YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Porte des Secrets (La)
Edition simple DVD Universal
Février 2006

Une jeune infirmière qui débarque au fin fond du Bayou afin de soigner un vieillard bien mal en point. Une épouse pas inquiète de l’état de santé de son mari et une porte qu’il ne faut surtout pas ouvrir. La Louisiane, l’esclavage et le vaudou en fond sonore et historique.



Le scénario de Ehren Kruger (« The Ring ») et la mise en scène de Ian Softley, déjà auteur de l’épatant et surprenant « K-Pax », développent une belle intrigue fantastique. Une histoire de vaudou et d’envoûtements qui ne sera pas sans rappeler le « Angel Heart » de Alan Parker, certes sans Mickey Rourke à l’horizon, ou quelques classiques de Jacques Tourneur (« Vaudou » et surtout, étrangement, « La Féline »).

Cependant, ne tirons pas de conclusions hâtives sur un film dont la localisation géographique n’induit pas toutes les déductions qui pourraient paraître logiques. Tout autant que le trio principal (Kate Hudson, Gena Rowland et John Hurt), c’est bien la maison qui est la véritable héroïne du film. La demeure semble délabrée, elle est juste vieille. Et si la bâtisse est d’un autre âge, elle n’aspire qu’à trouver une nouvelle jeunesse via la sorcellerie dont fera usage le couple dominant. À l’écart d’un fantastique de routine, « La Porte des Secrets » développe une idée intéressante. Plus que l’être humain et ses passions éphémères, le mal se nourrit d’un lieu où il a pu se développer en toute quiétude.

Film moite et assez classique dans sa facture, « La Porte des Secrets » est une belle fable fantastique qui aurait mérité un meilleur destin en salle. Jouant sur les ambiances et les décors, la réalisation de Ian Softley assure l’essentiel, sans génie, mais avec une réelle efficacité. Oui, on y croit et plutôt pas mal.
Soit, le DVD est là et offre l’essentiel. Un bon transfert image et son, VO et VF en 5.1 plus quatre options de sous-titres dont le français pour sourds et malentendants (merci, merci Universal !). On trouve également plusieurs bonus intéressants : commentaires du réalisateur, interviews des acteurs principaux et même quelques séquences assez humoristiques dont une recette de cuisine (si, si !).
Une édition sympa, également disponible via la distribution en kiosque, qui mérite de trouver un public conséquent.

FICHE TECHNIQUE
La Porte des Secrets
Film anglo-américain de Ian Softley (2005)
Interdit au moins de 12 ans
Critique cinéma Yozone du film
Lien d’achat : édition UMD (22 €) et « K-Pax » »
Édition DVD : Universal Pictures
Diffusion : Universal et réseau kiosques Presse
Référence : EDV 764 - 823 687-8 - ASIN B000CCZ36M.
Prix : 22 €

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
DVD 9, simple face et double couche, zone 2, Pal, couleur.
Menu d’entrée en anglais, arabe, bulgare et français au choix puis clip campagne anti-copie (49’’)
Menu d’accueil avec les items “Le Film”, “Les Bonus”, “Les Chapitres”, “Les Sous-Titres” & “Audio”.
Sous-titres : anglais, arabe, bulgare et français (Sourds et Malentendants)
Audio : anglais et français en DD 5.1
Chapitres : 20 (accès par 4 avec photo de la scène concernée)
Image : 2.35 :1, format cinéma respecté
Durée : 1 h 39’36’’ (film) + 21’40 + 5’26 + 4’16 + 3’21 + 6’10 + 3’35 + 9’15 + 3’30 + 5’19 + 1’21 + 1’44 +2’28 (bonus)

BONUS
Tous les bonus sont présentés en VO (anglais) avec les options de sous-titres et au format 4/3.

Le commentaire audio du réalisateur Ian Softley : en VO (anglais) avec toutes les options de sous-titres. Ian Softley y confirme sa réelle volonté de réaliser ce film et explique très clairement ses choix artistiques et techniques.

Les scènes inédites (21’40) : avec ou sans commentaires de Ian Softley. Un menu assez copieux et plutôt intéressant, tant le réalisateur explique dans le détails ses choix et son montage final (options complètes de sous-titrages ou non disponibles et format d’image en 4/3)

Derrière la Porte Verrouillée (5’26) : petit making-of sur le tournage en forme de journal de bord light (extraits, story-board, interviews, etc).

Exploration de Voodoo-Hoodoo (4’16) : petit reportage sur le vaudou et le hoodoo (origines, différences, etc.) Intéressant et bienvenu.

Recette et Rituel, comment faire un vrai Gumbo (3’21) : un peu court pour s’attaquer direct à la recette de ce plat très nourrissant mais un petit doc qui rappellera bien des souvenirs aux passionnés de la série « Star Trek Deep Space Nine » !

Blues dans le Bayou (6’10) : featurette sur la musique du Bayou et le blues. Sympa et sincère.

L’histoire de Fantôme de Kate Hudson (2’36) : une histoire de fantôme racontée par Kate Hudson. Surprenant et bon enfant. Étonnant aussi.

La Vie dans la Plantation (3’35) : une plantation typique, son histoire, son destin. Doc intéressant là aussi.

Le Casting de La Porte des Secrets (9’15) : Interviews de l’équipe (réalisateur et acteurs) entrecoupées d’extraits du film. Plus anecdotique mais centré sur le tournage.

L’Histoire de John Hurt (3’30) : Comme Kate Hudson, John Hurt nous raconte une histoire. Petite différence, il la lit et il s’agit d’une sorte d’entrée explicative sur le film. À ne pas rater et presque à regarder avant, histoire de se situer dans l’ambiance générale et culturelle.

Une Maison nommée Felicity (5’19) : la maison comme cadre principal du tournage. Comment la choisir, l’éclairer, etc. D’une manière plus générale, un doc centré sur les décors.

Le Sortilège d’Amour de Gena (1’21) : Gena Rowland se prête au jeu et nous donne la recette de son sortilège. Cette petite saynète complète la trilogie entamée avec Kate Hudson et poursuivie par John Hurt.

Bande-annonce de « Red Eye » (1’44) : en VO (anglais) avec l’ensemble des sous-titres du DVD. La BA internationale du film de Wes Craven.

Bande-annonce de « King Kong » (2’28) : en VO (anglais) avec sous-titres, la BA du film fantastique de l’année 2005. À ne pas manquer, à voir et à revoir !

APPRÉCIATION GLOBALE
« La Porte des Secrets » est un bon film fantastique qui mérite assurément le détour. Certes, Ian Softley a fait mieux (cf. « K-Pax ») mais il n’a pas à rougir de cette réalisation. Le DVD est un petit bonheur dans son édition simple avec une pléthore de bonus bien conçus pour un total de presque 1 h 10 de documents exclusifs et originaux. Une foule d’informations culturelles sur le film et sa réalisation, un travail global respectueux du contexte et très explicatif. Bon transfert image et son.
Investissement conseillé.


Stéphane Pons
17 mars 2006






JPEG - 16.6 ko



WebAnalytics