YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Wunderwaffen (T12) Les Pièges du Temps
Richard D. Nolane et Maza
Soleil

Les épisodes de cette série se succèdent sans que celle-ci sombre dans la routine. En effet, chaque album apporte un rebondissement, un élément nouveau qui relance le fil d’une intrigue dont on ne perçoit toujours pas la conclusion, car dans cette histoire qui sortira vainqueur du second conflit mondial ?



Avec ce 12éme opus, comme d’habitude, les éclaircissements sur les événements mystérieux survenus dans les albums précédents sont distillés au compte-gouttes, mais à bon escient. Ils maintiennent le suspense à un haut niveau.

JPEG - 206.8 ko

Notre « visiteur » tiré des glaces de l’Antarctique s’est installé au château de Wewelsburg, la tanière de Himmler. Exécutant sa part du contrat passé avec les nazis (dont on ne connaît toujours pas la contrepartie), il utilise Thor, son arme mystérieuse, pour frapper la flotte d’invasion alliée à l’aube du 6 juin 1944. L’action dans cet album se situant en mars 1947, cela présuppose que cette arme se joue du temps pour atteindre un objectif situé dans le passé. Nous tenons donc ici l’explication de la destruction des escadres de débarquement alliées décrite dans les premiers volumes de la série et point de départ de la divergence. Peu à peu les éléments du puzzle s’assemblent dans cette fresque uchronique ambitieuse et complexe.

Seulement, tout ne se passe pas comme une lettre à la poste. La quantité colossale d’énergie requise pour activer Thor fait que cette arme, tout en réalisant ce que l’on attend d’elle, produit des effets secondaires inattendus, à défaut d’être indésirables. Elle altère subtilement la trame temporelle en introduisant des changements de détails certes, mais des changements tout de même. De ce fait, un nouveau mystère se superpose à l’explication de l’échec du débarquement et relance une fois de plus la mécanique.

JPEG - 90.8 ko

Il y a peu de scènes de combats dans cet album, mais Maza trouve tout de même le moyen de nous offrir quelques belles machines volantes, allemandes ou alliées. A noter l’apparition de Jacques Bergier dans la série. Quel rôle Nolane lui fera-t-il jouer dans l’avenir ?
Le prochain album risque d’être tonitruant, puisque celui-ci se termine sur une note brutale : le président Truman semble décidé à lancer une petite bombe A sur le Reich pour en finir avec les nazis...

“Wunderwaffen” est une série captivante dont on ne se lasse pas, ce qui est un exploit après tant d’albums. Les personnages sont de mieux en mieux dessinés (il y avait là une petite faiblesse de la part de Maza) et le suspense ne faiblit pas. Un régal.


(T12) Les Pièges du Temps
- Série : Wunderwaffen
- Scénario : Richard D. Nolane
- Dessins : Maza
- Couleurs : Desimir Miljic et Desko
- Éditeur : Soleil
- Collection dirigée par : Jean Wacquet
- Format : 22,3 x 32,3 cm
- Pagination : 48 pages couleurs
- Dépôt légal : novembre 2017
- Numéro ISBN : 978-2-3020-6286-3
- Prix public : 14,50 €


À lire sur la Yozone :
Wunderwaffen (T7) Amerika Bomber
Wunderwaffen (T8) La Foudre de Thor
Wunderwaffen (T9) Le Visiteur du Soir
Wunderwaffen (T11) L’Ombre de Wewelsburg
Wunderwaffen présente Zeppelin’s War (T1) Les Raiders de la nuit
Wunderwaffen présente Zeppelin’s War (T2) Mission Raspoutine
Wunderwaffen présente Space Reich (T2) Rapaces en orbite


Illustrations © Maza et Éditions Soleil (2017)


Didier Reboussin
1er décembre 2017






JPEG - 80.6 ko



JPEG - 100.9 ko



JPEG - 68.4 ko



JPEG - 88.3 ko



JPEG - 62.8 ko



JPEG - 88.2 ko



WebAnalytics