Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Mages (T2) Eragan
Nicolas Jarry, Stéphane Créty
Soleil

Ce volume s’inscrit dans l’univers des Terres d’Arran, une série d’heroic fantasy qui a déjà plus de 2 millions de lecteurs. Ce monde s’organise par peuple et chaque série se concentre sur un groupe. Soleil a déjà proposé des épisodes sur les elfes, les nains, les orcs et gobelins. Grâce au succès des volumes précédents, l’éditeur prolonge aujourd’hui son univers avec les mages.



Cette série est prévue en quatre albums, pour les quatre voies de la magie. Chaque livre peut se livre indépendamment, car il raconte le parcours d’un personnage. Dans ce volume trois, magie et enquête policières se croisent dans le monastère des Drahanan quand Kevoram, Capitaine de l’Ordre des Ombres, s’y rend avec Eragan, son apprenti. Pendant une année, ils vivront coupés du monde en compagnie des clercs et d’un groupe venu étudier la magie Runique.

JPEG - 128.7 ko

Eragan, jeune apprenti, est si maladroit qu’en lançant un sort mal contrôlé il n’est pas loin de carboniser le bateau qui emmène le groupe vers le temple. Le maître, désabusé, en devient tyrannique pour éviter de nouvelles catastrophes.
Le scénario de Nicolas Jarry, spécialiste de la fantasy, réussit à rendre cet univers onirique. Il construit toute une science magique autour des runes. Ces lettres peuvent avoir un effet bienveillant ou maléfique mais leur apprentissage est un mélange complexe de calligraphie et de philosophie. Eragan y cherche une voie. Ce mauvais élève au regard perdu veut bien faire mais il est totalement écartelé entre les conseils contradictoires de différents professeurs. Symboliquement, l’apprenti est bloqué dans ses choix, alors que la porte du monastère vient de se refermer pour un an.
Ce récit est une ode à l’autonomie. Eragan apprendra qu’il ne faut pas copier les autres mais trouver sa voie.

Parfaitement adapté pour ce style d’histoire, le joli dessin numérique de Stéphane Créty imite la peinture. Il reprend des poncifs du genre, avec un temple isolé en montagne, par exemple, et sait alterner de petites cases centrées sur les personnages et de grands paysages vertigineux. Nicolas Jarry et Stéphane Créty ont déjà travaillé ensemble sur l’univers des Terres d’Arran (3 tomes de « Nains » et 1 tome de « Elfes »). Cette complicité se sent dans la fluidité de la lecture. Au fil des pages, l’action va crescendo pour aboutir à un final apocalyptique.

JPEG - 92.4 ko

Si visuellement on est dans la Fantasy, le scénario est plus proche d’un roman d’Agatha Christie. A peine arrivés, un clerc est retrouvé mort, le corps couvert de runes, après avoir laissé un singulier message en lettres de sang sur les murs de sa cellule. Dans les pages suivantes, le lecteur cherche en même temps que les personnages qui est le meurtrier. En effet, un groupe hétéroclite a fait connaissance sur le bateau avant de se retrouver confiné pendant un an dans le monastère. L’angoisse entre eux est palpable. D’autant que de nombreux lieux et personnes dissimulent un secret.
« Eragan » est un volume intéressant qui offre, avec l’apprenti, un personnage progressivement complexe et ambivalent. Hélas, chaque volume de la série se concentre sur un personnage différent. On ne reverra donc que très peu Eragan par la suite.

Le tome trois prévu en décembre s’annonce encore plus macabre en se concentrant sur les mages nécromanciens.


(T2) Eragan
- Série  : Mages
- Scénario  : Nicolas Jarry
- Dessin  : Stéphane Créty
- Couleurs  : Olivier Héban
- Editeur : Soleil
- Format  : 23,3 x 32,4 cm
- Pagination : 56 pages
- Collection  : Heroic-Fantasy
- Pagination  : 64 pages couleurs
- Date de parution : 21 août 2019
- Numéro IBSN : 9782302077652
- Prix public : 14,95€


Illustrations © Stéphane Créty / Soleil



Corentin Grebert
29 septembre 2019




JPEG - 38.5 ko



JPEG - 36.2 ko



JPEG - 47.1 ko



Chargement...
WebAnalytics