YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Heavy Object (vol2/2)
Coffret 3 DVD - Kaze
14 décembre 2016

Les troupes du Royaume Légitime ont poursuivi celles de Mass Driver dans leurs derniers retranchements au cœur de la forêt amazonienne. Après la dernière bataille, ces derniers se retrouvent sans Object, mais l’état major du royaume reste méfiant car la tournure de leur dernière confrontation laisse penser à l’existence d’un second Object capable de rester invisible aux radars et au visuel. Comme toujours, Qwenthur fait partie du groupe envoyé à terre pour préparer le terrain à Baby Magnum. L’Object n’est pas totalement réparé et une grande interrogation reste sur ses capacités à pouvoir affronter un autre Object. En arrivant sur le terrain, la zone semble avoir été totalement désertée. En fait, un ennemi inattendu a surpris les troupes de Mass Driver dans les ruines d’une cité : des fourmis rouges. Seulement, Mass Driver a eu le temps de tendre un piège pour l’Object adversaire. Baby Magnum pourra-t-il l’éviter ? Et Qwenthur remplira-t-il la véritable mission qui lui a été confié : assassiner le cerveau des troupes ennemies, Honeysuckle.



Ah, se faire pincer avec des vidéos compromettantes ! Nos deux héros se retrouvent devoir retourner dans le froid de l’Alaska, sur les lieux où ils ont fait exploser Water Strider. La zone est couverte des débris de l’Object, mais ce ne sont pas de simples tas de ferrailles et la Ligue de l’Information compte bien récupérer de précieuses données dans ce cimetière de métal. Et pour réaliser cette mission, la Ligue a envoyé sur place leur Object, Rush, piloté par exubérante et exaspérante Ohoho. Milinda ne la supportait pas quand elles étaient du même côté du champ de bataille, alors maintenant qu’elles sont adversaires, c’est encore pire. La bombe sexuelle qui apparaît sur l’écran pour la ridiculiser a le don d’énerver au plus au point la princesse. Qwenthur tente de trouver un moyen pour donner l’avantage à Baby Magnum, mais ses plans semblent tous devoir capoter. Alors qu’il pensait que Baby Magnum prendrait le dessus sur son adversaire grâce au temps réduit qui lui est nécessaire pour être réparé, un groupe mobile d’entretien d’Object vient soudain au secours de Ohoho.

JPEG - 75.2 ko

Suite et fin de la série “Heavy Object”. Si les premiers épisodes avaient laissé paraître une certaine nouveauté, avec la notion d’Object et la mise en avant de nos deux héros, capables de prendre le dessus sur les titanesques machines de guerre, malheureusement plus les épisodes passent et plus les scénarios semblent tourner en rond, ressassant toujours la même logique. De plus, la structure et le design des Objects sont devenus bien trop répétitifs pour attiser la curiosité du spectateur. Car il faut bien avouer que dans ce genre de série, la surprise du design des mecha joue fortement pour attiser l’intérêt du spectateur. Mais en 12 épisodes, non seulement, rien de bien nouveau côté design des Objects, mais en plus les anciens sont recyclés à l’infini. A n’avoir plus de structure innovante comme dans les premiers épisodes, les interventions de Qwenthur et de son acolyte n’ont plus rien de surprenantes. Certes, il y aura l’épisode de l’espion qui mettra un peu de suspens et cassera la routine des épisodes précédents, seulement l’exploitation de cette voie tournera court et le côté espionnage passera à la trappe aussi vite qu’il était venu.

C’est bien là un gros défaut de cette série. Elle n’a pas su exploiter comme il le fallait tout un tas de bonnes idées lancées à travers divers épisodes. Tout d’abord les problèmes amoureux de Qwenthur. Ce dernier n’a pas moins de trois prétendantes pour lui tout seul. mais aucune des trois ne voit sa relation avec Qwenthur vraiment poussée à son maximum. La plus grande déception concerne évidemment Frolaytia. Elle provoque et harcèle nos deux héros mais ne dévoile jamais ses sentiments. Il manque clairement un épisode où elle ouvrirait enfin son cœur et mettrait au clair sa relation avec Qwenthur. A l’inverse, elle laisse faire, avec une fausse irritation qui énerve surtout le spectateur. La relation entre Qwenthur et Milinda n’est guère mieux traitée. En fait, à force de nier leurs sentiments durant presque toute la série, la conclusion en devient incohérente et trop tirée par les cheveux pour aboutir à un inévitable « happy end » qui ne colle pas du tout avec le reste de la série. Les relations amoureuses ont toujours paru superficielles dans cette série, avec des héros loin d’avoir l’innocence attendue. Ils apparaissent même comme de gros pervers obsédés par leur pin-up en vidéo. Comment nous croire alors que Qwenthur puisse avoir une relation sérieuse avec Milinda ? On se croirait dans une télé réalité façon “Geordie Shore”.... Ridicule.

Malheureusement, avec des scénarios trop brouillon et des personnages n’ayant pas le charisme nécessaire pour intéresser le spectateur, “Heavy Object” n’est pas une série qui restera dans les annales. Dommage car elle en avait le potentiel. Mais n’est pas “Macross” qui veut.


Heavy Object (vol2/2)
- Réalisation : Takashi Watanabe
- D’après l’oeuvre originale de : Kazuma Kamachi
- Musique : Maiko Luchi, Keiji Inai
- Character Designer : Atsuko Watanabe
- Directeur artistique : Tomonori Kuroda
- Production : Jun Fukuda, Kazuma Miki, Kosuke Shukuwa, Kozue Kananiwa

Coffret DVD
Épisodes 1 à 12 + bonus
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 14 décembre 2016
- Prix public conseillé : 29,95 €

Bonus
- Livret (44 pages)
- Opening 2
- Ending 2


© 2015 kazuma Kamachi/PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION ASCII MEDIA WORKS/PROJECT HO
© Edition Kaze Manga - Tous droits réservés


Frédéric Leray
6 juillet 2017






JPEG - 32.6 ko



JPEG - 20.6 ko



JPEG - 21.4 ko



JPEG - 25.1 ko



JPEG - 20 ko



JPEG - 16 ko



JPEG - 17.5 ko



JPEG - 24.7 ko



JPEG - 19.9 ko



JPEG - 22 ko



JPEG - 20.3 ko



WebAnalytics