YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Expo Yozone : Les femmes intemporelles de Gérard Di-Maccio
La magie d’un artiste peintre visionnaire
27 août 2018

Gérard Di-Maccio est un artiste français né en 1938 en Algérie d’un père italien et d’une mère espagnole. Formé entre autres à l’école des beaux-arts de Paris, il a développé sa technique pour un rendu exceptionnel obtenu par des couches superposées. Le résultat est proprement bluffant.
Les animaux, les humains, de l’enfant au vieillard... autant de sujets qu’il met en scène de manière très expressive.



JPEG - 57.6 ko

La femme notamment est un sujet intarissable de recherche pour lui. Il la magnifie sur la toile ou tout autre support, la rendant intemporelle. En effet, que ce soit l’architecture parfois en toile de fond, sa vêture ou ce qui surplombe sa tête, il est impossible de savoir si elle nous vient du passé ou du futur.

JPEG - 27.7 ko

Ce qu’elle porte sur la tête ne cesse d’interroger : est-ce une coiffe ? Une extension de sa tête ? Ou encore un symbiote ?... La question reste ouverte et donne une autre dimension à ces femmes à la beauté étourdissante et enchanteresse.

JPEG - 68.6 ko

Le spectateur tombe sous leur charme, une œuvre de Gérard Di-Maccio capte immanquablement le regard et souvent il y glisse des fragments (en général au nombre de 3) pour orienter le regard et faire en sorte que le tableau soit vu comme il le désire afin que son effet soit maximal.

JPEG - 56.7 ko

Au début, les regards étaient souvent vides, abritant des yeux noirs afin d’éviter que l’attention de celui qui regarde ne se focalise dessus. Il peut ainsi embrasser la toile entière, ne rien perdre de sa richesse et de son pouvoir d’évocation.

JPEG - 75.1 ko

Gérard Di-Maccio peint depuis ses 15 ans et il ne cesse de se renouveler. Cela se ressent notamment à travers ses nombreuses représentations de la femme qu’il n’hésite pas à déstructurer ces derniers temps ou dont la présence se fond dans des toiles plus abstraites. Par exemple, la série Fissures les met en scène sur un fond blanc pour une meilleure luminosité de la chair. À cette occasion elles se transforment en mannequins désarticulés et fissurés.
Suivre cet artiste revient à le redécouvrir fréquemment.

JPEG - 89.2 ko

En 2000 s’est ouvert le musée Di-Maccio à Osaka au Japon où est exposée sa toile géante de 9 sur 27 mètres.

JPEG - 66.8 ko

Si vous avez l’occasion de pouvoir admirer ses œuvres dans une galerie ou une exposition, ne manquez surtout pas l’opportunité. Les images visibles sur Internet ne sont qu’un pâle aperçu de son immense talent.

JPEG - 65.2 ko

Un artiste exceptionnel qui ne cesse d’innover et de surprendre !


Liens utiles :
- le site officiel de Gérard Di-Maccio
- son profil Facebook
- le site que Rémi Coisne a consacré à Gérard Di-Maccio


Illustrations et photos © Gérard Di-Maccio


François Schnebelen
28 août 2018






JPEG - 17.2 ko



JPEG - 19.5 ko



JPEG - 19.6 ko



JPEG - 26.7 ko



JPEG - 23.3 ko



JPEG - 21.7 ko



JPEG - 27.2 ko



JPEG - 27.3 ko



JPEG - 23.5 ko



JPEG - 15 ko



JPEG - 28.6 ko



JPEG - 57.2 ko



WebAnalytics