YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Jem et les Hologrammes - Volume 1
Édition Kéro en coffret de 4 DVD slim case (Vol. 1)
Décembre 2005, volume 1


On ne s’en souvient pas obligatoirement mais les eighties furent aussi de grandes années de production de dessins animés en tout genre. La 2D devenait gérable sur des bases commerciales acceptables et le média TV en plein développement offrait un marché quasi mondial permettrant d’écouler des œuvres diverses et variées.
Qui plus est, on sortait enfin du choix cornélien qui consistait soit à créer des cartoons de quelques minutes, soit des films d’une durée cinématographique classique (d’une heure quinze à une heure trente).
La série de « Jem et les Hologrammes » connut son heure de célébrité et de nombreux fans continuent encore à entonner la chanson fétiche du générique avec la plus grande joie.

Si à l’origine, le but était carrément mercantile, Hasbro souhaitant créer une gamme de poupées pour concurrencer la célèbre Barbie, le résultat animé est loin d’être déshonorant.

Suite au décès d’une richissime milliardaire, Jerrica Benton, l’héritière légitime, est obligée de défendre son bien face aux manigances du très désagréable Eric Raymond prêt à tout (y compris à saborder l’entreprise). Afin d’empêcher le malfaisant d’atteindre ses objectifs, Jerrica utilise le super-ordinateur Synergie afin de se créer un double holographique (la fameuse Jem) et monte un supergroupe de pop. Des boucles d’oreilles high-tech lui permettent aussi d’ajouter autant d’hologrammes qu’elle le souhaite à sa chorégraphie musicale et scénique. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes s’il n’y avait un groupe concurrent, “les Misfits”. Des pas gentiles, au look trash rebelle, prêtes à tout pour contrecarrer le succès de Jem et ses Hologrammes.
On notera également que Jerrica est une personne on ne peut plus normale le jour avant de se transformer en star de la pop la nuit, ce qui n’est pas sans rappeler une idée impliquant un toubib anglais maniant mal ses potions magiques.
Évidemment, tout cela a passablement vieilli, n’empêche que l’on est toujours pas foutu de faire des hologrammes crédibles et quant à les générer via des boucles d’oreilles... Je ne vous en parle même pas !

La série est éditée en 4 DVD (Vol. 1) reprenant l’intégralité des 22 premiers épisodes édités dans leur ordre de diffusion originel -qui semble être celui défendu par les fans. Le coffret contient quatre jolies slim cases (belle économie de place), le tout est assez fidèle à l’esprit de « Jem et les Hologrammes » (pas de VO-ST ni de bonus cependant).
L’animation 2D est plutôt soignée, très riche en décors divers et variés, les paysages et les architectures ne sont pas simplifiés en deux coup de cuiller à pot et sont vraiment travaillés dans le détail, la garde-robe des musiciennes est pléthorique et les scénarii n’hésitent pas à balader tout ce beau monde aux quatre coins de la planète (Paris, Las Vegas, la Chine, etc.) Bref, on ne chôme pas et on ne s’ennuie pas.

Une série qui a visiblement inspiré bien des déclinaisons actuelles (les Winx, par exemple) et qui anticipait -involontairement ?- l’intrusion de thématiques teintées de SF dans les Girls Band contemporains et leurs vidéo clips futuristes et kitsch.

Pour les fans de la série, les nostalgiques des années quatre-vingts, les passionnés d’animation et de 2D, les parents accrocs qui souhaiteront revoir tout ça avec leur petite fille chérie (la bonne excuse !) et tout ceux qui attendaient ça avec impatience mais qui n’oseront jamais l’avouer !

FICHE TECHNIQUE
Jem et les Hologrammes
Série animé américano-japonaise en 65 épisodes de 20 minutes (environ)
Édition DVD : Volume 1, les 22 premiers épisodes (ordre de production)
Années de production : de 1985 à 1988
Réalisation : Jay Bacal, Ray Lee et Marija Miletic Dail
Scénario : Christy Marx

Producteur : Gwen Wetzler

Dessins des personnages : Jessie Santos, Deborah Zak, Carol Police et Glenn Vilpu
Direction artistique : Bill Dubay et Gary Hoffman
Décors : Bob Schafffer et Dennis Venizelos
Musique : Robert J. Walsh

Production : Sunbow Productions Inc. (A TV Loonlnd Company) et Hasbro
Édition DVD : Kéro Vidéo (Kids Entertenmaint Roots)
Distribution DVD : Rouge Citron Production
Références : EDV 1698 (EDV 1689 sur les sérigraphie des DVD)
Site internet : Jem et les Hologrammes
Prix conseillé : 34,90 €

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
4 DVD, Zone 2, simple face double couches, Pal.
Menu via les items Lecture (lancement des épisodes automatique) et Épisodes (lancement d’un épisode précis).
Son : mono, version française d’origine
Sous-titres : néant
Chapitres : 5 par épisodes (pas d’accès direct et non indiqués).

DVD 1 : Souvenirs, souvenirs - La Catastrophe - Vidéo Clip - Las Vegas - Synergie - L’étoile Filante (1)
DVD 2 : Le Chantage (L’étoile Filante 2)- Le Procès - La grande Aventure - Voyage en Chine - Sport d’Hiver - Défilé de Mode.
DVD 3 : L’Oscar (1) - L’Oscar (2) - Les Photos - Broadway Magic - Le dernier Disque
DVD 4 : Récital à Hawaï - La Princesse et la Chanteuse - La déception - Le Rock de la Nostalgie - Intrigue à Indy 500

BONUS
Néant

APPRÉCIATION GLOBALE
Les 22 premiers épisodes de la série « Jem et les Hologrammes » enfin publiés en France dans leur ordre de production original. 4 DVD en son mono (VF d’origine), sans bonus ni VO-ST. Travail très correctement réalisé cependant (petit prix oblige) pour une série culte qui a ses fans.
Le témoignage d’une époque où l’animation 2D arrivait en force sur les écrans TV. Une bonne idée de Kéro et de Rouge Citron Production qui réjouira nombre de fans. L’édition des volumes 2 & 3 est venue compléter l’édition de l’intégralité des épisodes de cette série.


Stéphane Pons
13 avril 2006






JPEG - 18.2 ko



JPEG - 8.5 ko



JPEG - 9.2 ko



WebAnalytics