Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Negalyod, entre futurisme et archaïsme...
Vincent Perriot
Casterman - Sortie le 5 septembre 2018

En science-fiction, c’est l’album le plus attendu de la rentrée. Pour “Negalyod”, Vincent Pierrot marque une rupture avec ses précédents albums, s’ouvre à un dessin plus réaliste et se lance le défi d’un nouvel encrage inspiré de Gir/Mœbius. Ce que j’en ai vu est plus qu’enthousiasmant, les couleurs sont réalisées par Florence Breton, qui fût la coloriste de Mœbius... Le nom du Maître est à nouveau lâché, renseignez-vous sur cette BD, cela devient urgent.



Le Réseau maîtrise l’eau. Le Réseau maîtrise l’homme.

Un monde sillonné de tuyaux gigantesques et peuplé de dinosaures… Des villes qui flottent dans le ciel et recouvrent de leurs ombres les faubourgs grouillants d’une humanité industrieuse… Et un « réseau » omniprésent qui domine les terres et les hommes.
Jarri Tchepalt est un berger du désert de Ty. Il parle aux dinosaures et maîtrise l’art des cordes. Quand un camion générateur d’orage anéantit son troupeau, Jarri décide de partir en ville – pour la première fois – afin de se venger... Mais révolte et révolution ne mènent pas toujours là où on croyait.
Réunissant créatures préhistoriques, urbanisme de science-fiction et vaisseaux low-tech, Vincent Perriot développe un récit univers où la vengeance rencontre bien des surprises avant de devenir quête d’un monde meilleur.

Entre SF aventureuse au fumet de western et révolte dans un monde aux ressources épuisées, “Negalyod” attire avec son arrière-plan futuriste où le tuyauteries et les échafaudages rouillés parsèment un désert aride où prospèrent des dinosaures. Il arrive le 5 septembre 2018, chez Casterman, et je vois bien Vincent Perriot s’inscrire en référence cette année comme Mathieu Bablet l’an dernier, avec l’énorme “Shangri-La” chez Ankama.


Negalyod, par Vincent Perriot
Casterman, 208 pages couleur - 25 €
Sortie le 5 septembre 2018


JPEG - 132 ko

Une version en noir et blanc est programmée également par Casterman. Dans un format un peu agrandi et avec 8 pages supplémentaires. À 49 € l’unité, il est sans doute à tirage limité et devra convaincre au-delà d’une couverture semblant bien terne. À juger sur pièce !


Illustrations © Vincent Perriot et Éditions Casterman (2018)



Fabrice Leduc
4 septembre 2018




JPEG - 87.5 ko



JPEG - 83.8 ko



JPEG - 90.2 ko



JPEG - 71.7 ko



JPEG - 38 ko
Negalyod, en version noir et blanc



WebAnalytics