YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ceux qui restent
Josep Busquet et Alex Xöul
Delcourt

Et un soir, leur enfant disparut. Parti pour le royaume d’Auxfanthas, sollicité par un Wumple pour venir sauver son monde. Ben ne réfléchit pas plus de deux secondes et, comme Wendy et ses frères suivirent Peter Pan, il s’envole vers les étoiles aux côtés de son curieux nouvel ami.

JPEG - 102.8 ko

Le rêve ! Mais pour ses parents, c’est un horrible cauchemar qui débute.



Inquiétude, effondrement, enquête policière, sollicitations médiatiques, recherches et entraide avec le voisinage… et puis le temps passant, sans demande de rançon, c’est le soupçon qui s’installe, les questionnements perfides, les rumeurs... Et Ben réapparaît, heureux, semblant être l’enfant le plus vivant et le plus heureux du monde, habité par une multitude d’histoires fantastiques vécues dans un monde que ses parents jugent imaginaires. L’enfant parle de quelques jours d’absence alors qu’il a disparu plusieurs mois.

JPEG - 115.7 ko

Personne n’y comprend rien, le cas finira par être classé, sauf par un couple qui a déjà vécu ce genre d’expérience et a réuni dans une association celles d’autres parents vivant le même enfer. Mais les Hawkins se refusent à les croire. Et puis Ben disparaît à nouveau... et là, une terrible vérité, si incroyable, vient faire vaciller les certitudes des Hawkins !

C’est une très belle idée qui a germé dans l’esprit du scénariste espagnol Josep Busquet. Avec beaucoup de finesse, il place tous les questionnements qui surviennent suite à une disparition d’un très jeune enfant dans cette fable cruelle. Celles des parents, celles des enquêteurs, des journalistes, des voisins, d’une population abreuvée par les conclusions hâtives de médias disparates.

JPEG - 100 ko

Chacun est face à l’incompréhensible, car comment croire un enfant qui, à chaque retour, parle de monstres et de dragons. Une psychologue sera appelée pour essayer de comprendre et donner du sens aux dires de l’enfant. Cet enfant qui ne grandit pas alors qu’au chagrin s’ajoute le poids des années pour ses parents. Menée comme une enquête autant policière que psychologique, l’histoire est portée par le dessin expressif, le jeu de lumière et les couleurs douces amères d’Alex Xöul. C’est sa première BD en France, on aimera le revoir, c’est évident.

“Ceux qui restent” est un récit poignant, qui donne à la magie des contes une dimension aussi inédite qu’originale. Il s’inscrira dans le souvenir, aux côtés des aventures d’enfants aux destinées si extraordinaires.


Ceux qui restent
- Scénario : Josep Busquet
- Dessin et couleurs : Alex Xöul
- Éditeur : Delcourt
- Pagination : 128 pages couleurs
- Format : 22,6 x 28,8 cm
- Dépôt légal : 21 mars 2018
- Numéro ISBN : 978-2-7560-5262-5
- Prix public : 19,99 €


Illustrations © Alex Xöul et Éditions Delcourt (2018)


Fabrice Leduc
4 juin 2018






JPEG - 66.4 ko



JPEG - 65.1 ko



JPEG - 68.9 ko



JPEG - 55 ko



JPEG - 56 ko



WebAnalytics