Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ether (T1) L’Assassinat de la Flamme d’Or
Matt Kindt et David Rubin
Urban Comics

Sur un scénario original de Matt Kindt, le dessinateur espagnol David Rubin donne toute la saveur épicée de son imaginaire fécond sur ce titre réjouissants qu’est “Ether”.
Dans la veine du “Black Science” de Rick Remender, il s’enfonce dans un monde de magie fantaisiste et dangereux que le détective inter dimensionnel Boone Dias a décidé d’explorer avec une rigueur scientifique absolue.



JPEG - 271.1 ko

Il aime les réalités délirantes d’Ether même si, peu à peu, se lézardent ses certitudes. Car il vit dans deux réalités adjacentes, mais pas forcément parallèles. Sa soif d’enquêtes le pousse vers le Carrefour, ce pont reliant la Terre au royaume magique d’Ether, là où le Gardien, Glum - gare au gorille ! -, l’attend pour lui botter le cul (un étonnant rite de passage, absolument obligatoire au grand désagrément de Boone !). Pourtant à chaque exploration-enquête sur Ether, plus démente et riche de nouveaux éléments irrationnels à comprendre, Boone perd à grand flot son temps de vie sur Terre. Mais quand des portails d’entrée d’Ether vers la Terre semblent se multiplier peu à peu, Boone choisit très vite d’enquêter sur le premier pour sauver son propre monde... quitte à faire le deuil de sa vie avec ses proches.

JPEG - 287.8 ko

Carte d’un monde magique à explorer...

Si le scénario de Matt Kindt est un brin linéaire, axé sur une trame assez classique d’enquête policière, il prend peu à peu de l’épaisseur dans les charmes d’un monde magique très original mais surtout dans le fil parallèle à l’action centrale qui s’intéresse aux répercutions d’Ether sur la vie terrestre de Boone Dias. De plus, Matt Kindt a usé de son arme magique, laissant toute latitude à David Rubin pour développer, créer, modifier des éléments d’une aventure qu’il avait pourtant pensé dessiner et dont il avait poussé les premières recherches graphiques. Le résultat ne lui laisse aucun regret tant l’Espagnol s’est montré inventif et audacieux pour donner vie à ce cocktail foutraque composé d’un bon godet de SF, de deux gros doigts de magie, d’un zeste de fantastique et d’un énorme saupoudrage d’humour tous azymuts.

JPEG - 173.3 ko

À la recherche d’une balle magique...

Avec Boone, Glum, Hazel, l’affreux Lord Ubel, les golems de cuivre, la Flamme d’Or, des personnages biens typés et j’en oublie certains autres bien délirants, le premier tome d’“Ether”, “L’Assassinat de la Flamme d’Or”, se déguste avec un plaisir à la hauteur d’une réalisation brillante et colorée.

Un des très bons albums du moment pour qui aime l’aventure débridée parfumée aux effluves d’un Imaginaire grand ouvert.


À noter que David Rubin est à la réalisation de l’excellent “Black Hammer présente : Sherlock Frankenstein & la Ligue du Mal”, où on retrouve Jeff Lemire au scénario, un album dont je ne vous dirai que du bien très prochainement.


(T1) L’Assassinat de la Flamme d’Or
- Série : Ether
- Scénario : Matt Kindt
- Dessin et couleurs : David Rubin
- Éditeur : Urban Comics
- Éditeur US : Dark Horse Comics (#1 à 5
- Pagination : 160 pages couleurs
- Format : 18,6 x 28,2 cm
- Dépôt légal : 21 septembre 2018
- Numéro ISBN : 9791026814214
- Prix public : 10 € (offre de lancement sur un trimestre - sans doute 15,50 € ensuite)


Illustrations © David Rubin et Éditions Urban Comics (2018)



Fabrice Leduc
17 octobre 2018




JPEG - 117.9 ko



JPEG - 186.5 ko



JPEG - 105.7 ko



JPEG - 108.8 ko



JPEG - 80.3 ko



JPEG - 107.9 ko



WebAnalytics