Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Grand Vampire (T6) Le peuple est un golem
Joann Sfar, Sandrina Jardel & Walter
Delcourt

Succès oblige, Joann Sfar est partout.
Vous prenez votre repas chez Quick en compagnie de « Petit Vampire », vos enfants se posent devant les dessins animés sur France 3 et vous, au milieu de toute cette multitude, vous vous plongez paisiblement dans « Le peuple est un golem », suite et fin du tome 5 des aventures de Fernand Grand Vampire aux prises avec le sombre sorcier Casiglia.



Ce sixième tome ouvre une parenthèse très intimiste sur les relations homme-femme. Entre les gestes maladroits d’un homme attiré par l’interdit, entre la réaction de peur qu’il en résulte chez la femme privée de son intimité, entre deux corps attirés l’un par l’autre mais que les soi-disant bonnes pensées tentent vainement d’écarter, entre les amours passés dont on se passe difficilement, entre une première fois qui déçoit toujours nos espérances, Joann Sfar confronte son héros aux illusions et désillusions que nous connaissons tous en matière de relations amoureuses.

Un album - peut-être le plus personnel de l’auteur - qui se présente aussi comme un plaidoyer contre la violence, le racisme et l’injustice des Justes, à l’image de cette loi qui n’autorise pas les fantômes des morts à témoigner de leur assassinat.
Toujours aussi déroutant.
Toujours aussi vibrant d’émotions.
L’auteur nous touche une fois de plus par un dessin et un scénario ancrés dans la sensation.


Le peuple est un golem (T6)
- Série : Grand Vampire
- Scénario : Joann Sfar et Sandrina Jardel
- Dessins : Joann Sfar
- Couleurs : Walter
- Éditeur : Delcourt
- Dépôt légal : mars 2005
- Pagination : 64 pages couleur
- Prix public : 11.50 €


Les six albums de Grand Vampire ont été repris pour former les trois premiers albums du Bestiaire Amoureux de Sfar.
Fernand le Vampire (T1), Mademoiselle soupir (T2) et La Sorcière sans espoir (T3), trois petits bijoux d’albums enrichis de cahiers graphiques inédits reprenant ébauches, recherches graphiques, premiers récits, tout ce que Sfar a pu imaginer depuis le temps qu’il imagine les aventures de Fernand le vampire (un temps qui remonte à son adolescence).


Critique : Gérard Wissang (responsable BD de Phénix-Mag
Infos complémentaires : Fabrice Leduc



Fabrice Leduc
Gérard Wissang
21 mai 2007




JPEG - 22.8 ko
Grand Vampire (T6) Le peuple est un golem



JPEG - 19.5 ko
Grand Vampire (T5) La Communauté des magiciens



JPEG - 37.4 ko
Depuis mars 2007, place au « Bestiaire Amoureux » de Sfar.



WebAnalytics