YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Density (T1)
Lewis Trondheim, Stan & Vince et Walter
Delcourt Comics

En compagnie de son frère Gilles, de sa sœur et d’une amie, Chloé est en vacances aux États-Unis. Pour l’anniversaire de leur frère qui anime un blog très suivi sur les OVNIS, elles lui ont offert le voyage pour se rendre à une conférence sur le sujet à Phoenix.
Sur place, voulant lui faire une blague, elles s’arrêtent au bord du désert, mais contre toute attente, un véritable alien se révèle à Chloé et Gilles. Chloé est frappée par un rayon qui lui confère le pouvoir de modifier sa densité. Et elle doit rien de moins que sauver la Terre !



“Density” signe la collaboration de Lewis Trondheim et des dessinateurs Stan & Vince. Cette trilogie est publiée chez Delcourt Comics, car cette bande dessinée possède les atours d’un comic, même si elle ne débarque pas d’outre-Atlantique.

JPEG - 76.1 ko

Chloé, soit une personne ordinaire, se retrouve d’un moment à l’autre investie d’un super pouvoir et chargée d’une mission : sauver la Terre. Excusez du peu ! Et à la base, il s’agit d’une méprise, la capacité de modifier sa densité ne lui était pas destinée. Pour un prétexte des plus futiles, un alien s’est révélé à eux pour leur offrir une chance de s’élever face à des extraterrestres belliqueux en approche.
Maintenant, elle peut traverser la matière, s’élever dans les airs ou encore devenir très compacte. Son geek de frère est à son affaire et l’utilise comme sujet d’expériences, bien content de ne pas être investi d’une telle responsabilité.

JPEG - 68.3 ko

L’humour est omniprésent avec une belle touche de dérision. La passion de Gilles se transforme en réalité et il ne fait pas dans la finesse, Chloé traverse des situations très cocasses, l’alien se révèle très humain par son caractère intéressé, les quatre semblent bien mal armés face à ce qui les attend... Le rire n’est jamais loin et l’histoire se révèle très plaisante à suivre.
La fin prend une tournure plus sérieuse, comme si le temps de la déconnade était terminé et qu’il fallait reprendre son sérieux, car c’est tout de même le sort des habitants de la planète qui est en jeu !
C’est donc à juste titre que le lecteur peut s’interroger sur la suite qui sera donnée à “Density”.

JPEG - 91.9 ko

Stan & Vince livrent des dessins tout à fait dans l’esprit de l’histoire, bien aidés par la colorisation de Walter. Ils collent au sujet, régalent les rétines par des expressions très réussies traduisant aussi bien la surprise que l’indignation et autres sentiments. Ils aident parfaitement à l’immersion dans un récit décalé à l’idée de départ loufoque, mais qui fait mouche.

La collaboration du scénariste Lewis Trondheim et des dessinateurs Stan & Vince tient toutes ses promesses dans ce premier tome de la trilogie “Density”. Une bonne couche de dérision se dégage de ses pages.

Espérons que le suite annoncée début 2018 soit dans la même veine et que le plaisir de lecture soit conservé...


Density (T1)
- Scénario : Lewis Trondheim
- Dessin : Stan & Vince
- Couleurs : Walter
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Contrebande
- Dépôt légal : 13 septembre 2017
- Format : 17,5 x 26,5 cm
- Pagination : 102 pages couleurs
- Numéro ISBN : 9782756072708
- Prix public : 15,50 €



François Schnebelen
28 octobre 2017






JPEG - 32.8 ko



JPEG - 20.3 ko



JPEG - 32.7 ko



JPEG - 27 ko



JPEG - 37.5 ko



WebAnalytics