YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Love under Arrest (T1)
Maki Miyoschi
Delcourt Tonkam

Kako est invitée par sa meilleure amie Mikado à une soirée de rencontres. Elle doit se faire passer pour une fille de 22 ans. Pendant la soirée, la jeune fille fait la connaissance de Kouta, 23 ans avec qui le feeling passe de suite. La soirée est merveilleuse pour les deux, jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle a 16 ans et elle, qu’il est un jeune policier fraichement sorti de l’académie…



Kako se rend à une soirée organisée par la sœur de Mikado. Encore mineures, elles n’ont pas le droit de participer à ce genre de fête, sauf si elles se font passer pour des filles plus âgées. Il manque deux filles pour faire le « nombre », elles décident donc de rendre service à la sœur en jouant les étudiantes de 22 ans. Après tout, elles ne risquent rien, elles vont uniquement s’amuser.

Un peu éméchée, Kako rencontre le sympathique Kôta, 23 ans et tombe directement sous son charme. Ils passent leur soirée à discuter et sans s’en rendre compte, elle lui avoue qu’elle n’a que 16 ans. Fâché, il appelle un taxi pour la raccompagner chez elle : « Les enfants ne devraient pas traîner dehors à cette heure ! Que je ne t’y reprenne pas, sale gosse ! ». La soirée finit mal pour Kako. Le lendemain, les deux copines se font arrêter par un policier, alors qu’elles roulent à deux sur un vélo. Kako reconnait ce beau policier de quartier, c’est Kôta. Elle essaye de lui reparler de la soirée, mais il n’écoute rien, il est en service. Il se trouvera toujours plus sur le chemin de Kako, la protégera et deviendra un héros à ses yeux.

PNG - 252.2 ko

Avec plus 2 millions d’exemplaires vendus au Japon, “Love under Arrest” est un récit sentimental peu commun. A la base, il s’agit d’une histoire d’amour impossible entre une lycéenne et un jeune policier qui sont tombés amoureux sans rien connaître l’un de l’autre, un vrai coup de foudre, porté sur le grand écran au Japon en 2017. “Love under Arrest” a reçu le prix du meilleur shojo en 2017 et a été lauréat du prix décerné par les libraires japonais en 2014. Autant dire que ce titre a été largement plébiscité par le public et la critique japonaise. On pourrait se dire qu’il s’agit d’un énième manga sur un adulte et une mineure qui tombent amoureux. Et bien non, “Love under Arrest” est différent, cette histoire teintée d’humour est belle. Ce jeune policier est sérieux, il respecte les codes et la loi. Kako est encore une lycéenne insouciante, un peu fofolle et maladroite, c’est ce qui fait son charme. Elle a du mal à comprendre sa distance quand il est en uniforme... il est tout simplement professionnel. Kôta prouvera sa loyauté sans faille, à découvrir lors de la lecture.

Love under Arrest” est le premier manga de Maki Miyoschi publié en France. Connue depuis 2011 dans son pays natal, ses dessins sont simples mais efficaces. Loin d’être sensationnels, ils collent parfaitement à cette histoire d’amour naissante. Les gros plans sont remplis d’émotions et nous plongent dans leur quotidien. “Love under Arrest” est une belle surprise, qui devrait trouver son succès auprès du public français. Le deuxième tome est attendu avec impatience, il devrait y avoir beaucoup de rebondissements. Vite la suite !
______________________________________________________________

Love under Arrest (T1)
- Auteur : Maki Miyoschi
- Traducteur  : Julia Brun
- Éditeur français : Delcourt Tonkam
- Collection : Shojo
- Format : 120 x 180 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 7 février 2018
- Numérotation ISBN : 978-2-7560-7576-1
- Prix : 6,99 €


© 2013 Maki Miyoschi
© Delcourt Tonkam -Tous droits réservés


Anne Schnebelen
11 avril 2018






PNG - 168.3 ko



PNG - 55.5 ko



PNG - 72.1 ko



PNG - 76.4 ko



PNG - 175.7 ko



WebAnalytics