YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Meurtres dans l’espace
Christophe Lambert
Syros, Soon, Mini Syros +, roman (France), science-fiction, 131 pages, juin 2017, 5€

XXIIIe siècle. Alexia, 13 ans, accompagne ses parents, éminents scientifiques, dans un voyage jusqu’à Alpha du Centaure, où des formes de vie auraient été détectées. L’adolescente est un peu seule, avec Puck, son petit robot.
Sur le trajet du retour, tandis que le père d’Alexia remarque que les robots se mettent un peu à dérailler, deux incidents secouent le petit groupe de voyageurs de l’espace : l’un d’eux, sorti réparer une antenne, meurt violemment à cause d’une défaillance de son scaphandre, tandis qu’on découvre que quelqu’un a pollué les fûts de cryoplasma, le liquide indispensable pour dormir pendant les 50 ans de trajet vers la Terre ! Il n’en reste que pour un.
Immédiatement, la tension monte, la nature humaine se réveille, et la violence déferle dans le vaisseau.



Christophe Lambert (La Brèche, « Vegas Mytho », « le commando des Immortels » en littérature adulte, mais aussi entre autres « Papa, maman, mon clone et moi », « La loi du plus beau » ou encore « La Fille de mes rêves ») réactualise ici un petit thriller spatial paru il y a presque 20 ans.

On notera en souriant les références plus contemporaines, notamment lors de cette rédaction d’Alexia, lorsque Puck lui cite quelques poètes du passé :

JPEG - 94.2 ko
Verlaine, Hugo, Maître Gims, Fatal Bazooka, même combat :-)

Je suis davantage curieux de savoir si sa prédiction sur la surproduction de « Star Wars » ou « Harry Potter » était déjà présente dans la première édition. Elle n’en demeure pas moins savoureuse :

JPEG - 82.1 ko
Dès le VII, même, diront les puristes :-)

Je ne vais pas trop pinailler, parce que la collection s’adresse aux 9-12 ans, mais les références du XXIIIe siècle sont très parlantes pour les jeunes lecteurs de 2017. D’autres détails sont plus surprenants, comme le fait qu’elle utilise encore un cahier, ou que son père lui raconte une histoire vraie (qui sert l’intrigue) du XXe siècle. Comme si les 200 dernières années, malgré une 3e Guerre mondiale, avaient été vides. Certes, on est dans un thriller à huis clos, néanmoins le fond est un rien perfectible.

D’un point de vue psychologique, rien à redire, juste à chipoter. Alexia, parce qu’elle s’ennuie, se monte très vite son histoire, et sur la base de quelques indices se met à suspecter tel ou tel de jalousie et donc de meurtre. Cependant, lorsque les choses s’enveniment, que plane cette ombre d’un éventuel criminel dans le petit groupe et qu’on découvre qu’un seul pourra être cryogénisé (et donc atteindre la Terre en vie), les choses dérapent bien comme il faut, partageant les personnages entre les raisonnables, les humains, et les autres, violents, paranoïaques, égoïstes. Christophe Lambert réussit là le pari de son histoire : la crise fait ressortir le meilleur et le pire de chacun, et pas forcément chez ceux où l’on s’y s’attendait.

L’auteur a laissé quelques indices, dès les premiers chapitres, qui si on y est attentif (pas comme votre serviteur), permettent de deviner qui est le coupable. Mais il double cette intrigue d’une seconde, et d’un second coupable, qui brouille admirablement les pistes.

Alexia est assez attachante, avec son petit Puck, à la fois meilleur (et seul) ami, mais aussi outil merveilleux, encyclopédie ambulante ou espion avec une conscience. Presque aussi sarcastique que le Marvin du « Guide du Voyageur Galactique », le petit robot est son complément idéal.

Malgré quelques facilités, un bon petit thriller que ce « Meurtres dans l’espace », qui fera frissonner les plus jeunes.


Titre : Meurtres dans l’espace
Auteur : Christophe Lambert
Couverture : Prince Gigi
Éditeur : Syros(édition précédente : « Meurtres à 30000 km/s », Hachette Jeunesse, Vertige SF, 1998)
Collection : Soon, Mini Syros +
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 131
Format (en cm) : 16,5 x 11 x 1
Dépôt légal : juin 2017
ISBN : 9782748523706
Prix : 5 €



Nicolas Soffray
12 juillet 2017






JPEG - 31.3 ko



WebAnalytics