YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Carmen + Travis : Les récits T2
Collectif, scénarios de Duval.
Delcourt

Carmen Mc Callum et Travis, deux héros aux aventures SF déjà bien établies au catalogue des éditions Delcourt.
« Carmen + Travis » est une de ces séries qui naissent quand le succès est au rendez-vous et que l’envie se fait sentir de créer quelques histoires en parallèle aux séries principales.
Fred Duval s’installe aux scénarios pour que de jeunes dessinateurs viennent s’y tester.
Résultat diversement apprécié sur Yo comme vous le verrez avec deux avis fort différents signés Chris de Savoie (critique montagnard de la Yozone) et Gérard Wyssang (responsable de la BD pour Phénix-Mag).

Action !



Le deuxième volume de cette série B consacrée à Carmen et Travis comprend cinq courts récits signés Fred Duval, destinés à prolonger l’univers des deux héros.
- Mexican stand-off propose un duel au soleil entre Carmen et Harvey, avec une fin aussi brutale que prévisible.
- Dans Contagions, Travis vole au secours d’une navette habitée par un monstre mortel alors que son I.A. tombe en rade. Sans surprise mais bien mené, ce récit est mis en valeur par le graphisme clair d’Arnaud Boudoiron qui restitue parfaitement l’ambiance angoissante.
- Carmen part ensuite à la recherche de Philip Prince pour le compte de l’assureur Duworld (Conte à rebours) et affronte des robots prêts à tout pour la tuer. L’humour bonifie ce récit et justifie son titre.
- Domophobie est très classique, illustrant la révolte d’une I.A. domestique et l’intervention victorieuse de Travis. Peu original dans son traitement, mais la vision de l’intérieur d’une I.A. par Stéphane Roux est assez sympathique.
- Enfin, Cuisiné par Vlad n’est sauvé que par les dernières cases, qui donnent un peu de sel à cette longue recette de cuisine.

Ce deuxième volume de série B n’est pas très relevé, les situations étant des plus convenues. L’image vient souvent au secours du récit, souvent trop contraint dans ce genre d’exercice court et qui ne s’en sort que par des artifices humoristiques bien tournés.
Dans le cadre du dixième anniversaire de Série B, ce volume est proposé avec un vernis sélectif en couverture, laquelle est signée Philippe Buchet. Cette BD est à réserver aux fans de Travis et de Carmen Mc Callum, les autres ayant peu de chance d’y trouver leur compte.

Chris de Savoie

Selon vous, à quoi se joue une partie d’échecs ? Au bluff ou à la stratégie ?
Face à face, canon contre canon, Carmen et Harvey, un roi de la gâchette, n’ont plus le choix. Ils doivent impérativement répondre à cette question si l’un d’eux désire en sortir vivant. Leurs pions sont en place. Sniper contre satellite. Laser contre navette. La partie grandeur nature peut commencer.
Plus à son aise, quelques pages plus loin, Carmen part secourir le Beau au bois dormant, une revisite SF du conte de Perrault où mauvaises fées et bonnes sorcières ne sont pas toujours une évidence. Et petite entrave à la règle : pourquoi serait-ce toujours au prince d’embrasser la princesse ? Un baiser de la belle Carmen, y’en a qu’ont de la chance !
Mais passons à notre routier de l’espace. En deux histoires, Travis a fort à faire avec les intelligences artificielles qui l’entourent. Peggy, sa co-pilote virtuelle chope un sale virus qui brouille ses données anti-jalousie et deux ans plus tôt, c’était Dommy, la fée du logis informatique qui « pétait un câble », au sens propre du terme. Tout cela pour faire dire à notre héros que « Rien ne vaut les joies du réel à côtés des plaisirs du virtuel ». Un peu comme ce joli sourire de Carmen sur son visiophone. Aaahhh ! Ce joli sourire...
Reprenons ! En cerise sur le gâteau, la cinquième et dernière nouvelle de ces récits ou comment assaisonner des coquilles Saint-Jacques à la sauce Karmatronics. Un véritable délice jusque dans la touche finale !

Voilà ce que je peux vous dire de ce deuxième volume Carmen+Travis qui ravira les inconditionnels du genre. Delcourt nous sert un Fred Duval 2005 du meilleur cru, garni d’une couverture made in Buchet et d’une crème de dessinateurs. La bonne recette ! Goûtez-y plutôt deux fois qu’une !

Gérard Wissang

- Vous pouvez retrouver les critiques BD de Gérard Wyssang dans Phénix-Mag, sur le [site de notre partenaire pour le n° en cours ou dans le Kiosque de la Yozone pour les précédents.

Fiche technique :
- Titre : (T2) Les récits
- Série : Carmen + Travis
- Scénario : Fred Duval
- Dessin et couleurs : Christophe Quet, Arnaud Boudoiron, Didier Cassegrain, Damour, Stéphane Roux, Yoann, Carole Beau, Karine Boccanfuso, Stéphane Peru
- Couverture : Philippe Buchet
- Editeur : Delcourt
- Collection : Néopolis
- Dépôt légal : Juin 2005
- Album : quadri, couverture cartonnée
- Pagination : 48
- ISBN : 2-84789-440-3
- EAN : 9782847894400
- Directeurs de collection : Fred Blanchard et Olivier Vatine
- Prix public : 13 euros

En savoir plus sur :
- Carmen Mc Callum : la série chez Delcourt
- Travis : la série chez Delcourt

Droits photos et illustrations : Éditions Delcourt et ayant-droits originaux (2005).

Site Internet d’Achat proposé : Amazon - « Carmen + Travis : Les récits T2 », cf. lien col. de gauche


Fabrice Leduc
Gérard Wissang
31 décembre 2005






JPEG - 16.5 ko
« Carmen + Travis », une série en marge des aventures de ces deux héros made in Delcourt !



JPEG - 21.1 ko
Le premier « Carmen + Travis », paru en 2003.



JPEG - 7.8 ko
Chaudes ambiances de Série B !



JPEG - 4.7 ko
...pour un duel au soleil !



JPEG - 23.2 ko
Le tome 7 des aventures de Carmen Mc Callum est paru fin novembre 2005.



JPEG - 23.2 ko
Travis T7, paru chez Delcourt fin octobre 2005.



JPEG - 17.6 ko
Carmen, cette fois en version Intégrale (Delcourt, 2004)



WebAnalytics