YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Croquemitaines (Livre 2)
Mathieu Salvia et Djet
Glénat Comics

Elliot aime les livres, surtout ceux avec des histoires de Croquemitaines. Depuis le terrifiant assassinat de ses parents, il est largement servi puisque le plus ancien et puissant de ces monstres, le « Père-la-Mort », l’a convié à une fuite éperdue au beau milieu d’une guerre opposant toutes les horreurs du genre. Non, ce n’est pas dans un livre, c’est bien la réalité, et ce curieux Croquemitaine s’érige bien en rempart, protégeant l’enfant, contre tous ceux qui veulent leur peau.
Car depuis “la grande curée”, tous les anciens ont péri, sauf le “Père-la-Mort”, disparu mystérieusement depuis tant d’années, et « grand-papa Janvier », que la vénéneuse nouvelle garde tolère tout juste.



JPEG - 140.9 ko

C’est chez ce dernier que les deux fuyards cherchent refuge, au cœur d’une nuit où le vieux Croquemitaine va devoir utiliser cette féroce violence qu’il contrôlait ces dernières années et reprendre en main la terrible faucheuse qui a coupé et déchiré tant de vies. Car après des siècles passés à murmurer la haine et la désolation à l’oreille de l’homme, celui qui avait vécu plus que tout autre Croquemitaine auparavant avait souhaité voir en lui autre chose que ce côté sombre qui l’emplissait. Reclus dans une maison où il avait créé le chien, avec la part sombre de son âme, il a vu naître Elliott, a observé au lieu de chercher à détruire et a commencé à changer. Et cela lui plaisait, jusqu’à cette sinistre nuit où l’enfant l’a appelé à son secours. Et la bête de rejaillir, mais cette fois pour sauver un enfant et s’opposer à ses cauchemars.

Les bêtes peuvent changer. Même les plus sauvages”. C’est Elliott qui le lui a dit, et il a besoin d’y croire...

JPEG - 146.7 ko

Pour Mathieu Salvia et Djet, voici le temps de conclure cette aventure sauvage où l’enfant est emporté au cœur d’un ouragan d’expériences traumatisantes. Arrachant aux contes un des piliers des histoires fantastiques pour la jeunesse, les auteurs s’emparent des thématiques complexes pour l’enfance, celle de la mort, du deuil, de l’acceptation de la peur et de la violence du monde, de la confiance qu’on accorde et qui fait grandir. Dans un style très moderne qui associe les influences de l’animation, du jeu vidéo, des mangas et des comics, l’album alterne des scènes de violence absolue et d’autres très touchantes, résultantes d’une rencontre improbable entre un monstre lassé de l’être et un enfant à l’innocence salvatrice.

JPEG - 109.6 ko

Le cocktail est déronnant, avec des intentions graphiques souvent impressionnantes.
“Croquemitaines” s’impose comme une vision moderne du célèbre “Le Vieil Homme et l’Enfant”, en forme de BD horrifique pas vraiment pour les petits, qui s’achève sur une dense et belle galerie d’hommages à faire se planquer les gosses sous leurs lits... pour mieux l’admirer en secret !


Croquemitaines (Livre 2)
- Scénario : Mathieu Salvia
- Dessin et couleurs : Djet
- Éditeur : Glénat Comics
- Pagination : 128 pages couleurs
- Format : 18,5 x 28,3 cm
- Dépôt légal : 31 mai 2017
- Numéro ISBN : 9782344018736
- Prix public : 17,95 €


À lire sur la Yozone :
Croquemitaines (Livre 1)
Croquemitaines - L’hommage de Denis Bajram


Illustrations © Djet et Éditions Glénat Comics (2017)


Fabrice Leduc
3 octobre 2017






JPEG - 75 ko



JPEG - 65.2 ko



JPEG - 103.8 ko



JPEG - 45.5 ko



JPEG - 60.3 ko



JPEG - 107.6 ko
“Croquemitaines”, hommage par Johann Corgié



WebAnalytics