YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Silver (T1) Le Trésor des Vampires
Stephan Franck
Glénat Comics

New-York 1931.
James Finnigan est pire qu’une pie. Tout ce qui brille, il faut qu’il le vole. Roi du déguisement et de la cambriole de haut-vol, il a promis à ses deux compères de toujours que cet énorme coup, lors de la vente de la collection privée de Jonathan Harker, serait le dernier. Ils ont déjà un peu plus de 5 millions de dollars à se partager et très envie d’enfin se séparer... mais tout va foirer ce soir-là !



À cause d’un flic têtu du FBI, que Finnigan a tant et tant de fois humilié, à cause d’une toute petite clé arrachée d’une poche revolver par une balle perdue... la clé d’un coffre qui contient tout leur trésor !

JPEG - 93.6 ko

Mais pour échapper à Myrick et à son armée de flics, Finnegan a eu accès à un étrange endroit, planqué derrière la vaste cheminée de la bibliothèque d’Harker. Un accès indiqué par un jeune chinois de dix ans, croisé dans les cuisines de la demeure : « Cherchez les anges. Trouvez la dame aux épées »... et le voici projeté dans une vaste crypte funéraire où il découvre les secrets de Jonathan Harker : un manuscrit et un coffret contenant un très vieux lingot d’argent massif. S’il a tout perdu dans une fuite éperdue sous une pluie de balles, peut-être a-t-il trouvé là une trace d’un mythique trésor antique, celui du cruel Drah-Kahnn, le Dragon. Une véritable montagne de lingots d’argent, que Jonathan Harker a découvert lors de l’hiver 1987, alors qu’il était reclus dans le château d’un certain comte Dracula. De la lecture du manuscrit d’Harker naît alors dans l’esprit de Finnigan l’idée du coup le plus tordu de sa carrière : retrouver et dérober ce trésor pendant la nuit de Walpurgis. Oui, celle où tous les vampires de la terre se réunissent pour festoyer et se gorger du sang d’innocents. Pourtant, Finnigan ne croit pas aux vampires... mais avec ce personnage formidable qu’est Sledge, il va très vite réviser ses classiques !

JPEG - 115.5 ko

“Silver” est un polar des plus noirs, que Stephan Franck propose avec une amusante interprétation de la mythologie vampirique de Bram Stoker. Imaginé au départ pour le cinéma, il a repris ce scénario pour en faire un bon gros comic book (prévu en 2 tomes chez Glénat Comics) initiant non pas au casse du siècle, mais à celui du millénaire.
Le ton est au polar, à la façon des pulps des années 30, Finnigan racontant en voix off la naissance de cet incroyable coup et celle d’une équipe tout bonnement improbable. Action, suspense, humour, sur un rythme échevelé, d’une dynamique sans faille, avec ce choix marqué du fantastique, avec ce goût de sang et de mort qui plane dans le repaire des vampires. Le dessin met une énorme claque, superbement encré, alors que les aplats profonds de noir et les cadrages inventifs subjuguent sans cesse les constructions précises, les jeux de lumière et de caméra de Stephan Franck.

JPEG - 187.6 ko

Beaucoup de scènes, de pages, de cases sont de petits bijoux qui révèlent un artiste qui a pris beaucoup de plaisir dans cette création (voir le passionnant dossier technique en fin d’album). Il séduit sur un double challenge casse-gueule : aborder le polar des années 30 et ce mythe des vampires, tous deux classés en mode « vieilleries » ! Par une narration efficace et surtout séduisante, emplie de souffle et de révélations, il donne une belle leçon de mise en scène et un gros coup de fraîcheur à ces deux genres.

Au Bal des Vampires, “Silver” est un titre en argent massif absolument à adopter.


Stephan Franck est un artiste français qui a beaucoup travaillé dans l’animation (“Le Géant de Fer”, “Moi, moche et méchant”,...), côtoyant les plus grands noms, notamment aux États-Unis. Il a publié “Silver” dans sa propre maison d’édition et de production, Dark Planet, que je vous invite à visiter. Vous découvrirez que “Silver” est en développement, et cela me réjouit fortement, et qu’il existe déjà une série explorant l’univers et la mythologie de la série, “Rosalynd” autour du personnage de Sledge.

Nous suivrons tout cela de très près !


(T1) Le Trésor des Vampires
- Série : Silver
- Scénario et dessin : Stephan Franck
- Éditeur : Glénat Comics
- Pagination : 140 pages N&B
- Format : 16,6 x 25,8 cm
- Dépôt légal : 14 juin 2017
- Numéro ISBN : 9782344019207
- Prix public : 17,95 €


Illustrations © Stephan Franck et Éditions Glénat Comics (2017)


Fabrice Leduc
8 novembre 2017






JPEG - 96 ko



JPEG - 36.4 ko



JPEG - 63.3 ko



JPEG - 61.7 ko



JPEG - 52.7 ko



JPEG - 61.1 ko



PNG - 115 ko



WebAnalytics