YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Alto Plano (T1) Colombie
Corbeyran, Postec et Brahy
Delcourt

Albane Laroche végète dans son boulot chez les parfums Guardiani. Tous ses projets originaux sont rejetés par son chef, aussi quitte-t-elle cette société pour Ethic Coffee où sa créativité d’aromatologue pourra enfin s’exprimer. Elle découvre le milieu du café et se rend en Amérique du Sud à la recherche des meilleurs crus, afin d’élaborer des assemblages aptes à satisfaire les clients les plus exigeants.
Sa condition de femme ne facilite pas sa mission, mais elle croit en son boulot et au commerce équitable, pas forcément comme son patron...



JPEG - 50.7 ko

Après l’excellente série Cognac, Corbeyran et Luc Brahy récidivent avec “Alto Plano”, une trilogie s’attachant à un autre breuvage à la mode et ensorcelant, le café.
La recette ne change pas, avec une belle femme comme héroïne de l’histoire et une intrigue autour du café, permettant de développer l’univers de cette boisson chaude si prisée.
Albane Laroche, une belle blonde, choisit une vie plus aventureuse, plus en accord avec sa volonté d’indépendance. D’un travail dans des bureaux parisiens, son nouveau boulot l’envoie en voyage en Amérique du Sud, au contact des producteurs, ce qui n’est pas sans risque comme le prouve ce premier tome. La transformation s’avère flagrante : cheveux raccourcis, visage plus mûr... Elle apprend tout de la culture du café, tout comme le lecteur, qui ne peut qu’être passionné par les connaissances glissées tout au long de l’album. Aidé de Vanessa Postec, Corbeyran sait y faire, sans jamais lasser et, au même titre que l’intrigue, cela participe à l’intérêt de “Colombie”.

JPEG - 59.3 ko

Le commerce équitable, ce partenariat permettant une juste rémunération des producteurs, est montré du doigt. Les deux scénaristes le placent au centre du récit, en expliquant que ses enjeux ne sont pas éloignés de tout autre commerce, seul l’habillage change, avec un patron cherchant ici avant tout le profit. En plus d’Albane, une trame s’attache à des petits producteurs brésiliens qui connaissent des difficultés économiques et matérielles.

Le dessin de Luc Brahy, parfaitement colorisé par Cyril Saint-Blancat, régale à nouveau les yeux, tout comme le café les papilles. Les personnages sont habités, les paysages sud-américains nous font voyager. Rien d’artificiel, mais une patte attrayante, immersive dans l’univers transposé en images. Rien qu’à feuilleter “Colombie”, le graphisme est identifiable et donne envie de parcourir l’album.

JPEG - 86.1 ko

“Alto Plano” met dans la balance le travail des producteurs et les intérêts des sociétés oubliant parfois leur mission première. L’intrigue est clairement identifiée dès le premier tome qui pose des bases solides et attractives quant aux prochains volets. Quand Albane comprendra dans quel milieu elle a atterri, quelle sera sa réaction ? La suite s’annonce palpitante.
Même si l’équipe de Cognac change un peu, la magie opère à nouveau et lire “Alto Plano” revient à se plonger dans une histoire fouillée et instructive, merveilleusement mise en images.

À découvrir une tasse de café à la main !


(T1) Colombie
- Série : Alto Plano
- Scénario : Corbeyran et Vanessa Postec
- Dessin : Luc Brahy
- Couleur : Cyril Saint-Blancat
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Machination
- Pagination : 48 pages couleurs
- Format : 22,6 x 29,8 cm
- Dépôt légal : 22 novembre 2017
- ISBN : 9782756052052
- Prix public : 12 €


À lire sur la Yozone :
Cognac (T1) La part des démons
Cognac (T2) Un mort dans l’arène


Illustrations © Luc Brahy, Cyril Saint-Blancat et Delcourt (2017)


François Schnebelen
10 février 2018






JPEG - 24.3 ko



JPEG - 28.6 ko



JPEG - 43.5 ko



JPEG - 43.8 ko



JPEG - 57.7 ko



JPEG - 37.4 ko



WebAnalytics