YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Guerre des Mondes (La)
6 janvier 2006
Édition Spéciale Double DVD, Paramount


Plus de 3 900 000 entrées cinéma en France, la version de « La Guerre des Mondes » de Steven Spielberg est un succès incontestable, confirmé par son arrivée en force dans le top des ventes DVD de ce début d’année. L’édition simple est largement en tête et, tour de force rarissime, la présente édition spéciale se classe cinquième. Un raz-de-marée amplement mérité pour un film dont nous avions dit tout le bien que nous en pensions lors de sa sortie en salle.

Il est vrai que Spielberg a réussi un double tour de force. D’une part, il a remarquablement revitalisé l’histoire de Wells tout en gardant les principales scènes et trouvailles du roman original. D’autre part, en cinéphile émérite qu’il est, il rend plusieurs hommages vibrant au film originel de Byron Haskin (produit par George Pal) de 1953, appuyant sympathiquement son clin d’œil en offrant deux petits rôles à Gene Barry et Ann Robinson, le couple vedette de la première « Guerre des Mondes », dans la dernière scène du film.

Profondément terrifiant, doté de beaux effets spéciaux (scène du train) et parfaits (émergence des tripodes, orages magnétiques, etc.), de décors superbement ambiancés (crash de l’avion, paysages rouges “martiens”) et surtout d’un excellent casting (on peut penser ce que l’on veut de la vie de Tom Cruise et du personnage médiatisé, on est bien forcé de reconnaître son grand talent d’acteur), « La Guerre des Mondes » de Steven Spielberg est un grand et beau film de SF qui nous réconcilie avec le cinéma hollywoodien. Et ce n’est pas un hasard si tout comme Jackson avec son « King Kong », Spielberg l’avoue, il est aussi né au cinéma grâce à « La Guerre des Mondes » de Byron Haskin.

L’édition spéciale double DVD est à privilégier dans vos achats tant la quantité et la qualité des bonus du second DVD forcent l’admiration. De la grande et belle édition DVD qui permet de savourer at home ce divertissement intelligent tout en perfectionnant ses connaissances cinéphiliques et techniques.

Y a pas à dire, Steven Spielberg est bien le digne descendant de la grande école du cinéma américain.

Stéphane Pons

FICHE TECHNIQUE
La Guerre des Mondes
Film américain réalisé par Steven Spielberg (2005)
Production originale : DreamWorks Pictures, Amblin Entertainment, Paramount-A Viacom company.
Fiche critique et technique cinéma sur la Yozone
Édition Spéciale Double DVD, keep-case
Édition-Distribution : Paramount (A Viacom Company)
Références : 111612
Presse : Frédéric Henry Communication (Paris)

Prix : 25€

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
Coffret 2 DVD 9 (7,24 & 7,86 Go), sérigraphie individuelle en anglais sur chaque DVD, Zone 2, Pal, Couleurs.
Menus d’entrées, au choix, en anglais, français, français Benelux et néerlandais (DVD1) et allemand, anglais, arabe, danois, espagnol, finnois, français, français Benelux, néerlandais, italien, norvégien, suédois, turc (DVD2).
Menu d’accueil DVD 1 - Le Film : Lecture, Sélection Audio, Sous-Titres et Accès aux Scènes.
Menu d’accueil DVD 2 - Les Bonus : Bonus et Sous-titres.
Image : 1.85.1 cinéma original (équivalent d’un 16/9 compatible avec TV 4/3)
Son : français en DTS (non testé) et Dolby Digital 5.1, anglais (version originale) en DD 5.1 (DVD 1) et anglais d’origine (DVD 2)
Sous-titre : anglais, français et néerlandais (DVD 1) et allemand, anglais, arabe, danois, espagnol, finnois, français, néerlandais, italien, norvégien, suédois, turc et aucun (DVD 2)
Chapitres : 24 (pour le film) présentés par fenêtres de 4 chapitres via l’item Accès aux Scènes.
Durée : 1h 51’ 46’’ (film) 7’40 + 6’36 + 8’ + 13’22 + 7’43 + 22’32 + 19’40 + 27’30 + 22’21 + 14’07 + 11’58 + 3’15 (les bonus)

BONUS DVD 2
L’invasion, un nouveau regard (7’40) : comparaison entre « La Guerre des Mondes » de 1953 et la version 2005 de Spielberg. Explications claires et concises du réalisateur sur sa vision et ses objectifs.

Le Legs de H. G. Wells (6’36) : interviews du petit-fils et de l’arrière-petit-fils de H. G. Wells, discussion entre eux et Steven Spielberg, présentation des descendants à quelques acteurs. Émouvant, instructif et de bon goût.

La Guerre des Mondes revue par Steven Spielberg (8’) : Spielberg le confirme, il n’a pas voulu faire un remake mais SA version. Par contre, il a truffé, preuves visuelles à l’appui et apparition du couple vedette originel en point d’orgue, sa version de références appuyées. Ou comment s’inscrire dans une grande tradition.

Personnages, le noyau familial (13’22) : pourquoi Tom Cruise ? Pourquoi une vision familiale de cette aventure, etc. ? Les motivations du réalisateur, du scénariste, de Tom Cruise. Intéressant surtout par les extraits du tournage inclus dans ce doc.

Prévisualisation (7’43) : le mix du montage storyboardé en 3D et le tournage des séquences finales. Technique et passionnant.

Journal de la Production
- La côte Est, le commencement (22’32)
- La côte Est, l’exil (19’40)
- La côte Ouest, Destruction (27’30)
- La côte Ouest, La Guerre (22’21)
Quatre documentaires pour tout savoir du tournage, de la réalisation, etc. Tout, tout, vous saurez tout sur « La Guerre des Mondes » !

Le design de l’ennemi, Tripodes et Extra-Terrestres (14’07) : de l’imagination à la conception, le travail des créateurs, la vision de Steven Spielberg, étude des décors et de leur impact, les effets spéciaux, comparaison avec le film de 1953. Ce bonus n’oublie surtout pas les nombreuses petites mains qui permettent la concrétisation d’un tel film et c’est très bien ainsi. Carrément instructif.

La Musique de « La Guerre des Mondes » (11’58) : le son et la musique. Un bonus qui ne passionnera pas seulement les fans de John Williams mais aussi tous les accros du son.

Nous ne sommes pas seuls (3’15) : un petit bonus passant en revue la passion de Steven Spielberg pour les extra-terrestres à travers « La Guerre des Mondes » avec le générique global de tous les participants aux différents reportages proposés en bonus.

APPRÉCIATION GLOBALE
Superbe et archi complète édition DVD de cette « Guerre des Mondes » en deux DVD. Pas de scènes supplémentaires (y en avait-il seulement ?) mais une version cinéma d’une propreté absolue et des bonus qui n’oublient personne.
Un grand réalisateur, un grand film, une belle édition DVD, y a pas à hésiter une seconde !


Stéphane Pons
23 janvier 2006






JPEG - 16.3 ko



WebAnalytics