YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Largo Winch (T21) L’Étoile du Matin
Philippe Francq et Éric Giacometti
Dupuis

L’attentat de Londres et la mort en prison de Saidée ont réveillé l’ancien Largo, celui qui résolvait ses problèmes avec son couteau. La traque de l’homme ayant tenté d’acheter Simon le mène au Mexique, dans le Yucatan. Quand il s’agit de régler des comptes, Largo sait s’y prendre et la sécurité de Maliakov est loin de valoir le prix payé. Mais Largo n’a guère le temps d’interroger le russe sur le nom de ses commanditaires car celui-ci est rapidement assassiné par un sniper. Les derniers mots soufflés à l’oreille du propriétaire du groupe W ne semblent guère le rassurer. Pendant qu’il doit fuir le lieu du crime dont il vient d’être témoin, Wall Street commence à s’effondrer. La panique envahit la bourse de New York en voyant le Dow Jones chuter dangereusement, mais aussi rapidement qu’elle s’est enclenchée, la chute s’arrête et les cours remontent à la même vitesse pour retrouver une évolution normale. Seulement, ce genre d’accident n’est pas pris à la légère par la SEC et le FBI qui ouvrent immédiatement une enquête.



Chichen Itza, Yucatan. Largo assiste à la présentation réalisée par Lloyd Bancroft sur les produits dérivés boursiers tels que les subprimes qui provoquèrent le crack de 2008. Les plus grosses fortunes du monde sont au rendez-vous organisé par le secrétaire général de Talos, Viktor Palnine. Le milliardaire russe est exubérant et un véritable loup de la finance. Mais il est aussi une relation incontournable dans le monde de la bourse. Toutefois, Largo a surtout les yeux posés sur la superbe chargée de communication de Palnine. Une beauté russe au fort caractère qui n’hésite pas à remettre à sa place le milliardaire. Cet échec du séducteur n’est que le début d’une spirale infernale semblant vouloir engloutir Largo. La rumeur selon laquelle une des branches du groupe W serait à l’origine du crash de Wall Street se répand comme un feu de poudre. Pire encore, alors qu’il tente de rejoindre l’aéroport par la route, un groupe d’altermondialistes lui barre la route et Largo est pris en photo dans une position loin d’être à son avantage.

JPEG - 76.3 ko

Après “XIII” et Lady S, Jean Van Hamme a choisi de ne plus s’impliquer dans la suite des aventures de Largo Winch, ce personnage qu’il créa en 1973 et qui prit vie sous les crayons de Philippe Francq en 1989. Pour prendre le relais du célèbre scénariste, Philippe Francq se tourna vers Eric Giacometti qui accepta l’offre sans trop d’hésitation. L’écrivain et journaliste s’était déjà confronté au monde de la bande dessinée pour l’adaptation de ses romans mettant en scène son héros Antoine Marcas. Délaissant pour quelques temps l’univers des francs-maçons, l’écrivain journaliste revient dans un monde qu’il avait scruté en tant que chef de service au Parisien : celui de la finance. Le cœur de ce nouveau diptyque de “Largo Winch” est le crack boursier décrit en début de tome et dont les origines remonteront au groupe W.

Toutefois, Philippe Francq souhaitait renouer avec le personnage de Largo qui avait été un peu trop laissé de côté dans le dernier diptyque. Un retour aux fondamentaux qui se matérialise par des flash-backs du héros sur son passé avec Nero Winch, des événements qui ont forgé la personnalité du futur héritier. D’ailleurs, la scène d’entrée du tome nous rappelle que Largo n’était pas un enfant de cœur dans les premiers volumes et que ses démêlés avec la police n’étaient alors pas dû à des forces extérieures. L’action est plus présente, même si Largo n’est pas toujours impliqué, mais encore une fois, notre héros verra sa vie mise en jeu en particulier avec le cliffhanger de ce tome qui le laisse en position des plus précaires. Largo n’a plus la même liberté et la même insouciance qu’à ses débuts et il ne peut mettre en danger le groupe W, même si l’action qu’il entreprend pour révolutionner le groupe risque de l’anéantir. Des trahisons semblent poindre leur nez et un nom en particulier viendra à l’esprit du lecteur.

JPEG - 111.3 ko

Si les personnages féminins sont toujours aussi présents, et aussi dangereux, les traits des visages très ressemblant nous induisent parfois en erreur, surtout que les coupes de cheveux ne sont plus des indications bien précises. Il faut avouer que les blondes de Philippe Francq ressemblent toutes fortement à l’actrice Robin Wright, surtout l’agent de la SEC. Est-ce pour tromper le lecteur ? En tout cas, la gent féminine s’est liguée contre un pauvre Largo dépassé par des événements qui le prennent comme souvent de court. Mais plus grave encore, l’avenir du groupe W est bien sombre du fait d’une imprudence de notre cher Largo, qui n’est vraiment pas récompensé pour ses tentatives de clarification du fonctionnement du groupe.
J’avoue que les finesses des bourses internationales me dépassent totalement mais Eric Giacometti nous ouvre ce milieu d’une façon très intelligente, par les explications pas toujours limpides certes mais très intéressantes de Bancroft, en particulier sur les mécanismes des HFT qui ont de quoi donner froid dans le dos (je vous laisse en apprendre plus grâce à ce tome 21 sur ce que sont les HFT).

Largo Winch face au monde impitoyable de la bourse mais également d’ennemis venus de la froide Russie... Bon, froid n’est pas le bon terme pour finir cet article surtout vu la conclusion de “L’Étoile du Matin”... Pourquoi ? À vous de le découvrir en dévorant ce nouvel opus de la série “Largo Winch” qui semble repartir sur de bonnes bases.


(T21) L’Étoile du Matin
- Série : Largo Winch
- Scénario : Éric Giacometti
- Dessin : Philippe Francq
- Couleur : Bertrand Demoulet, Philippe Francq, Yoann Guillo
- Éditeur : Dupuis
- Dépôt légal : 6 octobre 2017
- Format : 237x310 mm
- Pagination : 48 pages couleurs
- Numéro ISBN : 9782800168616
- Prix public : 13,95€


A lire sur la Yozone :
Largo Winch (T16) La Voie et la Vertu
Largo Winch fête ses 20 ans !
Largo Winch (T17) Mer Noire
Largo Winch (T18) Colère Rouge
Largo Winch (T19) Chassé-Croisé
Largo Winch, T20 en 20 secondes !
Largo Winch 25 ans : l’Expo
Largo Winch (T20) 20 Secondes
Largo Winch (T21) L’Étoile du Matin, le temps du renouveau


© Editions Dupuis - Tous droits réservés


Frédéric Leray
9 novembre 2017






JPEG - 20.2 ko



JPEG - 94.7 ko



JPEG - 32 ko



JPEG - 32.3 ko



JPEG - 31 ko



JPEG - 28.2 ko



JPEG - 67.3 ko
La couverture pour l’édition Luxe
limitée à 399 ex. (Dupuis)



WebAnalytics