YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Le mois de cuivre 2017 chez Bragelonne
James Blaylock, Paul Di Filippo, Victor Fleury, Adam Christopher
Du steampunk comme s’il en pleuvait !

Pour la cinquième année consécutive les éditions Bragelonne proposent un « mois de cuivre » consacré au steampunk et apparentés. Comme chaque année, ce sont de beaux volumes grand format avec des couvertures emblématiques du genre, et des tranches dorés, argentées ou cuivrées. Quatre titres sont proposés pour le mois à venir.

Rappelons quelques titres parus les années précédentes :

Les Voies d’Anubis de Tim Powers
Homunculus de James Blaylock
Bioschok Rapture, de John Shirley

Anno Dracula de Kim Newman
Moriarty de Kim Newman

Le Manuel Steampunk de Jeff Vandermeer
La Bible Steampunk de Jeff Vandermeer

L’étrange cas de l’homme mécanique de Mark Hodder
L’étrange affaire de Springed Heeled Jack de Mark Hodder

Arkadia de Fabrice Colin
Confessions d’au automate mangeur d’opium de Fabrice Colin

New Victoria de Lia Habel



La Trilogie steampunk

Encore une réédition louable dans la mesure où il est devenu difficile de trouver des exemplaires de l’éditions française originale (J’ai Lu, 2000)

La présentation de l’éditeur :

« Vous connaissez Paul Di Filippo, auteur de Pages Perdues ? Non ? C’est normal, le monsieur a été assez injustement peu traduit en France, alors qu’il a de très belles choses à son actif, à commencer par La Trilogie Steampunk, qui réunit trois textes du genre. Dans le premier, la Reine Victoria s’est transformée en fille légère, mi-femme, mi-salamandre. Pour la suite, on vous propose une invasion de monstres lovecraftiens, et une incursion au royaume des morts. Enfin, pour terminer en beauté ce recueil, retrouvez Emily Dickinson et Walt Withman en poètes-amoureux transis…. En bref, un recueil indispensable pour tous les amateurs du Steampunk, écrit par un des maîtres fondateurs du genre ! »

La Machine de Lord Kelvin

Initialement publié en 1995 chez Rivages sous le titre « Le Temps fugitif  », Lord Kelvin’s machine est, après « Homunculus », la seconde aventure de Langdon Saint Yves. Humour, péripéties et machines infernales sont une fois encore au programme.

La présentation de l’éditeur :

« Vous connaissez déjà James P. Blaylock. Mais pour cette année, point d’Homunculus, non, nous, on préfère les Machines à remonter le Temps, comme celle de Lord Kelvin ! Ignatio et Langdon sont prêts à tout pour pouvoir l’utiliser à leur profit, et une lutte sans merci démarre… »

L’Empire électrique

Déjà connu pour une paire de nouvelles publiées sous le pseudonyme de Vyl Vortex, Victor Fleury publie enfin sous son vrai nom.

La présentation de l’éditeur :

« On enchaîne avec pour la première fois un auteur français, Victor Fleury, et son recueil de nouvelles, intitulé L’Empire Électrique. Nous sommes au XIXème siècle, et la France domine le monde. (et oui, le Steampunk peut être autre que victorien !) Victor Fleury vous fera suivre les folles aventures de héros littéraires, du capitaine Nemo à Frankenstein, en passant par Sherlock ! L’hommage aux romans populaires est superbe, vous n’avez donc plus qu’à foncer découvrir ce nouveau talent du Steampunk à la française ! »

Dishonored

La présentation de l’éditeur :

Si vous êtes fan de jeux vidéo, vous connaissez certainement Dishonored, ce jeu d’aventure français, qui vous permet d’influencer l’histoire du jeu par vos actions, à la manière de Mass Effect ou de Dragon Âge, et dont l’histoire se déroule à Dunwall, ville fictive d’inspiration victorienne. Et bien pour cette cinquième édition du Mois du Cuivre, nous avons choisi de faire de Dishonored : L’Homme corrodé un bel objet aux pages dorées. Vous y retrouverez l’impératrice Emily Kaldwin, prête à en découdre, et son Protecteur royal, Corvo, les décors victoriens, et bien entendu l’univers du jeu.


Hilaire Alrune
15 février 2017






JPEG - 37.9 ko



JPEG - 29.7 ko



JPEG - 36.9 ko



JPEG - 29.6 ko



JPEG - 33.9 ko



JPEG - 31.8 ko



JPEG - 216.2 ko



JPEG - 205.2 ko



WebAnalytics