YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




De la Richesse des Nations
Adam Smith
Soleil Manga

La création d’une société structurée et en plein développement provoque inévitablement la mise en place d’activités économiques. Par nature, l’homme n’est pas fait pour vivre seul, et la vie en communauté l’amène à consommer. Les échanges, le troc furent à la base du commerce moderne avant qu’apparaissent les monnaies. Le cycle de production et de consommation est la base de l’activité économique. Celle-ci a pour objectif d’augmenter la richesse des hommes. L’économie telle que nous la connaissons est née durant la révolution industrielle, au XVIIIe siècle. Si l’Angleterre fut naturellement leader dans le développement industriel, c’est tout simplement grâce au commerce que celle-ci pratiquait avec d’autres pays, les Indes mais également le commerce triangulaire avec l’Afrique et les Amériques. Avec les tissus venus des Indes, l’Angleterre choisit de développer son industrie textile, mais très vite, un problème fit son apparition : la capacité de production du Royaume Uni.



Les industries Webster se sont développées grâce au commerce avec les Indes, mais la production stagne et l’avenir des industries Webster n’est plus aussi lumineux qu’avant. Le propriétaire de l’usine décide de faire visiter les locaux à son fils, qui doit reprendre l’affaire à moyen terme. Seulement, Webster père ne pense qu’au profit et peu importe si ses ouvriers se tuent au travail, ils devraient déjà être heureux de gagner de quoi manger. La moindre erreur peut avoir des conséquences catastrophiques sur ses commandes, alors quand un ouvrier gaspille la matière première, cela rend Webster père hors de lui et si quelqu’un ose le contredire, c’est direct la porte. Malheureusement, Bill n’a pas sa langue dans sa poche et il se fait rapidement virer comme un malpropre. Seulement, le destin a décidé de lui offrir une seconde chance. Par hasard, il se retrouve à servir le fils Webster dans son nouvel emploi. Ce dernier le reconnaît et lui fait une offre incroyable. Le jeune homme est convaincu que son père n’est plus dans le vrai dans la manière de gérer son entreprise. Il faut diversifier la production pour ne pas être esclave du marché et il compte sur l’expérience de Bill pour faire tourner une usine des plus modernes sous bien des aspects.

JPEG - 79.6 ko

“De la Richesse des Nations” est le nouveau titre de la collection Classiques des éditions Soleil. Cette collection tente de vulgariser des œuvres qui peuvent paraître parfois des plus austères. Anne s’était attaquée à l’adaptation d’Orgueil et Préjugés. J’ai relevé le défi de prendre un titre bien plus aride car, par la nature même du texte original, cela semblait être un défi surréaliste de le transposer en manga. Dans la continuité du “Capital” de Karl Marx, voici “De la Richesse des Nations”, l’oeuvre phare d’Adam Smith (1723-1790). Adam Smith est un philosophe économiste du temps de Lumières qui posa dans “De la Richesse des Nations” les jalons de la pensée économique libérale qui présente la concrétisation de l’intérêt personnel au travers de l’intérêt général par le biais de la libre entreprise. Traduire en image des concepts d’économie pure pouvait apparaitre comme une gageure, mais la structure de ce titre permet, à la fois, de poser les préceptes parfois loin d’être d’une grande simplicité de compréhension tout en l’illustrant à travers l’histoire une petite entreprise du temps de la révolution industrielle anglaise.

J’avoue avoir moi-même eu un peu de mal à me concentrer sur des principes d’économie appliquée, nécessaire pour la démonstration d’Adam Smith. Son idée d’une société basée sur le libéralisme économiste est doucement abordée en revenant sur les principes de base de l’économie moderne. Afin de permettre au lecteur d’assimiler les concepts, le récit est coupé par l’histoire de l’entreprise textile Webster, qui tente d’humaniser son usine, où le fordisme était appliqué en mode Oliver Twist. On notera que durant une conversation du père et du fils Webster, le père regrette qu’il ne puisse plus bientôt utiliser d’enfants dans son usine. Contexte historique oblige, l’esclavage aux Etats-Unis n’est pas présenté comme l’exploitation inacceptable d’un homme par un homme, mais comme un mode de production comme un autre.

SI le récit respecte le contexte historique d’Adam Smith, les choix graphiques sont plus discutables. Le récit d’Adam Smith est totalement déconnecté de son époque dans l’illustration, le philosophe se penchant sans ciller au-dessus d’immeubles hyper modernes. Le choix de Variety Artworks est de ne placer dans son époque que l’histoire des Webster, et encore, les décors des pièces sont souvent totalement anachroniques. Seules les machines se veulent crédibles. Toutefois, Adam Smith nous donnant un cours d’économie, il est facilement acceptable de ne pas être trop regardant sur les décors et les personnages utilisés pour le mettre en images.

“De Richesses des Nations” n’est certainement pas le titre le plus simple de la collection et demande un véritable effort pour se lancer dedans et en venir à bout.


De la Richesse des Nations
- d’après l’oeuvre originale de : Adam Smith
- Dessins : Variety Artworks
- Traducteur  : Studio Soleil
- Éditeur : Soleil Manga
- Collection : Classiques
- Format : 120x182 mm
- Pagination : 192 pages
- Dépôt légal : 23 mars 2018
- Numéro ISBN : 978-2-302-06410-2
- Prix public : 7,99 €


© Edition Soleil- Tous droits réservés


Frédéric Leray
16 avril 2018






JPEG - 20.1 ko



JPEG - 31.9 ko



JPEG - 32.3 ko



JPEG - 26.2 ko



WebAnalytics