Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Takane & Hana (T8)
Yuki Shiwasu
Kaze

C’est la Saint-Valentin ! Hana hésite autant sur le genre de chocolats à acheter que sur la façon de les offrir à Takane sans rien laisser paraître de ses sentiments… Passée cette épreuve, elle garde profil bas, mais c’est sans compter sur son père qui invite à l’improviste le prétendant à un dîner de famille. Un peu alcoolisés, les deux hommes discutent de l’avenir de la rencontre arrangée, lorsque Takane lance une réponse ambiguë…En amour, tous les coups sont permis… Et ça, Hana l’a bien compris !



Nous voilà déjà au 8ème tome de cette série dont j’affectionne les deux personnages principaux. On retrouve la petite Hana dans un magasin de chocolats pour la Saint-Valentin, comme le veut la tradition japonaise. Elle veut en offrir à Takane mais ne sait pas ce qui pourrait lui plaire. Elle hésite entre des chocolats originaux (type caviar ou flacon de sirop) ou des amandes au chocolat, plus classiques. Afin qu’il n’y ait pas d’ambiguïté, elle veut les lui présenter comme des chocolats d’amitié. Elle est drôle et maladroite, comme d’habitude, et les réactions de Takane le sont tout autant. Elle est amoureuse de lui, on le sait depuis le début, mais elle ne veut pas lui avouer ses sentiments.

PNG - 133.5 ko

Mademoiselle Rino (l’ex de Takane) réapparait le jour de la Saint-Valentin, elle semble toujours accro à son bel étalon. Elle lui offre des chocolats faits maison : cookies, tiramisu, gâteau au chocolat, éclairs, cornets et fondue... Hana est complexée et n’ose pas lui offrir les siens, alors que Takane n’attend que ça.

On retrouve Takane et le père d’Hana au travail. Pour rappel, ils travaillent dans la même entreprise, mais n’ont aucun point commun. Takane a un chic naturel, alors que l’autre est insignifiant. Ils se rapprochent lors d’un dîner familial auquel le père a convié Takane. Fidèle à son image, on le retrouve prétentieux en critiquant chaque plat. Profitant d’une promotion, il redevient vite le vrai Takane, arrogant et tellement attachant. Chassez le naturel, il revient au galop, Takane est de retour avec tous ses travers.

Les dessins de Yuki Shiwasu sont toujours aussi frais avec de beaux personnages. Takane reste mon chouchou, beau comme un Dieu, il a un charme fou. La couverture est noyée sous le chocolat de toutes les formes, avec quelques cœurs rouges qui se baladent l’air de rien. Encore une belle réussite qui donne envie d’ouvrir ce manga. Depuis le début de cette série, je suis admirative du travail effectué sur les couvertures, je n’ai jamais été déçue.

La fin de ce 8ème tome est surprenante et nous promet une suite alléchante. Fan de cette série, je suis pressée de lire la suite des aventures palpitantes de ce couple hors-norme.


Takane & Hana (T8)
- Auteur : Yuki Shiwasu
- Traducteur  : Sayaka Okada, Manon Debienne
- Éditeur : Kaze
- Collection : Shojo
- Format : 112x176 mm
- Pagination : 192 pages, sens de lecture original
- Dépôt légal : 13 décembre 2017
- Numéro ISBN : 978-2-82032-937-0
- Prix public : 6,79 €


A lire sur la Yozone :
Takane & Hana (T1)
Takane & Hana (T2)
Takane & Hana (T3)
Takane & Hana (T4)
Takane & Hana (T5)
Takane & Hana (T6)
Takane & Hana (T7)


TAKANE TO HANA © Yuki Shiwasu 2015 / HAKUSENSHA, Inc.
© Kazé - Tous droits réservés


Anne Schnebelen
5 février 2018






PNG - 186.1 ko



PNG - 52.5 ko



PNG - 51.3 ko



PNG - 29 ko



PNG - 24.6 ko



WebAnalytics