Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Danger Girl - Destination Danger
Andy Hartnell, Phil Noto, Arthur Adams, Tommy Yune, J. Scott Campbell, Joe Chiodo
Glénat

Pas de repos pour les Danger Girls ! A peine remises de leurs émotions face aux néonazis du Marteau, les voila reparties en mission... pas toutes. Valérie reste encore en retrait avec Deuce sur le yacht. Ah, si on lui donnait sa chance, Valérie est sûre qu’elle deviendrait la meilleure des Danger Girls. Elle serait une Indiana Jones, plus téméraire qu’Abbey, traquant le redoutable gorille blanc. Ou une espionne plus efficace que Sydney, toujours prête à venir en aide à ce pauvre Barracuda. Non rien ne pourrait les arrêter toutes les trois. Elles pourraient devenir les Soutifs Motifs... Bon d’accord, ce trio est plus proche de trois gourdes que de trois Danger Girl. En tout cas, elles sauraient s’habiller pour aller défier la Pêche, le redoutable voleur, mais il faut se méfier d’une telle Némésis, car parfois, même le ridicule tue.



Décidément, Barracuda a le don pour les entraîner dans des missions totalement foireuses, comme de vouloir récupérer une bombe magnétique dans le QG d’une nouvelle formation terroriste, au cœur des Dolomites italiennes. Pour se faire pardonner, le Don Juan, et pourtant petit ami de Sydney, leur propose un petit tour à Hawaï, avec ses magnifiques plages, ses vahinés et ses fleurs aux propriétés si particulières. Des propriétés que ne connait que trop bien Don Ka Nui. L’odeur de ces fleurs a un pouvoir hypnotique sur ceux les portant et l’arrivée de plusieurs sous-marins nucléaires furtifs américains dans le port de l’île est pour lui l’occasion unique de mettre sa vengeance en action. Seulement, la présence des deux Danger Girls et de Barracuda vient mettre en danger ses plans. Toutefois, la faiblesse de l’espion pour les belles femmes est connue de tous et lui faire porter un collier de fleurs hypnotiques est un jeu d’enfants. Abbey et Sydney parviendront-elles à empêcher Ka Nui d’utiliser les ogives nucléaires des sous-marins sur le territoire américain ?

JPEG - 44.3 ko

Après avoir fait leurs armes aux éditions Soleil, les « Danger Girl » reviennent aux éditions Glénat pour une compil d’aventures assez variées et clairement adaptées par Andy Hartnell aux différents styles graphiques des dessinateurs qui vont se succéder dans ce tome intitulé : « Destination Danger ». Ne cherchez pas trop de liens avec la série des années 60 avec Patrick McGoohan. Hormis le côté espionnage, nous en sommes bien loin.

Et les types de graphismes seront aussi bien différents. Il y aura ceux dont les coups de crayons se rapprochent du dessinateur originale : Arthur Adams et Tommy Yune. Le premier nous offre certainement l’histoire la plus sympathique et, quelque part, la plus originale car n’ayant pas pour héroïnes les deux bombes que sont Abbey et Sydney, mais la petite geek Valérie. Andy Hartnell offre à Arthur Adams une histoire cousue main pour son coup de crayon très proche de celui de J. Scott Campbell, dans la droite ligne des séries des éditions Images ou Wildstorm. Bourré d’humour et de références aussi bien cinématographiques qu’aux premières histoires des Danger Girls, c’est un petit bijou que l’on savoure. Avec son style inspiré des mangas, Tommy Yune s’est lui-même créé son histoire, sans l’aide d’Andy Hartnell. Il ne faut donc pas s’étonner de voir ninjas et autres samourais s’inviter dans ce récit. De l’action pure et dure et une petite touche d’histoire avec un grand H, nous sommes vraiment dans l’esprit de « Danger Girl » qui nous avait tant plus dans les premiers tomes.

Le récit offert à Joe Chiodo est, à mon goût, le moins bon de ce tome. Forme de parodie des « Drôles de Dames » et de « Batman », mais la série des années 60. Le style de Chiodo est très particulier et reconnaissable entre tous, ses personnages féminins étant inspirés des pin up des années 50. On adhère ou on n’adhère pas, malheureusement je suis de ceux restant insensible à ce style graphique.

Phil Noto signe les deux autres histoires composant ce tome. A cause d’une coloration franchement ratée, l’aventure des Danger Girls à Hawaï semble sortie d’un épisode d’« Hawaï Police d’Etat ». Couleurs flashy trop uniformes, donnant un style vestimentaire des années 70 aux protagonistes, les dessins pénalisent une histoire, somme toute tout à fait digne des Danger Girls, assez proche d’un James Bond dans l’âme, mais avec Sean Connery, dessin oblige. L’histoire du pharaon de Las Vegas est largement plus réussi et montre le véritable talent de dessinateur de Noto. Certes, les ajustements de teintes monochromes façon aquarelle peuvent étonner au premier coup d’œil, mais au final, cette colorisation entièrement réalisée par Noto lui-même met parfaitement ses crayonnés en valeur contrairement au récit précédent. On retrouve aussi l’esprit « Danger Girl » mélangeant espionnage et fantastique avec les pierres du pharaon absorbant l’énergie vitale de ceux qui les portent. Le suspens très bien dosé harponne le lecteur et ne le lâche plus jusqu’au final, avec une bonne dose de retournements de situation, un régal.

« Danger Girl - Destination Danger » mélange le très bon et le vraiment bof, mais quelque part, ce tome est la parfaite illustration de l’esprit des éditions Images de la fin des années 90. N’oublions pas la galerie de couvertures et d’illustrations en fin de tome, permettant aux dessinateurs de vraiment se lâcher.


Danger Girl - Destination Danger
- Scénario  : Andy Hartnell
- Dessin : Phil Noto, Arthur Adams, Tommy Yune, Joe Chiodo
- Couleurs : Justin Ponsor, Matt Milla, Chris Garcia, Phil Noto, Guy Major
- Illustration de la couverture : J. Scott Campbell
- Traduction : Cyril Bouquet
- Éditeur : Glénat
- Collection : Glénat Comics
- Dépôt légal : 3 juillet 2013
- Format : 175 x 265 mm
- Pagination : 196 pages couleurs
- Numéro ISBN : 9782723494182
- Prix public : 19,50 €


A lire également sur la Yozone :
- Danger Girl (T1) (éditions soleil)
- Danger Girl (T2) (éditions Soleil)
- Danger Girl - Tric-Traque à Shanghaï (éditions Graph Zeppelin)
- Danger Girl - Back is Black (éditions Graph Zepplin)
- Danger Girl Sketchbook


© Editions Glénat - Tous droits réservés




Frédéric Leray
13 février 2015




JPEG - 24.6 ko



JPEG - 42.3 ko



JPEG - 31.3 ko



JPEG - 37.1 ko



Chargement...
WebAnalytics