Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Treize
Steve Cavanagh
Bragelonne, Thriller, roman (Irlande, 2018), thriller judiciaire, 430 pages, octobre 2018, 20€

Eddie Flynn veut se ranger, il aimerait se mettre en retrait et bosser avec des horaires fixes. Il pense que c’est le seul moyen de sauver sa famille. Aussi accepte-t-il de participer au procès très médiatisé de l’acteur Bobby Solomon accusé d’avoir assassiné sa femme et son supposé amant. En échange de son aide, il négocie auprès d’un grand cabinet d’avocats un poste. Il doit asticoter la police de New-York que l’avocat général de la défense soupçonne d’avoir fabriqué des preuves incriminant son client. Un rôle tout à fait dans les cordes d’Eddie qui pourra ainsi rester en retrait, du moins, c’est ce qu’il espère.



Avec les précédentes aventures d’Eddie Flynn, « La défense » et « Un coupable idéal » qui a remporté le prix polar du festival de Cognac 2017, les lecteurs ont pu se familiariser avec ce personnage peu orthodoxe, ancien escroc devenu avocat, ce qui n’est pas banal. De son passé, il a conservé des réflexes, une façon de penser qui lui permettent d’appréhender toutes les situations. Eddie a aussi des principes, il défend quelqu’un uniquement s’il l’estime innocent. Sa rencontre avec Bobby Solomon, l’étoile montante d’Hollywood, le pousse à l’aider dans ce procès retentissant. Les événements vont rapidement le pousser sur le devant de la scène, ce qui n’était pas du tout prévu, mais Eddie n’est pas homme à reculer. L’affaire s’annonce difficile, il lui faut convaincre le jury que les faits sont trop évidents, trop incohérents et qu’une autre solution peut être envisagée. Mais laquelle et comment le prouver ?
Rien ne tourne correctement, un membre du jury est écrasé par une voiture, un autre tente d’influencer ses collègues, semant la zizanie, et un se suicide dans sa chambre d’hôtel. Quelle folie les prend tous ? Seul Eddie Flynn, secondé par la fidèle et débrouillarde Harper, peut démêler l’imbroglio.

Steve Cavanagh n’épargne pas la NYPD qui n’apprécie guère les méthodes d’Eddie qui leur rend bien. Dès le début, le lecteur assiste à la façon dont il ridiculise un de ses agents en tribunal, ce qui ne sera pas sans conséquences. Pour innocenter Solomon, la seule solution revient à trouver le vrai coupable. « 13 » prend ici des proportions insoupçonnées au départ. Le lecteur possède sa petite idée de ce qui s’est passé en suivant un personnage peu recommandable, dont il ignore l’identité. L’auteur entretient parfaitement le suspense à son sujet, sachant surprendre tout le monde. La mécanique est parfaitement rodée, même si un détail m’a chagriné une fois la dernière ligne lue. Peut-être le seul grain de sable décelé au cours des pages ! Je laisse chacun se faire sa propre idée. Toutefois, cela n’entache en rien les mérites de ce roman, prenant de la première à la dernière page.
Les qualités remarquées dans « Un coupable idéal » se retrouvent ici et replonger dans les aventures d’Eddie Flynn s’avère un plaisir de tous les instants. Sa façon de fonctionner, ses coups bas qui rappellent son passé, ses affres sentimentales, les risques qu’il prend à son corps défendant... autant de traits qui le rendent sympathique et attrayant.

Steve Cavanagh fait preuve d’inventivité et se révèle très efficace dans la manière de dérouler le procès. Il y met du rythme, l’action est omniprésente et même en tribunal, il n’y a pas d’impression d’immobilisme. Avec Eddie Flynn qui navigue autour d’une frontière floue, il tient un formidable personnage capable de faire vibrer les lecteurs et de les tenir en haleine tout du long. En sa compagnie, aucun ennui à attendre, mais du souffle, du risque. Et dans « Treize », Eddie est servi ; entre autres écueils, il affronte deux redoutables adversaires, le procureur d’une part qui n’a jamais perdu une affaire, et de l’autre, un mystérieux tueur.
Une série passionnante, pleine de suspense, à ne pas manquer !


Titre : Treize (Thirteen, 2018)
Auteur : Steve Cavanagh
Série : Une aventure d’Eddie Flynn, tome 3
Photographie de couverture : © Victoria Davies / Arcangel Images
Traduction de l’anglais (Irlande) : Benoît Domis
Éditeur : Bragelonne
Collection : Thriller
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 430
Format (en cm) : 15,3 x 23,8
Dépôt légal : octobre 2018
ISBN : 9791028104559
Prix : 20 €


Steve Cavanagh sur la Yozone :
- Une aventure d’Eddie Flynn, tome 2 : Un coupable idéal

Pour écrire à l’auteur de cet article :
francois.schnebelen[at]yozone.fr


François Schnebelen
29 octobre 2018


JPEG - 36.1 ko



WebAnalytics