YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Tribune des Amis d’Edgar Rice Burroughs (La) n°97
Mangani
Fanzine, n°97, articles – nouvelle, fantasy - science-fiction, novembre 2017, 60 pages, 8,30€

Ce numéro débute par un bel article sur “Les autres Tarzan”, sujet traité par Don Hutchinson et abordant uniquement la facette littérature et non comics, ce qui est plutôt rare. En entame, il parle de l’impact de ce personnage, le plus connu d’Edgar Rice Burroughs et à la notoriété faisant fi des frontières.
Bien sûr, face à ce succès, beaucoup ont voulu se glisser dans la brèche et profiter de cette popularité en écrivant des aventures de personnages inspirés de Tarzan.
Il est étonnant de voir tous ceux qui se sont inscrits dans les rangs des Tarzanides avec plus ou moins de bonheur. L’ensemble est très intéressant et montre l’importance d’un série telle que « Tarzan ».



Fort à propos, Michel Vannereux traite brièvement deux récits mettant en scène Ki-Gor de John Peter Drummond et Kioga de William L. Chester, deux noms évoqués par Don Hutchinson, avant que Thierry Marcaille ne s’empare de Ka-Zar dans sa série d’articles consacrée aux “Tarzanides et associés”. Il est à noter qu’il traite surtout des 3 albums parus chez Lug dans les années 1970, et non le pan de Ka-Zar aux côtés des X-Men et autres super-héros.
Plus de la moitié de cette 97e livraison de « La Tribune des Amis d’Edgar Rice Burroughs » tourne autour de Tarzan et de ses imitateurs, ce qui constitue un dossier de belle tenue.

Le rédacteur en chef poursuit avec Tarzan en nous entretenant d’un crossover, qu’il estime logique, avec la planète des singes. Les trois volets de ce comics sont déstabilisants, plus approfondis qu’il aurait pu le penser de prime abord et méritent le détour, même si le volet central est plus faible.

L’article sur « La princesse de Mars » appartenant au « Cycle de la Lune » est intéressant à plus d’un titre, car il est vrai que ce roman a de quoi étonner les lecteurs habitués aux aventures de John Carter, Carson Napier ou encore David Innès. Lors de sa découverte, j’avoue avoir été surpris, dérouté aussi par l’histoire dégageant pour moi une bonne part de pessimisme. Il faut dire que le décor est forcément moins flamboyant, moins dépaysant, plus sec...

Par faute d’un retard de traduction, ce numéro ne s’achève pas par de nouveaux chapitres du roman « La fille d’Hollywood », mais par une nouvelle d’Edgar Rice Burroughs publiée pour la première fois en 2001 ! “La petite porte” se déroule pendant la guerre dans un petit village de France. Jeanne utilise tous les moyens à sa disposition pour se défendre des velléités des officiers allemands voyant en elle une proie sans défense. L’image reprise plusieurs fois du serpent gris, en parlant des troupes circulant dans la rue principale, ne manque pas d’impact, une touche de dérision se dégage aussi de l’ensemble.

Ce numéro 97 de « La Tribune des Amis d’Edgar Rice Burroughs » fait très bonne figure, notamment avec Tarzan et ses nombreux imitateurs occupant plus de la moitié du sommaire.


Titre : La Tribune des Amis d’Edgar Rice Burroughs
Numéro : 97
Rédacteur en chef : Michel Vannereux
Type : fanzine
Genre : articles, critiques, nouvelle
Site Internet : La Tribune des Amis d’Edgar Rice Burroughs ; le numéro 97
Parution : novembre 2017
Périodicité : quadrimestrielle
ISSN : 1767-8609
Format : A5
Pages : 60
Prix : 8,30 € par chèque et 8,70 € par paypal (frais de port compris)



Pour écrire à l’auteur de cet article :
francois.schnebelen[at]yozone.fr


François Schnebelen
14 janvier 2018






JPEG - 294.7 ko



WebAnalytics