (c’est la version originale). Dit l’essentiel tout en survendant légèrement ce film sur des bases (thriller angoissant) qui ne sont pas les plus apparentes dans sa réalité. Bref, attention à la BA, le film c’est du Haneke pur jus !

APPRÉCIATION GLOBALE
Le meilleur film européen de l’année 2005 (European Films Awards) est une incontestable réussite. Michael Haneke propose, le spectateur dispose.
Édition double DVD Opening parfaite avec des vrais suppléments dedans ! Atypique, original et intelligent.


Stéphane Pons
5 juillet 2006






JPEG - 14.7 ko



JPEG - 5.5 ko



JPEG - 4.1 ko



WebAnalytics