YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




A tous les coups c’est Spirou
Al Severin
Dupuis

Après l’excellent “Spirou sous le manteau”, Al Severin frappe encore un grand coup.
Enfin 4, pour être précis !
Quatre petites histoires naïves et pleines du charme d’antan.
Certains apprécieront, d’autres un peu moins et les derniers pas du tout. Moi, je ne suis pas forcement objectif, Severin faisant partie des quelques auteurs dont je suis un fan inconditionnel…



Nous voici donc avec un nouvel album rétro de Spirou. Passé l’enchantement devant le format à l’italienne, on reste scotché un petit long moment sur la couverture. Qu’est-ce donc qu’un petit long moment me direz-vous ? Je vous répondrai soit façon Coluche, « c’est nouveau, ça vient de sortir », soit façon Fernand Raynaud, « un certain temps ». Et là, pour les plus jeunes d’entre vous, je vous laisse appeler à l’aide votre moteur de recherche pour savoir de quoi je cause.

JPEG - 29.5 ko

Mais revenons plutôt au sujet qui nous intéresse ici. Oui, restons dans le coup. Donc, album regroupant quatre petites histoires. La première, “Coup de Pompe”, dans laquelle nous retrouvons nos trois compères Spirou, Fantasio et Spip à la recherche d’un emploi. Ils vont passer quelques pages à tenter de donner entière satisfaction à des clients exigeants. Pour savoir comment cela se termine, le titre de la deuxième histoire, “Coup de Feu”, peut vous aider… Devenus pompiers, nos amis interviennent pour un nid de guêpes dans un immeuble. Mais cela ne va pas se dérouler comme prévu. C’est pourquoi, dans “Coup de Sang”, nous les retrouvons partant en vacances à Champignac. Une fois sur place, ils rencontreront une jeune journaliste enquêtant sur la dernière expérience du comte. Expérience qui va leur causer quelques soucis. Pour finir, “Coup de Pédale” où Spirou et Fantasio font la course en voiture…à pédales.

Quatre récits, quatre coups de maître. Certains diront que ces histoires ne sont pas forcément transcendantes et dans le coup. Mais c’est justement ce qui fait leur charme. Ce côté rétro donne tout son intérêt à cet album. Le noir et blanc ou la quadrichromie apportent également une touche vintage des plus agréables. Les scénarii nous replongent dans les premières aventures du duo-trio sous la plume et le crayon de Rob-Vel ou de Jijé.

JPEG - 68.1 ko

Le dessin… Je suis fan de Al, mais je crois l’avoir déjà écrit. La précision, l’animation du trait de Séverin me réjouissent les mirettes. Regardez donc d’un peu plus près la planche 1B de “Coup de feu”, la seconde case dans laquelle les pompiers descendent en tournoyant autour de la barre. La case suivante avec le départ du camion. La case du milieu, juste en dessous dans laquelle on voit Spirou et Fantasio laver le sol. La case suivante avec les deux amis empruntant à leur tour la barre de descente. Quatre cases, quatre coups de crayon parfaitement maitrisés. Le trait est animé et habité. J’adore !
Et des exemples du talent de dessinateur de Al Severin, vous en avez à chaque case.

JPEG - 74.3 ko

“À tous les coups c’est Spirou” est un pur moment de bonheur, à savourer sans crainte, quoi qu’en pensent certains esprits chagrins trouvant cela trop naïf. Et bien, la naïveté, cela fait du bien par ces temps-là...


A tous les coups c’est Spirou
- Scénario : Al Severin
- Dessin : Al Severin
- Editeur : Dupuis
- Collection : Patrimoine
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 48 pages N&B et couleurs
- Dépôt légal : 4 novembre 2016
- Numéro ISBN : 978-2-8001-6904-0
- Prix public : 20,50 €


A lire sur la Yozone :
Spirou par Jijé : L’Intégrale 1940 - 1951
Spirou par Rob-Vel


Illustrations © Al Severin et Éditions Dupuis (2016)


Peps37
30 juillet 2017






JPEG - 18.8 ko



JPEG - 13 ko



JPEG - 16.5 ko



JPEG - 17.8 ko



JPEG - 57.5 ko



JPEG - 37.7 ko



JPEG - 35.2 ko



JPEG - 51.3 ko



WebAnalytics