YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Samourai Pizza Cats - Complete Collector
Coffret 8 DVD - Kaze
6 décembre 2017

“Les Samourai Pizza Cats”, comme ceux de ma génération, c’est à travers sa diffusion en 1991 dans l’émission “Youpi ! L’école est finie” sur La Cinq que je découvrais cette série totalement déjantée. A l’époque, Toufou, Guidon et Polly Esther affrontaient le méchant Dusournois, le vil tyran secondé par ses deux âmes damnées, Ducrochu et Décati. Nos héros, sous la couverture de livreurs de pizza, sont en réalité des chats justiciers. Pas besoin dans dire plus car les scénarios de la version française ne valent pas vraiment de s’y attarder étant complètement délirant pour ne pas dire incompréhensibles, les dialogues étant une succession de mauvais jeux de mots qui me faisaient rire, de discussions décalées où les personnages sont conscients de leur statut de comédiens. Les histoires étaient totalement abracadabrantesques comme la poursuite de la pomme de terre atomique... Seulement, “Les Samourai Pizza Cats”, en réalité, ce n’était pas ça...



Bienvenue dans la cité d’Edoropolis où vivent des animaloides, des êtres entre créatures mécaniques et animaux. La cité est dirigée par le shogun dont la sagesse n’a d’égalité son air.. benêt. Le seigneur Korn, dirigeant le conseil des anciens, cherche par tous les moyens à prendre le pouvoir, secondé par Gennari et son âme damnée Karamaru. Heureusement pour les bons habitants d’Edoropolis, un clan secret de ninjas veille sur la cité : le clan Nyankee. Sous la couverture de livreurs de pizza, Yattaro, Stacey et Prulun sont prêts à intervenir à tout moment. Les Pizza Cats deviennent alors les Nyankee, les défenseurs du Shogunat. Alors, quand un mystérieux dragon sème la terreur dans les cieux de la ville, nos trois courageux ninjas revêtent leur armure de combat et partent, projetés par le pistolet géant servant de toit à la pizzeria... à peu près au bon endroit. Bon, Otama n’est pas d’une précision à toute épreuve. En tout cas, ils sont toujours prêts, surtout à livrer des pizzas à la belle Omitsu, qui a tout de même tendance à balancer des missiles à tout va quand elle est dépassée par ses émotions.

JPEG - 73.5 ko

Pour comprendre comment la série a pu si mal tourner sous le joug de la censure française, il faut comprendre que deux phénomènes ont provoqué un carnage dans les doublages de dessins animés japonais. Tout d’abord, les diffuseurs comme AB Production n’avaient pas compris que tous les dessins animés n’étaient pas tout public et que les Japonais n’ont pas les mêmes tabous sur la violence et la boisson. Par conséquent, les épisodes se retrouvaient épurés de toutes les scènes pouvant choquer une petite tête blonde. Ensuite, les doubleurs, suite à un chantage purement scandaleux, ont totalement dénaturé les dialogues des dessins animés, supprimant de fait toutes les références qui pouvaient s’y trouver, inventant des histoires sans queue ni tête. Si pour “Les Samourai Pizza Cats”, leur massacre passait sous le couvert de l’adaptation de l’humour nippon, des séries comme “Hokuto no Ken” furent scandaleusement dénaturées. Oui, je fais partie de ceux de ma génération qui ne pourront pas pardonner la dénaturation de séries par des doubleurs imbus de leur ego et de leur soi-disant conscience (les auteurs japonais sont d’ailleurs de vrais anges car un tel mépris de leur travail auraient pu coûter chers aux diffuseurs et à ces pseudo doubleurs).

Passé ce coup de gueule, revenons à ce qui est une série pleine d’humour et de références à l’histoire du Japon. Le travail réalisé par Kaze pour nous offrir une version originale sous-titrée ne peut qu’être salué car il nous permet de découvrir la finesse des scénarios, piochant dans la mythologie nippone ou utilisant de véritables événements historiques pour les remodeler à la mode Pizza Cats, comme l’arrivée du premier bateau hollandais sur les côtes nippones. Les dialogues, s’ils sont évidemment tournés vers l’humour et la dérision, ne sont pas du tout caricaturaux en comparaison avec la version française. Certes, les dessins ont pris un sérieux coup de vieux, le côté très répétitif de certaines scènes, certaines actions est assez symptomatique des séries des années 80, voire de ce type de série. Mais pour la majorité de ceux qui achèteront ce coffret, ce sera surtout une bonne vieille madeleine de Proust, un retour vers son enfance ou son adolescence, à une époque encore assez insouciante comme les personnages délirants de cette pizzeria.

Oui, ce coffret parlera surtout à ceux de ma génération et son prix rebutera peut-être ceux hésitant à découvrir cette série. Mais vu le travail qu’à demander cette sympathique boite à pizza et ses tout de même 8 DVD, elle mérite d’être ouverte et de se servir une belle tranche... de rire évidemment... en mangeant une pizza samouraï !


Samourai Pizza Cats - Complete Collector
- Réalisation : Kunitoshi Okajima
- Studio : Tatsunoko Production
- Scénario : Mayori Sekijima
- Musique : Kenji Kawai

Coffret DVD
Épisodes 1 à 54 + bonus
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais, Français
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 6 décembre 2017
- Prix public conseillé : 69,95 €

Bonus
- 2 épisodes récapitulatifs inédits (VOST)
- 1 livret COLLECTOR (24 pages)


ⒸSOTSU·Tatsunoko Production
© Edition Kaze Manga - Tous droits réservés


Frédéric Leray
30 décembre 2017






JPEG - 60.9 ko



JPEG - 16.2 ko



JPEG - 11.6 ko



JPEG - 10.3 ko



JPEG - 10.6 ko



JPEG - 13.9 ko



JPEG - 14.6 ko



JPEG - 10.9 ko



JPEG - 11.5 ko



JPEG - 8.4 ko



JPEG - 17.2 ko



WebAnalytics