YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Awaken (T5 et 6)
Hitori Renda
Ki-oon Seinen

Le service d’enquête a remonté la piste du manipulateur des nanodrones jusqu’au laboratoire Medicoid. Seulement, en reconnaissant Shiki, le professeur Sawaki révèle sa véritable nature. Ce n’est qu’un pervers obsédé par le cul de Shiki... non en fait par tous les culs du monde. Comment ce malade a-t-il pu devenir le maître de ces nanodrones ? Ces machines sont en réalité les inventions du professeur Sakamoto pour soigner la maladie de sa fille. Malheureusement, ses recherches sur des cobayes humains l’ont mis au ban du milieu scientifique, le poussant au suicide. Seulement, le contrôle des drones est tombé entre les mains de Sawaki, qui ne pense qu’à sa recherche du plaisir et peu importe les morts que cela génère. Mais l’attaque des drones ne se limite pas à Kanata et son groupe, mais un spectre a aussi pénétré le QG du service d’enquête et semble s’en prendre à Ayagiri. Mais comment stopper une myriades de drones ? Shiki aurait dans son bras une arme capable de provoquer une onde électro-magnétique mais Sawaki a anticipé ce type de contre-attaque...



Kanata rêve de plus en plus de cette petite fille : Asu. Mais maintenant, son rêve évolue et il se retrouve au milieu d’un champ de bataille où une femme militaire tient dans ses bras le corps inerte d’un enfant soldat. Afin de mieux comprendre qui était Asu, le jeune homme décide de se renseigner auprès d’un de ceux qui ont réellement connu cette fille : Ayagiri. Voyant l’importance que revêt cette question pour l’éveillé, l’ancien militaire décide de tout raconter sur celle qui est en fait la sœur aînée de Shiki. Comme Kanata, Asu était une éveillée, mais la grande maîtrise de ses pouvoirs en faisait une arme de guerre sans pareil. Malheureusement, ces mêmes pouvoirs commençaient à avoir des répercussions sur le mental de la jeune femme. Et la mission qui lui fut assignée dans un pays d’Europe de l’Est allait sceller sa destinée. Asu devait entraîner des adolescents pour en faire des soldats. Shiki l’avait accompagnée et suivait le même entrainement. Malheureusement, un jour où Asu s’était absentée, le groupe de Shiki fut envoyé en première ligne sur le champ de bataille. Ce fut un massacre...

JPEG - 124.2 ko

Le tome 5 reprend l’histoire de ce savant fou et particulièrement obsédé, utilisant des nanodrones pour voler les expériences de plaisir charnel chez ses victimes. Cette fois, Nous allons également découvrir les pouvoirs que Shiki détient dans son bras gauche. L’affrontement entre Sawaki et le service d’enquête tiendra en haleine sur près de l’intégralité du tome, mais n’apportera en réalité pas grand chose à l’histoire. En tout cas jusqu’à sa conclusion qui nous ramène peu à peu vers la mystérieuse agence Utainushi. Le véritable changement est surtout chez Kanata qui prend de plus en plus au sérieux son rôle d’enquêteur et cherche la meilleure option pour limiter au maximum le nombre de victimes. Toutefois, si le lecteur s’amuse avec cet affrontement par l’intermédiaire de spectres de drones, ce ne sera pas l’élément principal de ce tome. En fait, il faudra attendre la toute fin du tome pour découvrir l’histoire d’Asu. Cette vision de Kanata devient concrète et prend enfin sa vraie place dans la série. L’histoire des deux sœurs possèdent tout le tragique qui commençait à manquer à “Awaken”. Le côté humoristique et l’action pure avaient supplanté le côté horreur avec un fort taux émotionnel comme dans les premiers tomes. L’histoire d’Asu a clairement pour objet de créer une empathie entre le lecteur et la jeune femme car son présent sera aussi violent que sa pseudo mort.

Le tome 6 sera intéressant car faisant progresser encore un peu plus l’histoire centrale en ajoutant, encore une fois en toute fin de tome, un lot de révélations. Le lien entre Shiki et Kanata se ressert et l’antagonisme entre les deux personnages se transforme peu à peu. D’un autre côté, y-a-t-il un seul lecteur qui n’attende pas le premier signe de véritable flirt entre nos deux héros ? Difficile de penser qu’ils ne finiront pas ensemble car tout est fait pour les rapprocher fortement. L’élément encore compliqué à cerner est le rôle que prendra Asu. Pour le moment, nous assistons à son réveil mais est-elle vraiment contrôlable, même par ce fou furieux qui dirige Utainushi ? Ce personnage revient sur le devant de la scène surtout avec l’histoire qui clôt ce tome et qui nous offre donc un lot de révélations sur le professeur Nozakura. Et de nouveau, un terrible drame va secouer le sarcastique docteur qui redevient plus humain et surtout fragile. L’attaque de Utainushi est des plus vicieuses et va le toucher au cœur. La situation où nous le laissons à la fin du tome est atroce et il semble difficile pour lui de s’en remettre. Mais surtout, l’identité de ce mystérieux directeur d’Utainushi prend forme. Son sadisme et sa folie sont liées aux expériences menées par Nozakura qui finalement en paie le prix, un terrible prix. Ce revirement de la série vers le cynisme et le drama lui fait énormément de bien et lui redonne un bon coup de fouet nécessaire. Nous en savons maintenant plus sur le fil rouge de “Awaken” et vers quelle direction s’oriente Hitori Renda.

Hitori Renda tient parfaitement son sujet et le développe à son rythme, même si une accélération certaine s’est faite sentir avec ces deux tomes. Un suspens est relancé et les lecteurs bien harponnés.


Awaken (T5 et 6)
- Auteur : Hitori Renda
- Traducteur  : Thibaud Desbief
- Éditeur français : Ki-oon
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 176 pages
- Date de parution : 9 mars et 6 juillet 2017
- Numéro ISBN  : 979-10-327-0073-0 ; 979-10-327-0094-5
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Awaken (T1 et 2)
Awaken (T3 et 4)


© Renda Hitori 2014 / Futabasha Publishers Ltd.
© Edition Ki-oon - Tous droits réservés


Frédéric Leray
4 août 2017






JPEG - 20 ko



JPEG - 32.2 ko



JPEG - 30.3 ko



JPEG - 29 ko



JPEG - 32.1 ko



JPEG - 28.2 ko



WebAnalytics