Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Black Torch (T1)
Tsuyoshi Takaki
Ki-oon Shonen

Jiro a toujours été considéré comme un enfant bizarre. Bon, le fait qu’il parle aux animaux n’a pas vraiment aidé à lui faire une bonne réputation. Et pourtant, Jiro comprend réellement ce que lui disent les animaux et beaucoup sont devenus ses amis, comme le chien de son grand-père l’était quand il était encore un enfant. Seulement, être le petit-fils d’un descendant de shinobi, ce n’est pas toujours une sinécure, surtout quand il s’agit de l’entraînement de ninja. Mais aujourd’hui, Jiro n’est plus un enfant et il sait se faire respecter. Il n’hésite pas à prendre la défense des animaux face à des brutes épaisses, alors quand il découvre le corps presque sans vie d’un chat noir dans la forêt, il le secourt sans la moindre hésitation. Seulement Rago n’est pas un simple chat, c’est en réalité un mononoke, un esprit ayant pris corps sur terre. Bon Rago serait bien resté endormi pour le reste de l’éternité, mais d’autres mononoke en ont décidé autrement et vu dans l’état où ils l’ont laissé, ils ne lui veulent pas vraiment du bien.



Rago ne s’attendait pas à tomber sur un humain capable de comprendre le langage des chats. Mais cela reste qu’un simple humain et avec les démons à ses trousses, le mononoke ne peut rester chez Jiro plus longtemps sans le mettre en danger. Et sa fuite lui prouve qu’il avait bien raison. Un de ses agresseurs l’a retrouvé et compte bien lui faire la peau afin de lui prendre ses pouvoirs. Mais Jiro est une vraie tête de mule et il ne compte pas laisser le chat noir se faire massacrer. Bon, il ne croyait pas vraiment à son histoire de mononoke mais en voyant la transformation de leur agresseur, il doit bien admettre que ce dernier n’a strictement rien d’humain. Et pourtant, ce n’est pas cela qui lui fera faire demi-tour... ou ce ne serait que le temps de récupérer le katana de son grand-père afin de montrer à ce démon de quel bois se chauffe les shinobis. Malheureusement, même sa meilleure technique ne peut rien contre la force surnaturelle du démon. Et Jiro le paie d’un énorme trou dans la poitrine. Devant le corps inerte du garçon, Rago sait bien qu’il ne lui reste qu’une seule chose à faire. Pas question d’abandonner le téméraire humain...

JPEG - 59.8 ko

“Black Torch” est la première série de Tsuyoshi Takaki. Ce fan de jeu de baston s’est donc tourné assez naturellement faire le shonen du même genre, mais le fantastique aura une place prédominante dans sa série, introduisant tout d’abord des créatures qu’une princesse du même nom nous avait appris à aimer : les mononoke. L’ambiance est donnée, les esprits démoniaques vont pulluler dans tous les sens pour récupérer ce mystérieux chat noir : Rago. Nous n’en saurons pas beaucoup plus sur cet esprit animal qui s’associe un peu contraint et forcé avec le jeune humain Jiro. Notre héros du moment n’est pas non plus un personnage pris au hasard ou qui va se découvrir un destin sans comprendre ce qui lui arrive. Jiro possède des dons surnaturels, comme parler aux animaux. Mais surtout c’est un descendant de shinobi. Nous allons découvrir ici les ninjas en mode service public, de bons vieux fonctionnaires au service de l’empire. Bon, je caricature, mais les onmitsu sont tout de même des shinobis au service du shogun et donc aujourd’hui dans les services secrets du gouvernement nippon. Le contexte est donc posé. Il reste maintenant à créer l’équipe spéciale qui va entourer notre héros dans ses aventures et sa découverte de son nouveau compagnon : Rago.

Un bon shonen devant promouvoir la camaraderie et l’esprit d’équipe, Jiro se retrouve bientôt entouré de partenaires pour combattre les mononoke. Bon, la première à partager la vedette avec le jeune homme cherche plutôt à le tuer. Rien de bien innovant là-dedans car les deux adversaires unissant leur force pour combattre l’ennemi commun, cela n’a vraiment rien d’original. Mais ce grand classique du shonen trouve une place bien naturelle dans l’aventure. Tsuyoshi Takaki nous fera admirer la plastique de la jeune Ichika avec des tenues bien moulantes. Le dessin du manga mélange une simplicité dans les traits des personnages à de nombreux détails dans le design des monstres. Tsuyoshi Takaki s’inspire pour ses personnages du style de mangaka comme Kazue Kato (Blue Exorcist). L’originalité viendra plutôt de la matérialisation de Rago sous forme d’une créature éthérée ou encore de volutes noires s’échappant de notre héros. Le rendu est des plus sympathiques, donnant son style à la série, lui offrant un style graphique facilement reconnaissable et qui sera un peu la caractéristique de base des scènes de combats. Jiro est un jeune téméraire qui ne peut que plaire au lecteur amateur de ce genre de shonen et on s’attache très rapidement à ce duo atypique formé par Rago et Jiro.

“Black Torch” commence sur une excellent impression, s’annonçant comme une série des plus prometteuses. A voir ce qu’en fera Tsuyoshi Takaki.


Black Torch (T1)
- Auteur : Tsuyoshi Takaki
- Traducteur : Géraldine Oudin
- Éditeur français : Ki-oon
- Collection : Shonen
- Format : 115 x 175, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 192 pages
- Date de parution : 8 février 2018
- Numéro ISBN  : 979-10-327-0188-1
- Prix : 6,90 €


BLACK TORCH © 2016 by Tsuyoshi Takaki / SHUEISHA Inc.
© Edition Ki-oon - Tous droits réservés



Frédéric Leray
13 avril 2018




JPEG - 26 ko



JPEG - 25.2 ko



JPEG - 28.4 ko



JPEG - 32.7 ko



WebAnalytics