YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Walking Dead (T28) Vainqueurs
Robert Kirkman, Charlie Adlard, Gaudiano et Rathburn
Delcourt

Avant de fuir, Beta a lâché sur Alexandria la horde que surveillaient les chuchoteurs. Cette fois, le nombre de morts vivants dépasse de loin ce qu’ont déjà pu affronter Rick et ses alliés. Toutefois, le temps joue contre eux, il leur faut rapidement dévier le flot de zombies pour qu’ils évitent Alexandria. Dans l’urgence, Andrea, Eugène et Michonne prennent la direction des affaires, Dwight les suivant de près. Le fossé creusé pour défendre le mur d’enceinte n’aura pas ralenti très longtemps les premiers groupes de morts vivants. Les corps entassés dans la fosse finissent par combler les trous et permettre aux morts de reprendre leur route. Rediriger les morts vers l’océan s’avère des plus compliqués et les défenseurs d’Alexandria se retrouvent tous à prendre des risques inconsidérés pour sauver ce qui est le dernier îlot de civilisation dans ce maudit pays. A Alexandria, même Negan donne de sa personne pour faire reculer les zombies. Malheureusement, sous le poids du flot, la grille d’entrée du lotissement s’écroule.



Très vite, chacun reprend ses mauvaises habitudes : fuir les jambes à leur cou en abandonnant les plus faibles. C’est ainsi que Rick se retrouve porté par Negan jusqu’à la plus proche maison. Qui aurait pu penser que les deux ennemis intimes se retrouveraient à devoir tailler le bout de gras en attendant que le flot se tarisse peu à peu, en espérant que les conséquences ne soient pas catastrophiques pour leur village. À l’extérieur, la nouvelle se répand rapidement. Seul un groupe se réjouit du malheur de Rick et de ses alliés : les Sauveurs. Sherry a pris le pouvoir et elle est bien décidée à rompre toute relation avec Alexandria. Elle préfère les voir souffrir pour profiter de leur faiblesse et reprendre le pouvoir et leur liberté. De son côté, Carl ne peut abandonner son père à une fin aussi horrible. Faire la conversation à Negan, décidément Rick est destiné à souffrir, mais s’il avait réellement changé ? En tout cas, Rick ne s’attendait pas à ce que Negan s’épanche aussi ouvertement sur son passé, sur sa femme et ce qui a fait de lui le salopard qui dirigeait les Sauveurs.

JPEG - 65.6 ko

Alors que le tome précédent pouvait laisser penser que les troupes de Rick étaient venues à bout du danger incarné par les chuchoteurs, l’image de la horde de morts vivants faisant pas vers Alexandria ne laissait pas vraiment d’ambiguïté sur le sujet de ce nouveau tome de “Walking Dead”. Et comme prévu, le combat des survivants pour faire fuir la horde ou plutôt la détourner de la ville où vivent la plupart de nos héros devient crucial pour tous les survivants, surtout après l’incendie de la Colline. Et pourtant, déjà des dissensions apparaissent au sein des humains. Et contre toute attente, elles ne sont ni provoquées ni incarnées par ce cher Negan. Bien au contraire, celui qui sublime les méchants de la série fait tout pour redorer son image, pour offrir à tous un nouvel aspect de sa personnalité, loin d’être aussi manichéenne que l’on pouvait le penser. Encore une fois, Lucille sera très présente, mais plus sous la forme de la fameuse batte, mais bien comme le souvenir de cette femme que Negan a un temps aimée. La discussion avec Rick, aussi courte soit-elle symbolise la complexité de ce personnage qui en vient presque à prendre le dessus sur les autres comme véritable héros... mais dans un monde sujet au chaos, est-ce aussi étonnant que cela ? Le poids de Negan sur l’avenir des survivants s’intensifie et même s’avère vital comme il va le démontrer en fin de tome.

Mais ce tome 28 des “Walking Dead” sera surtout celui des adieux à un personnage que nous suivions depuis presque le tout début de la série. Le choc de sa disparition ne sera pas brutal et rapide comme la mort de Gwen. Elle sera longue et sera l’occasion de voir défiler les différents personnages au pied du lit de ce dernier. Il est évident que la vie à Alexandria ne sera plus du tout la même et que son absence sera également l’occasion de voir son vide comblé par ce cher Negan. Le pathos que remue avec délectation Robert Kirkman en devient presque malsain, le lecteur devenant un spectateur proche du voyeur, assistant à la lente mort de ce personnage qui mettra bien longtemps à se transformer en zombie, obligeant à le tuer une seconde fois. Ce qui ressemble aux derniers sacrements apportés au mourant s’avère un peu trop long pour moi, durant près d’un tiers du tome. Certes, ce moment crucial de la série méritait un développement digne du personnage, mais Kirkman a du mal à garder une certaine modestie dans ses œuvres et encore une fois, il en fait des tonnes, typique des comics américains, mais également quelque peu exaspérant à la longue. Bon, je ne pouvais pas m’empêcher de faire un peu mon bougon même si ce tome s’avère quand même des plus intéressants sur bon nombre de points.

Allez, Robert Kirkman ouvre enfin une porte qui pourrait révolutionner sa série... jusqu’où l’ouvrira-t-il ? À suivre.


(T28) Vainqueurs
- Série : Walking Dead
- Scénario  : Robert Kirkman
- Dessin et encrage : Charlie Adlard, Stefano Gaudiano
- Trames et niveaux de gris : Cliff Rathburn
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Contrebande
- Format : 167x257 mm
- Pagination : 152 pages
- Numéro ISBN : 978-2-7560-9349-9
- Dépôt légal : 4 octobre 2017
- Prix public : 14,95 €


A lire sur la Yozone :
Walking Dead (T1)
Walking Dead (T2)
Walking Dead (T3)
Walking Dead (T4)
Walking Dead (T5)
Walking Dead (T6)
Walking Dead (T7)
Walking Dead (T8)
Walking Dead (T9)
Walking Dead (T10)
Walking Dead (T11)
Walking Dead (T12)
Walking Dead (T13)
Walking Dead (T14)
Walking Dead (T15)
Walking Dead (T16)
Walking Dead (T17)
Walking Dead (T18)
Walking Dead (T19)
Walking Dead (T20)
Walking Dead (T21)
Walking Dead (T22)
Walking Dead (T23)
Walking Dead (T24)
Walking Dead (T25)
Walking Dead (T26)
Walking Dead (T27)
Walking Dead, Art Book
Walking Dead : Le guide de A à Z


Illustrations © Éditions Delcourt - Tous droits réservés


Frédéric Leray
5 mai 2018






JPEG - 18.2 ko
Walking Dead (T28) Vainqueurs



JPEG - 28.6 ko



JPEG - 30.8 ko



JPEG - 30.6 ko



JPEG - 33.7 ko



JPEG - 29.2 ko



WebAnalytics