Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Empereur du Japon (T1) L’histoire de l’empereur Hirohito
Issei Eifuku et Junichi Nôjô
Delcourt Tonkam

Le soir du 14 août de l’an 20 de l’ère Shôwa (1945), l’empire du Japon accepte les termes de la conférence de Potsdam qui entérine le partage du monde entre les trois grands vainqueurs de la Seconde Guerre Mondiale. Le 27 septembre de la même année, se déroule la première rencontre officielle entre l’empereur Hirohito et le commandant des forces alliées, le général Mac Arthur. Après une séance photo, ils se retrouvent seuls et l’empereur annonce de suite qu’il assume l’entière responsabilité des actes commis par le Japon pendant la guerre. « Sachez également que je m’accommoderai du jugement qui me sera réservé ». Mac Arthur ne s’attendait pas à ça et se demande quel est le passé de ce souverain, prêt à se sacrifier pour le salut de son peuple.



PNG - 242.9 ko

Alors que Naruhito, petit-fils de Hirohito, vient d’être couronné le 22 octobre 2019 en présence de nombreux chefs d’état, ce manga se penche sur la vie du plus célèbre empereur du Japon avec un règne de 64 ans. Ce premier tome fait un focus sur l’enfance méconnue de l’empereur. Fils aîné du prince héritier Yoshihito et de la princesse Sadako, il est le premier empereur depuis une centaine d’années dont la mère biologique est l’épouse officielle du père. Comme le veut la tradition au sein de la famille impériale, l’éducation des enfants est confiée à un tiers. C’est ainsi que Hirohito et son frère sont confiés à la garde du Comte Sumiyoshi Kawamur, amiral à la retraite, et de sa femme.

PNG - 509.1 ko

« Empereur du Japon » est directement inspiré du best-seller « Histoire de Shôwa » de Kazutoshi Handô, écrivain spécialisé dans l’histoire moderne du Japon. Issei Eifuku, mangakas à succès, en a conçu le scénario, supervisé par Hidetaka Shiba, ancien éditeur chez Shogakukan.

30 ans après la mort de l’empereur Hirohito, c’est la première adaptation du plus long règne d’un empereur japonais. Il nous présente sa jeunesse avec les précepteurs qui se succèdent pour son éducation. La bonne bouille de Hirohito, dessinée par Junichi Nôjö en fait un personnage de suite sympathique. Ce petit n’a presque pas de contacts avec ses parents. Chacun son rang, chacun sa place. Un lien spécial se noue entre lui et Taka Adachi, sa nourrice pendant dix ans. Bienveillante, elle est toujours derrière lui pour lui apprendre les choses simples de la vie en faisant l’impasse sur la vengeance. Hirohito est très attaché à cette femme douce, qui remplace un peu sa maman. Il sait qu’il ne vivra jamais comme les garçons de son âge, il profite comme il peut.

« Empereur du Japon » est un manga très fort. Le scénario est peaufiné, les dessins magnifiques, les codes et traditions omniprésents. Les visages, les regards profonds de Junichi Nôjö sont à couper le souffle. Une belle réussite. Ce petit garçon a un bel avenir devant lui. Je suis pressée de le découvrir.


Empereur du Japon (T1)
- Auteurs : Issei Eifuku, d’après l’oeuvre de Kazutoshi Handô et supervisé par Hidetaka Shiba
- Dessins : Junichi Nôjö
- Traducteur  : Takanori Uno
- Éditeur français : Delcourt Tonkam
- Collection : Seinen
- Format : 128 x 182 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 4 octobre 2019
- Numérotation ISBN : 9782413020141
- Prix : 7,99 €


SHOWA TENNO MONOGATORI © 2017 Junichi NOJO, Kazutoshi HANDO, Issei EIFUKU / SHOGAKUKAN
© Delcourt Tonkam -Tous droits réservés



Anne Schnebelen
28 novembre 2019




PNG - 125.7 ko



PNG - 99.1 ko



PNG - 102.6 ko



PNG - 94.7 ko



PNG - 47.4 ko



Chargement...
WebAnalytics