Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Tambours de Srebrenica (Les)
Philippe Lobjois, Elliot Raimbeau
Nouveau Monde Editions

Bosnie, juillet 1995. Les troupes serbes s’emparent de l’enclave de Srebrenica. Au même moment, les premiers actes d’accusation contre les criminels de guerre viennent d’être lancés. De Belgrade à Zagreb, de Tirana à Paris, Hugo Bedecarrax, jeune enquêteur français détaché auprès du Tribunal pénal international de La Haye, découvre qu’une autre guerre vient de commencer, et se retrouve propulsé dans une gigantesque chasse à l’homme où s’entrecroisent groupes de vengeance et criminels de guerre yougoslaves. Plongé dans ce qui fut le plus grand massacre perpétré sur le sol européen depuis la Seconde Guerre mondiale, Hugo va affronter l’obscur réseau Balkanekspress et les ombres terrifiantes de l’opération Profondeur. Il n’aura alors qu’une solution pour sortir intact de cette descente aux enfers de l’Histoire : suivre le son des tambours de Srebrenica...



Comme son titre l’indique “Les tambours de Srebrenica” est l’adaptation au format graphique du roman éponyme de Philippe Lobjois paru en 2003 chez Flammarion. Grand reporter de télévision spécialisé dans les conflits depuis plus de 30 ans, Philippe Lobjois n’était pas à Srebrenica durant les événements mais a couvert la guerre de Bosnie de 1991 à 1995. Afin d’expliquer les circonstances complexes qui ont menées à l’extermination de 8000 civils bosniaques musulmans par les forces du Général Ratko Mladić, il a opté pour la forme narrative du thriller autour d’un personnage de fiction, Hugo Bedecarrax, Cherchant depuis quelques temps à republier son roman sous forme d’une bande dessinée ou d’un livre illustré, pour également toucher la jeune génération qui ignore tout de cet épisode méconnu de l’Histoire, il a fait appel à Elliot Raimbeau, un jeune BD reporter, né une semaine avant le début de la guerre. Ensemble, ils ont retravaillé le scénario, supprimé quelques personnages et refondu les dialogues. Le résultat est plus que convaincant.

JPEG - 74 ko

L’intrigue ne manque pas de rythme et raconte le périple d’Hugo Bedecarrax, un jeune enquêteur du Tribunal Pénal International de La Haye lancé sur la piste d’un ordinateur volé au TPI de Zagreb. Déjà en lutte contre sa hiérarchie devant l’incompréhensible immunité dont semble jouir un criminel de guerre clairement identifié, Hugo décide de mener une enquête en parallèle lorsque l’un de ses amis journaliste est retrouvé mort, assassiné, à son domicile, avec peint sur un mur l’insigne d’un groupe paramilitaire serbe. Mais rapidement ses deux enquêtes se téléscopent et Hugo se retrouve kidnappé par Les Tambours de Srebrenica, un groupe paramilitaire bosniaque qui traque les criminels de guerre serbes et détient des documents compromettant sur l’ONU et son inaction lors de l’épuration ethnique menée par les hommes du Général Ratko Mladić en juillet 1995. Ne pouvant accepter l’inacceptable Hugo décide de se joindre à l’opération qu’ils ont en cours afin de faire toute la lumière sur cette monstrueuse affaire.

JPEG - 52.8 ko

Certes, le sujet est dur et montre comment l’ONU a compromis sa mission et abandonné l’enclave de Srebrenica et sa population aux serbes de Bosnie. 8000 hommes sacrifiés au nom du paix respectable. Quant au choix de la structure narrative façon thriller, il s’avère d’autant plus judicieux qu’il permet de suivre cet épisode hors norme de l’Histoire récente sans avoir forcément de connaissances préalables et surtout d’appréhender les événements du point de vue de l’enquêteur mais aussi de celui des survivants du massacre.
Au plan graphique, “Les Tambours de Srebrenica” est également une réussite. Le découpage se révèle extrêmement dynamique et le traitement réaliste en noir et blanc d’Elliot Raimbeau, et son pinceau à réservoir, décline une très large palette de gris qui colle parfaitement à l’ambiance du récit.

JPEG - 79.4 ko

Ce premier roman graphique sur la guerre de Yougoslavie et ses suites, proposé dans une édition très soignée, se conclut sur “Le Dossier Srebrenica : Autopsie d’un Massacre”. Un ensemble de textes illustrés, cette fois en couleur, qui reviennent sur les faits de cette infamie : la promesse trahie de l’ONU, les tractations de l’administration Clinton, l’abandon programmé de l’enclave de Srebrenica, l’offensive serbe et la prise de la ville, ou encore le procès de Florence Hartmann pour avoir contesté certains agissements du Tribunal Pénal International de Yougoslavie et l’enquête en flagrance sur le massacre du commissaire Jean-René Ruez qui ont tous deux inspirés le personnage d’Hugo Bedecarrax.


Les Tambours de Srebrenica
- Scénario : Philippe Lobjois, Elliot Raimbeau
- Dessin : Elliot Raimbeau
- Éditeur : Nouveau Monde éditions
- Collection : Nouveau Monde Graphic
- Format : 28,2 x 21,7 cm
- Pagination : 162 pages principalement en noir et blanc
- Dépôt légal : 23 mai 2019
- Numéro ISBN : 9782369428060
- Prix public : 24,90 €


Illustrations © Elliot Raimbeau et Nouveau Monde Editions



Bruno Paul
5 juin 2019




JPEG - 22.5 ko



JPEG - 24.7 ko



JPEG - 22.6 ko



JPEG - 12.4 ko



JPEG - 25.6 ko



JPEG - 20.8 ko



JPEG - 21.3 ko



Chargement...
WebAnalytics