YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Polar (T2) Œil pour œil
Victor Santos
Glénat Comics

Ce corps que ce drôle d’ermite repêche dans les eaux de l’Arctique, c’est celui de Christy White. Elle devrait être morte, d’abord de cette balle qu’on lui a tirée dans l’œil droit, ensuite du fait de ce séjour prolongé dans une eau glaciale. Mais il a senti qu’il restait en elle une part de volonté qui ne voulait pas céder à la mort, un désir fou de survivre... pour se venger, peut-être, de ceux qui l’ont mise dans cet état.



Près de cet étrange personnage, planqué dans un bunker oublié de tous, elle va se reconstruire, panser ses blessures, du moins celles dont on peut guérir. Quand l’envie d’aller plus loin la gagne, pour effacer les cauchemars qui la hantent, c’est de vengeance qu’elle va vouloir.

JPEG - 136.8 ko

Et là, celui qui comme elle a perdu son œil droit, celui dont elle va découvrir le nom, Black Kaiser (personnage principal du premier tome), cet espion d’un autre temps, va pouvoir l’entraîner pour réussir ce défi. Elle doit renforcer son physique, apprendre à tirer, à être redoutable en combat rapproché, elle va accumuler une multitudes de techniques de contrôle de soi et beaucoup d’autres, efficaces, variées et, surtout, mortelles pour ses adversaires. Pour Christy, le temps est venu...
Autour de la famille Caronte, mafieux, hommes de main, flics véreux, tous vont trembler face à la violence brute d’une combattante obstinée et efficace.

“Polar” est au départ un webcomic sans paroles du dessinateur espagnol Victor Santos (“Furious”, “Black Market”) qui joue dans la cour du hard-boiled avec un graphisme très « millerien ». Comment ne pas faire de comparaison avec Sin City lorsque l’on voit cette déclinaison en noir et blanc, souvent abondamment gorgée du rouge qui accompagne les chorégraphies mortelles des combats.

JPEG - 145.3 ko

La couverture de cet “Œil pour œil” est d’ailleurs fondue dans d’intenses à-plats rouges et annonce clairement une histoire à la Sin City, voire Kill Bill.

Pour passer du webcomic au comic book, Victor Santos a ajouté les dialogues sur ses créations graphiques distillées en grandes cases élargies dans ce format à l’italienne qui classe cet album hors des formats habituels de la BD et des comics. L’intérêt de ce tome 2 de “Polar” réside d’ailleurs beaucoup dans sa folie graphique, l’auteur multipliant les jeux avec des matières, des styles de dessin selon le type de scène qu’il dépeint. Le rouge identifie la jeune femme, de cet œil vidé de sa substance mais qui réclame le prix du sang. Si l’histoire est simple, elle est d’une efficacité redoutable, d’un dynamisme incroyable, d’une intensité et d’une violence inouïe.

JPEG - 220.7 ko

L’album est complété de deux histoires courtes, dont une livre le secret de Black Kaiser, et d’un carnet de croquis de l’auteur. “Œil pour œil” séduira ceux qui ont apprécié le tome 1, “Venu du froid”, amateurs d’histoires de durs à cuire, de vengeances infernales et de comics très rythmés et à la brutalité graphique impressionnante. Petit à petit, Victor Santos impose sa signature personnelle, construite autour d’influences majeures telles Frank Miller, Mike Mignola ou Quentin Tarantino. C’est un dessinateur à suivre, notamment s’il élève encore son niveau tout en s’éloignant de ses modèles.


(T2) Œil pour œil
- Série : Polar
- Scénario, dessin et couleurs : Victor Santos
- Éditeur : Glénat Comics
- Pagination : 176 pages couleurs
- Format : 23,2 x 17 cm
- Dépôt légal : 11 janvier 2017
- Numéro ISBN : 9782344012086
- Prix public : 15,95 €


Lien utiles :
La page Facebook de Victor Santos
Le Blog de Victor Santos


Illustrations © Victor Santos et Éditions Glénat Comics (2016)


Fabrice Leduc
1er février 2017






JPEG - 51.6 ko
Polar (T2) Œil pour œil



JPEG - 57.6 ko



JPEG - 48.8 ko



JPEG - 54.4 ko



JPEG - 54.4 ko



JPEG - 59.3 ko



JPEG - 61.2 ko



JPEG - 58 ko
“Polar (T1) Venu du froid”



WebAnalytics